214e pays ou territoire pour J'aime les mots, ce 30 novembre 2021, avec un premier lecteur au Zimbabwe !

Carte du Zimbabwe

La république du Zimbabwe (ancienne Rhodésie du Sud) est un pays d'Afrique australe dépourvu d'accès à la mer, enclavé entre les fleuves Zambèze et Limpopo.

La capitale, Harare, située dans le Nord-Est compte 1,54 million d'habitants, sur les 14,86 millions que compte le pays.

Géographie

D'une superficie de 390 757 km2 (Japon : 377 930), le pays est entouré par :

  • la Zambie au Nord-Ouest,
  • l'Afrique du Sud au Sud,
  • le Botswana au Sud-Ouest,
  • et le Mozambique à l'Est.

Localisation du ZimbabweLocalisation du Zimbabwe

Le point culminant de ce pays de hauts plateaux est le mont Inyangani (2 592 m) situé dans les régions montagneuses de l'Est, alors que son point bas se situe à 162 m d'altitude.

Les chutes Victoria, près de la ville de Victoria Falls (toutes deux nommées en hommage à la reine Victoria), sur le fleuve Zambèze, sont considérées comme parmi les plus grandes et les plus impressionnantes du monde avec 1 700 m de largeur et jusqu'à 108 m de hauteur.

Les chutes Victoria, sur le fleuve Zambèze, à la frontière de la Zambie et du Zimbabwe
Les chutes Victoria, sur le fleuve Zambèze, à la frontière de la Zambie et du Zimbabwe

Les ressources naturelles comprennent le diamant, le charbon, le chrome, l’amiante, l’or, le nickel, le cuivre, les minerais de fer, le vanadium, le lithium, l’étain et les métaux du groupe du platine.

Toponymie

La BSAC (British South Africa Company) de Cecil Rhodes colonise et exploite l'actuel territoire dans les années 1890, qui devient la colonie britannique de Rhodésie du Sud en 1923.

En 1965, la minorité blanche déclare unilatéralement l'indépendance de la Rhodésie. Le pays endure alors une situation d'isolement diplomatique et une guérilla de quinze ans contre des forces nationalistes et communistes noires.

Celles-ci s'achèvent par des accords de paix aboutissant au suffrage universel et à une indépendance internationalement reconnue le 17 avril 1980 sous le nom de "Zimbabwe".

Cette appellation provient du nom de la cité médiévale du Grand Zimbabwe, un ensemble de ruines situé dans le Sud du pays. Cette ville fut, du XIIIe au XVe siècle, le centre du royaume du Zimbabwe, lequel couvrait les territoires du Zimbabwe et du Mozambique actuels.

"Zimbabwe" est une forme courte de "ziimba remabwe", un mot shona signifiant "la grande maison faite de pierres".

Politique

Robert Mugabe est devenu Premier ministre en 1980 lorsque son parti a remporté les élections ayant suivi la fin du règne de la minorité blanche. Il accède ensuite à la présidence en 1987, en transformant le régime parlementaire en régime présidentiel, et se maintient au pouvoir jusqu'en 2017. Sous sa dictature, l'appareil de sécurité de l'État domine et est responsable d'une violation généralisée des droits de l'homme.

En déclin économique depuis les années 1990, le pays connaît plusieurs crises et une hyperinflation.

À la suite d'une année de protestation contre le gouvernement, le pays connaît un coup d'État le 15 novembre 2017 et Mugabe est placé sous arrestation avant de démissionner six jours plus tard.

Pauvreté

Connu autrefois comme "le joyau de l'Afrique" pour sa prospérité, le Zimbabwe est aujourd'hui l'un des pays les plus pauvres et des moins avancés au monde. Son taux de chômage est proche des 90 % et plus de 72 % de la population vit dans la pauvreté d'après les rapports de la Banque mondiale, l'espérance de vie n'y étant que de 60 ans.

Source : wikipedia.org

L'Empire de J'aime les mots vient de s'aggrandir, ce 20 juin 2021, d'un gigantesque 204e pays ou territoire, puisqu'il s'agit de tout un continent : l'Antarctique !

Carte de l'Antarctique, à l'extrême-Sud du globe terrestre

Pour tout vous dire, je ne l'avais même pas inscrit dans la liste de pays ou territoires à conquérir, tant il me semblait pratiquement impossible de décrocher un jour un seul lecteur doté d'une adresse électronique en .aq !

Et puis voilà : le premier est venu hier sur J'aime les mots ! Qu'il en soit ici grandement remercié.

L'Antarctique, parfois appelé "le Continent Austral" ou "le Continent Blanc" (un idiotisme chromatique), est le continent le plus méridional de la Terre.

Localisation de l'Antarctique, à l'extrême-Sud du globe terrestre
Localisation de l'Antarctique, à l'extrême-Sud du globe terrestre

Localisation

Situé autour du pôle Sud, il est entouré des océans Atlantique, Indien et Pacifique et des mers de Ross et de Weddell. Il forme le coeur de la "région antarctique" qui inclut également les parties émergées du plateau des Kerguelen ainsi que d'autres territoires insulaires de la "plaque antarctique" plus ou moins proches.

L'ensemble de ces territoires, qui partagent des caractéristiques écologiques communes, constitue l'"écozone antarctique".

