"La pilule".

Pilules contraceptives

Ce substantif féminin du langage courant constitue une ellipse lexicale désignant : la pilule contraceptive.

Il s'agit d'un petit comprimé contenant des hormones que la femme doit prendre oralement à la même heure tous les jours.

La pilule est la méthode contraceptive féminine la plus utilisée en France.

On distingue deux grandes catégories de pilules contraceptives, aussi efficaces l’une que l’autre (efficacité d’environ 99%) :

  • Les PP (Pilules Progestatives) ne contiennent que des progestatifs, hormones de synthèse dérivées de la progestérone. Parmi elles, certaines stoppent l’ovulation (il n’y a plus de règles) et d’autres non (les règles restent normales). Les PP doivent être prises tous les jours à heure fixe. Elles augmentent la densité de la glaire cervicale (les spermatozoïdes ne peuvent pas passer). Elles réduisent aussi l’épaisseur de la paroi utérine, ce qui empêche l’implantation d’un ovule fécondé.

La "pilule du lendemain", à prendre de préférence dans les 12 heures après un rapport sexuel non protégé, fait partie des PP.

  • tandis que Les PC (Pilules Combinées) contiennent un progestatif et un oestrogène de synthèse.

En France, il existe des PC de 2e, 3e et 4e génération : les progestatifs et oestrogènes utilisés sont différents pour chaque génération. Ces pilules agissent de la même façon que les PP, si ce n’est qu’elles bloquent à coup sûr l’ovulation. Il est conseillé de prendre cette pilule tous les jours pendant 21 jours, avant de faire une pause de 7 jours. Cela entraîne l’apparition d’hémorragies de privation, similaires en apparence aux règles normales. Il faut ensuite reprendre la pilule pendant 21 jours, etc.

Source : www.topsante.com

Pourquoi écrire : "RIP", "R.I.P." ou "Rest in peace" ?

Et pas, simplement : "Repose en paix" ou "Reposez en paix" !

"RIP" est un sigle latin signifiant "Requiescat in pace" (ré-kui-yes-kat-ine-pat-ché).

Mais sa fréquente utilisation actuelle, à travers les réseaux sociaux, se fait malheureusement - pour moi - sous l'influence de l'anglais.

"L'ADN".

Molécules d'ADN (Acide DésoxyriboNucléique)

Ce sigle désigne l'Acide DésoxyriboNucléique, une macromolécule de plusieurs centimètres de long, présente dans toutes les cellules vivantes.

Elle renferme l'ensemble des informations génétiques, appelé "Génome", permettant le développement, le fonctionnement et la reproduction des êtres vivants.

Et est le support universel de l'information génétique héréditaire.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Le CT" ou "Le contact-tracing" ?

Comme ose se permettre de le faire Santé publique France, le 7 mai 2020, dans son "Guide méthodologique d’investigation des cas et des personnes-contacts, pour la réalisation du contact-tracing, durant la période suivant le confinement". Ou l'Assurance Maladie dans un courrier papier reçu ce 12 novembre 2020.

Et pas, tout simplement : "LE SUIVI DES CONTACTS" !

En voici en effet la définition proposée par Santé publique France dans le document évoqué : "Le contact-tracing (CT) a pour objectifs de limiter au maximum la diffusion du virus à partir des
nouveaux cas, de détecter et briser prospectivement les chaînes de transmission le plus rapidement
possible, et de détecter d’éventuels épisodes de cas groupés en vue de leur investigation et leur
contrôle".

On notera au surplus l'incroyable stupidité de l'utilisation d'un tel sigle anglais "CT", qui possède bien évidemment déjà plus de 200 définitions différentes... dont plusieurs dizaines rien que dans le domaine de la santé !

Sources : www.santepubliquefrance.fr et www.ameli.fr

"Le tiers-payant" et "Le ticket modérateur".

De nombreuses personnes semblent confondre ces deux notions.

  • Ainsi, bénéficier de ce que l'on appelle le "Tiers-payant" ne signifie absolument pas que l'on ne doit payer que 33,33% (un "tiers") du montant d'une facture... car le mot "tiers" doit s'entendre comme "troisième personne" ou "tierce personne".

