Pourquoi dire : "Happy hour" ?

Affiche promotionnelle pour l'happy hour

Et pas : "La bonne heure" !

Ce terme, emprunté à l'anglais américain désigne la période de la journée d'une ou de plusieurs heures au cours de laquelle un débit de boisson propose des boissons, en particulier alcoolisées, à des tarifs plus avantageux que d'ordinaire.

La tarification s'applique au moment où l'on commande une boisson, et non au moment de la payer.

Et le moment de la journée choisi est généralement celui où l'établissement est le moins fréquenté, pour tenter d'attirer la clientèle ; soit le plus souvent en fin d'après-midi (après le travail) et/ou en début de soirée (avant le dîner), du lundi au jeudi.

L'action promotionnelle consiste généralement à offrir une seconde boisson identique pour chaque boisson achetée.

Source : wikipedia.org

"C'est bientôt le Sky Friday chez Espaciel ! Tenez-vous prêt, l'offre sera exceptionnelle et disponible pendant 24h uniquement !" !

Opération promotionnelle "Sky friday" du 27 novembre 2020, de la société français Espaciel

"Black Friday par ci, Black Friday par là. Pourquoi ce vendredi 27/11 devrait être aussi sombre ?
Chez Espaciel, nous vous préparons une offre lumineuse, c'est le Sky Friday !
Bénéficiez de la meilleure offre Espaciel de toute l'année valable pendant seulement 24h ! Tenez-vous prêt(e) !
Le décompte est lancé !".

Telle est l'impayable offre promotionnelle reçue, ce 25 novembre 2020, de la société française Espaciel, qui commercialise des réflecteurs de lumière (surfaces réfléchissantes utilisées pour rediriger la lumière naturelle à l'intérieur des logements sombres).

 

Pourquoi dire : "Le singles' day" ?

Carrefour singles' day le 11 novembre

Comme le fait - en France - la société de distribution française Carrefour, depuis le 11 novembre 2019, en nous imposant cette formule anglophone, qui correspond à l'appellation internationale de la journée promotionnelle à destination des célibataires, lancée depuis le 11 novembre 2009, par le géant chinois du commerce en ligne Alibaba.

Et pas, simplement, en français : "La journée des célibataires" !

Par peur d'être massivement compris par la totalité de la population, plutôt que par à peine 20 à 30% ?

"Le big tour 2020 : une tournée qui mélange la French Tech, la French Fab, la French Touch, la French Generation" !

Tel est l'invraisable slogan qu'a osé nous infliger dans ses publicités télévisées de juillet 2020 BPI France, l'organisme français de financement et de développement des entreprises.

Et cela, afin de promouvoir une tournée, sur tout le littoral français, de 22 dates dans 21 villes, du 29 juillet au 19 septembre 2020, destinée à faire découvrir le savoir-faire entrepreneurial français.

Dire : "La grande tournée 2020 associe la Technologie française, la Fabrication française, la Patte française ET la Génération France" ne leur est apparemment pas venu à l'esprit.

Parce que tenter de compenser la médiocrité de son discours ou de ses propos en parlant anglais est pour moi l'apanage des sots et pour cet inqualifiable et insupportable ramassis d'anglicismes qui me donne la nausée, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Source : www.bpifrance.fr

"Chez Back Market, le Black Friday s'appelle juste vendredi" !

Ce site électronique français de revente en ligne de produits électriques et électroniques d'occasion de la société Jung SAS, créée le 14 novembre 2014, nous impose déjà son nom anglais...

Il participe en ce mois de novembre 2019 à l'opération promotionnelle du "Vendredi noir" - elle aussi affublée d'un nom anglais -, que la grande distribution et le commerce électronique français nous imposent depuis 2013, le quatrième vendredi du mois de novembre, en guise de coup d’envoi de la période des achats des fêtes de fin d'année.

Et profite de cette occasion pour polluer nos villes et nos campagnes d'affiches dotées d'un ridicule slogan en anglais ou presque, puisque fondé sur une utilisation erronée de l'adjectif "Juste", qui n'a jamais signifié "Simplement" en français !

Je ne supporte plus cet anglicisme que j'entends désormais à longueur de journée et qui me donne envie de hurler.