"VGE".

Valéry Giscard d'Estaing, né le 2 février 1926, est un haut fonctionnaire et homme politique français.

Inspecteur des finances de profession, il est élu député dès l'âge de 30 ans, en 1954, devient secrétaire d'État aux Finances, à 33 ans, sous la présidence du général de Gaulle (1959-1962), puis ministre des Finances et des Affaires économiques, à 36 ans (1962-1966).

De nouveau ministre de l'Économie et des Finances sous la présidence de Georges Pompidou (1969-1974), il préside la FNRI (Fédération Nationale des Républicains Indépendants), qui constitue la deuxième composante de la majorité de droite.

Candidat à l'élection présidentielle de 1974, il élimine au premier tour le gaulliste Jacques Chaban-Delmas, et l'emporte au second tour face au candidat de l'Union de la gauche, François Mitterrand, devenant, à 48 ans, il est le plus jeune président de la République depuis 1848.

Adepte d'une "société libérale avancée", nous lui devons l'abaissement de la majorité civile et électorale, la dépénalisation de l'avortement ("Loi Veil"), l'élargissement du droit de saisine du Conseil constitutionnel et la fin de la tutelle de la télévision publique.

En 1976, face aux difficultés économiques, il appelle au poste de Premier ministre, après la démission de Jacques Chirac, l’économiste Raymond Barre, qui mène une politique de rigueur jusqu'à la fin de son septennat.

Battu par François Mitterrand à l'élection présidentielle de 1981, il est ensuite à nouveau député -1984-1989 et 1989-2002) et président du conseil régional d'Auvergne (1986-2004). Élu à la présidence de l'UDF (Union pour la Démocratie Française) (1988-1996), il est un des principaux dirigeants de l'opposition au pouvoir socialiste.

Fervent partisan de la construction européenne, il devient député européen (1989-1993).

Essayiste et romancier, il est élu à l'Académie française en 2003.

Et se retire de la vie politique en 2004, pour siéger au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit et à vie en tant qu'ancien président de la République.

Il devient, en 2017, le président de la République française à la plus grande longévité, devant Charles de Gaulle et François Mitterrand.

Source : wikipedia.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.