En sorte que le "Tiers-payant" est un dispositif permettant - dans le cadre d'une convention préalable et valide, éventuellement assortie de conditions - à l'acheteur d'un bien et/ou au bénéficiaire d'une prestation d'en voir le règlement acquitté par une "tierce" personne ou un organisme "tiers".

En matière d'Assurance Maladie, le "tiers-payant" dispense donc le bénéficiaire de faire l'avance des frais médicaux.

Par exemple pour ce qui concerne les soins pris en charge au titre de la maternité ou d'une ALD (Affection de Longue Durée).

  • tandis que le "ticket modérateur" désigne, en France et en Belgique, la partie des dépenses de santé demeurant à la charge du patient après le remboursement de l’Assurance Maladie, avant déduction des participations forfaitaires, franchises médicales ou forfait hospitalier à la charge de l’assuré.

On parle également de "Quote-part personnelle" ou d’"Intervention personnelle", pour désigner cette part, qui est prise en charge - de façon partielle ou intégrale - par la mutuelle dont dispose éventuellement le patient.

Source : wikipedia.org

"BFM Business".

Logotype de la radio BFM Business, ex BFM (Business Frequency Modulation)

Il s'agit du nom 100% en anglais, depuis novembre 2010, de l'ancienne station de radio française BFM (Business Frequency Modulation), créée fin 19912 à Paris (75), par Jacques Abergel et René Tendron et reprise en 2002, par Alain Weill via le groupe NextRadio (devenu NextRadioTV), alors qu'elle était en liquidation judiciaire.

Noms et logotypes successifs

  • Logo de 2000 à 2002.

  • Logo de 2002 à 2005.

  • Logo de 2005 à avril 2009.

  • Logo d'avril 2009 à novembre 2010.

  • Logo du 22 novembre 2010 au 28 août 2016.

  • Logo depuis le 29 août 2010.

Source : wikipedia.org

"LCL" ou : La preuve que prendre les gens pour des idiots peut parfaitement fonctionner

Il s'agit, depuis le 29 août 2005, de l'appellation commerciale du Crédit Lyonnais société anonyme.

Nouveau nom, nouveau logo pour le Crédit Lyonnais, le 29 août 2005

 Longtemps surnommée "la banque au lion" ou "la banque du lion", cette banque française a été fondée à Lyon le 6 juillet 1863 par François Barthélemy Arlès-Dufour et Henri Germain.

Et acquise par le Crédit Agricole en 2003.

Considérée comme l'un des trois piliers de l'industrie bancaire française, elle fait partie des "Trois Vieilles" avec la BNP Paribas et la Société générale.

Cette stratégie constitant à faire progressivement disparaître le nom même de "Crédit Lyonnais" de son logo et de son appellation commerciale est naturellement intervenue après une invraisemblable série de scandales financiers et d'incendies fortuits de siège et d'archives, qui aura coûté au total à l'État français 14,7 milliards d'euros..., soit 812€ à chaque chaque français !

Logo "CL" "Crédit Lyonnais"Logo "CL" du Crédit Lyonnais

Or, aussi incroyable que celà puisse paraître pour les personnes de mon âge (je suis né en 1961), qui ne voient pas le temps passer (vous aussi, n'est-ce pas ?), cette mystification aussi ridicule que grossière semble avoir parfaitement réussi, puisque, déjà, aujourd'hui, en 2020, l'immense majorité des jeunes de moins de trente ans semblent apparemment n'établir aucun lien entre le sigle "LCL" et le nom réel de la société, demeuré inchangé : "Crédit Lyonnais" !

Qu'il est donc facile, hélas, de berner ainsi toute une population.

Source : wikipedia.org

"IVG" et "IMG"

  • L'IVG désigne l'Interruption Volontaire de Grossesse, couramment appelée "Avortement".

Sa pratique en est strictement réglementée, notamment en matière de délais.

    • L'IVG médicamenteuse est pratiquée jusqu'à la fin de la 5e semaine de grossesse, soit au maximum 7 semaines après le début des dernières règles.