Localisation de l'Antarctique, à l'extrême-Sud du globe terrestre
Localisation de l'Antarctique, à l'extrême-Sud du globe terrestre

Un gigantesque territoire inhospitalier

Avec une superficie de 14 millions de kilomètres carrés, l'Antarctique est plus petit que l'Asie, l'Afrique ou l'Amérique ; seules l'Europe et l'Océanie sont plus petites que lui. Quelque 98 % de sa surface sont recouverts d'une couche de glace d'une épaisseur moyenne de 1,6 km. C'est pourquoi la morphologie du sous-sol antarctique reste encore peu connue voire inconnue, alors que petit à petit se dévoile la présence de lacs subglaciaires et de chaînes de montagnes subglaciaires comme celle de Gamburtsev.

L'Antarctique est le continent le plus froid, le plus sec et le plus venteux. C'est également, de tous les continents, celui qui a l'altitude moyenne la plus élevée. Puisqu'il n'y tombe que peu de précipitations, excepté sur ses parties côtières où elles sont de l'ordre de 200 mm par an, l'intérieur du continent constitue le plus grand désert du monde.

Un continent inhabité

À part les bases scientifiques, il n'y a pas d'habitat humain permanent et l'Antarctique n'a pas de population indigène connue.

Seuls des plantes et des animaux adaptés au froid, au manque de lumière et à l'aridité y survivent, comme des manchots, des phoques, des poissons, des crustacés, des mousses, des lichens et de nombreux types d'algues.

Le nom "Antarctique" vient du grec (antarktikos), qui signifie "opposé à l'Arctique" (*) .

Une découvertes très tardive

Bien que des mythes et des spéculations concernant une "Terra Australis" ("Terre Australe ") remontent à l'Antiquité, le continent n'est aperçu pour la première fois – de façon attestée – qu'en 1819 par le navigateur britannique William Smith. Cette découverte suscita un vif intérêt de la part des chasseurs de phoques européens et américains qui affluèrent sur les côtes antarctiques dans les années qui suivirent et s'employèrent à décimer une population de plusieurs millions d'individus, au point de parvenir pratiquement à son extinction en 1830.

Un continent très étudié

À la suite du traité sur l'Antarctique signé en 1959 par douze États et suivi en 1991 par le protocole de Madrid, l'ensemble des territoires situés au sud du 60e parallèle sud acquiert un statut particulier : les activités militaires y sont interdites ainsi que l'exploitation des ressources minérales sauf celles qui sont menées à des fins scientifiques. Les signataires accordent la priorité aux activités de recherche scientifique. Les expériences en cours sont effectuées par plus de 4 000 scientifiques de diverses nationalités (l'été. Et 1 000 l'hiver) et ayant des intérêts différents. Considéré comme une réserve naturelle, le continent est protégé par la Convention sur la conservation de la faune et la flore marines de l'Antarctique (CCAMLR) et divers accords internationaux sur la protection de la biodiversité et sur la restriction du tourisme.

Le tourisme

Modeste ressource jusque dans les années 1980, le tourisme attire de plus en plus de visiteurs : 10 000 en 2000, 37 000 en 2010, soit neuf fois plus de personnes que le nombre de scientifiques présents. La majorité des touristes se concentre durant l'été à proximité de la péninsule Antarctique. Depuis 1991, des mesures de régulation et de protection ont été prises. L’Association internationale des voyagistes antarctiques (IAATO), qui regroupe 80 % des voyagistes opérant sur ce continent, a établi un code de conduite, prône un tourisme éducatif et coopère avec les scientifiques en mettant à leur service la logistique et les moyens de transport. Aussi les États se sont inspirés de ses travaux et données pour élaborer un code international très contraignant.

(*) : Pour ceux qui ne parviendraient pas à se souvenir que l'Antarctique est au Sud et l'Arctique au Nord, découvrez-donc un moyen mnémotechnique très simple.

Source : wikipedia.org

"Le nouveau continent" et "Le nouveau monde".

Les Amériques : du Nord et du Sud

Ces deux locutions nominales masculines appartiennent au registre désuet.

Et elles désignent : l'Amérique.

Ou, plus précisément : les Amériques.

Et cela, par opposition au "Vieux continent" (l'Europe) et à l'Ancien Monde connu jusqu'au XVIe siècle : l'Europe, l'Afrique et l'Asie.

Elles furent employées au XVIe siècle à propos des terres découvertes par les Européens au-delà de l'océan Atlantique, lorsqu'il devint évident que ce que l'on appelait jusque-là "les Indes occidentales" était en fait un continent jusque-là inconnu.

Lequel sera finalement nommé "Amérique" par le cartographe allemand Martin Waldseemüller, dans son planisphère de 1507, en l'honneur de l'explorateur italien Amerigo Vespucci.

Source : www.linternaute.fr

"Le pays de la Téranga".

Le mot "Téranga" signifie "hospitalité" en Wolof et cette expression désigne le Sénégal.

Les Sénégalais l'utilisent eux-mêmes pour parler de leur pays et elle a été largement popularisée à travers le monde pour avoir servie de devise publicitaire dans les campagnes de promotions touristiques du pays ("Le Sénégal, pays de la Téranga").

Et cela au point d'avoir engendré, par extension et de façon abusive, l'expression "Les lions de la Téranga" pour désigner l'équipe nationale de football du Sénégal.