"Process de recrutement" et "Hellowork : notre job, vous aider à choisir le vôtre" !

Tels sont les accroches de la publicité télévisée que nous inflige la société française Hellowork, en janvier 2023.

Fondée en 2000, cette entreprise française du secteur numérique édite des sites web consacrés à l'emploi, au recrutement et à la formatione1.

Filiale du groupe Télégramme, HelloWork Group édite les plateformes d'emploi et de recrutement HelloWork.com, JobiJoba.com, et SmartForum, ainsi que les plateformes dédiées à la formation professionnelle MaFormation.fr et Diplomeo.com.

Côté media, le Blogdumoderateur.com est dédié aux professionnels du web, et HelloWorkPlace aux professionnels des Ressources Humaines.

HelloWork Group développe également des solutions RH pour recruteurs et candidats : App HelloWork recruteur, Basile.io (solution dédiée à la cooptation), CV Catcher (logiciel RH de captation de CV et solution de site carrière), Holeest (solution de programmatique RH) et Seekube (solution de forums virtuels de recrutement).

La société rennaise est actionnaire de référence d'Aladom, spécialiste emploi/recrutement pour les services à la personne et jobbing.

Une étude Médiamétrie-NetRating datant de janvier 2020 classait le site no 1 des sites d'emploi privés français avec plus de 2,74 millions de visiteurs uniques par mois, devant ses principaux concurrents Cadremploi, le site de l'Apec, Monster et keljob.com.

L'entreprise compte 420 salariés et son siège social est basée à Rennes (35).

Historique

En mars 2000, à Rennes, le site concept OuestJob.com est le premier des 8 futurs sites emploi du réseau regionsjob.com à être mis en ligne.

En juillet 2000, le Groupe Le Télégramme devient actionnaire majoritaire de la société et permet à RegionsJob SAS de se développer partout en France. Cinq autres sites conçus sur le même modèle sont alors mis en ligne : Pacajob.com, Nordjob.com, Estjob.com, Sudouestjob.com et Rhonealpesjob.com.

Dès 2001, la société est rentable et en 2003 le Groupe Le Monde entre lui aussi au capital de RegionsJob SAS.

En 2007, RegionsJob créé les sous-sites ParisJob et CentreJob.

En septembre 2018, le groupe RegionsJob devient HelloWork.

En novembre 2018, RegionsJob devient le premier site emploi privé français avec 2,2 millions de visiteurs uniques par mois.

En mai 2022, les 11 sites emploi du groupe sont rassemblés en une seule plateforme de recrutement : HelloWork.

Source : wikipedia.org

"Hey ! Je viens d'arriver au Point Relais VIVAL Viens vite me chercher avec le code 912111. - Ton colis Mondial Relay"..

Logotype de la société française Mondial Relay

Telle est l'interjection anglaise utilisée par la société française de livraison de colis aux particuliers Mondial Relay.

Bête comme je suis je n'aurai pas compris un simple "Hé !".

Créée en 1997 dans le giron du vépéciste français 3 Suisses, Mondial Relay appartient depuis 2021 au groupe polonais Inpost, spécialisé dans les consignes automatiques.

"Free bet" et "Jusqu'à 100€ de bonus sur ton premier pari" !

Telles sont les formules que se permet de nous infliger la marque suédoise de paris sportifs Unibet, sur ses affiches de novembre 2022.

Logotype de la marque suédoise de paris sportifs

Parler de "Paris gratuit" et de "Prime" aurait sans doute été trop ringard ?

Unibet est la marque principale de Kindred Group, une entreprise suédoise de paris sportifs, de jeux de casino, de poker en ligne et de sport hippique, fondée en 1997 par l'entrepreneur suédois Anders Störm.

Elle réunit plus de 14,1 millions de clients dans plus de 100 pays, parmi lesquels la France, la Belgique, le Danemark, l'Italie, l'Australie et le Royaume-Uni.

En mars 2017, la société cotée en bourse Unibet Group est renommée Kindred Group, Unibet n'étant donc plus qu'une marque parmi 13 autres du groupe.

Source : wikipedia.org

"SNCF connect"

SNCF Connect, le nouveau nom de OUI.sncf, depuis le 25 janvier 2022

Tel est le nouveau nom de la société française Oui.sncf depuis le 25 janvier 2022.

Cette agence de voyages en ligne et distributeur de la SNCF est le premier site de tourisme en ligne et le premier site marchand de France.

"We turn data into ta-da".

Logotype de la société Orange Business Services

Tel est le slogan en anglais que nous inflige la société française de télécommunications Orange, pour sa filiale "Orange Business Services", dans sa publicité télévisée en anglais, diffusée dans notre pays en septembre 2022.

"BFM Business".

Logotype de la radio BFM Business, ex BFM (Business Frequency Modulation)

Il s'agit du nom 100% en anglais, depuis novembre 2010, de l'ancienne station de radio française BFM (Business Frequency Modulation), créée fin 19912 à Paris (75), par Jacques Abergel et René Tendron et reprise en 2002, par Alain Weill via le groupe NextRadio (devenu NextRadioTV), alors qu'elle était en liquidation judiciaire.

Noms et logotypes successifs

  • Logo de 2000 à 2002.

  • Logo de 2002 à 2005.

  • Logo de 2005 à avril 2009.

  • Logo d'avril 2009 à novembre 2010.

  • Logo du 22 novembre 2010 au 28 août 2016.

  • Logo depuis le 29 août 2010.

Source : wikipedia.org

"Ma french bank".

Logo Ma franch bank

Telle est le nom insensé qu'a osé donner La Banque Postale à sa filiale créée par  le 24 mars 2017 et sise à paris (75) !

Mais comment l'État et nos dirigeants peuvent-ils laisser faire de telles inepties !

Car, non contente de donner un tel nom à sa filiale, La Banque Postale nous bombarde d'innombrables affiches couvertes de slogans en anglais et relevant d'un niveau de langage - pour moi - inadmissible sur la voie publique, dès lors qu'il participe de la dégénérescence de notre langue !

"Did somebody say just eat ?".

Tel est le slogan des publicités télévisées diffusée en août 2019 sur les chaînes françaises par l'entreprise britannique de livraison de plats cuisinés Just Eat, devenu numéro un de la restauration livrée en France, par l'acquisition d'"Allo Resto", la société créée en 1998 par Sébastien Forest, dont elle porta le nom jusqu'au 25 janvier 2018

On croit rêver ; ou plutôt cauchemarder !

Source : wikipedia.org

"NextRadio" puis "NextRadioTV".

Logotype du groupe pluri-médias français NextRadioTV

Ce groupe pluri-média français a été créé le 27 novembre 2000, sous le nom de NextRadio par l'homme d'affaires français Alain Weill.

Et rebaptisé "NewtRadioTV" après le lancement de la chaîne télévisée française d'information en continu BFM TV, le 28 novembre 2005.

Son activité est centrée sur l'information autour de cinq thématiques : l'information générale, l'économie, le sport, la haute-technologie et la découverte, en utilisant les organes d'information tels que la télévision, la radio et les supports numériques (internet fixe et mobile).

Source : wikipedia.org