En établissement de santé, ce délai peut être prolongé jusqu'à 7 semaines de grossesse (soit 9 semaines après la date des dernières règles).

    • L'IVG chirurgicale peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 12e semaine de grossesse, soit 14 semaines après le début des dernières règles.
  • Tandis que l'IMG désigne l'Interruption Médicalisée de Grossesse, également appelée "Avortement thérapeutique", qui ne peut être réalisée que lorsque la santé de la femme enceinte ou de son enfant est en cause.

À ce titre, l'IMG peut être pratiquée à tout moment de la grossesse, dès lors que la grossesse met gravement en danger la santé de la femme enceinte, ou si l'enfant à naître est atteint d'une affection particulièrement grave et incurable.

Source : wikipedia.org

 

"Le MDF"

MDF (Medium Density Fiberboard) est un sigle anglophone signifiant "Panneau de fibres à densité moyenne".

Il désigne un matériau industriel, inventé par hasard aux États-Unis en 1966 et présentant de multiples avantages.

Également connu sous la dénomination de "Medium" (nom commercial du produit utilisé par la société Isoroy), ce panneau issu d'un procédé industriel continu, est constitué de fibres de bois et d'un liant synthétique que l'on soumet à des contraintes de température et de pression.

Du fait qu'il pourrait être cancérigène, il est de moins en moins utilisé dans la construction.

Il s'agit d'un panneau de fibres de bois à moyenne densité (avec des masses volumiques variables allant de 600 à 800 kg/m3), par opposition aux panneaux de fibres de bois durs (type Isorel ou Unalit) dont la densité est élevée (de l'ordre de 1 000 kg/m3).

Source : wikipedia.org

Gabriel Attal : un porte-paroleu du gouvernement euh insupportableu à écouter...

L'homme politique français Gabriel Attal

Né le 16 mars 1989, Gabriel Attal est passé du Parti socialiste à LaREM en 2016.

Élu député en juin 2017, il est devenu le plus jeune membre d'un gouvernement sous la Ve République, en étant nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse dans le second gouvernement d'Édouard Philippe, le 16 octobre 2018, à l'âge de 29 ans.

Chargé de mettre en place le SNU (Service National Universel) auprès de Jean-Michel Blanquer, il a ensuite été nommé porte-parole du gouvernement de Jean Castex, le 6 juillet 2020.

Ayant écouté son compte-rendu du Conseil des ministres du juillet 2020, j'ai personnellement trouvé parfaitement insupportable sa façon de s'exprimer.

À ceux qui m'objecteraient sa jeunesse ou son manque d'expérience, je rappellerai simplement qu'après être sorti de Sciences-Po Paris, il a tout de même successivement été, en dépit de son jeune âge :

  • membre du cabinet de la ministre de la Santé socialiste Marisol Touraine de 2012 à 2017 (gouvernements Jean-Marc Ayrault, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve),
  • conseiller municipal de Vanves (92), depuis 2014,
  • député LaREM, de juin 2017 à octobre 2018,
  • coordinateur du groupe LREM à l'Assemblée nationale,
  • porte-parole de LaREM de janvier à octobre 2018,
  • et secrétaire d'État, d'octobre 2018 à juillet 2020 !

Avec une telle expérience, Gabriel Attal est donc un véritable professionnel de la politique ainsi qu'un professionnel du verbe, dont j'estime qu'il n'a pas le droit de s'exprimer de la manière dont il le fait, ajoutant des "eu" ou des "euh" à la moitié des mots qu'il prononce ("Nous euh sortons euh") qui rendent sa scansion proprement exaspérante.

Mais on va encore me dire que j'ai la dent dure...

PS : j'ai réentendu s'exprimer Gabriel Attal, le 9 octobre 2020, dans l'émission Télématin, sur France 2, et j'ai pu constaté avec plaisir que ce travers semblait avoir totalement disparu !

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Le World Wide Web" ou - par ellipse - "Le web" ?

Et pas : "La toile d’araignée mondiale" et - par ellipse - "La Toile" ou "La Toile mondiale", ou "Le réseau mondial" !

Ces différentes appellations - correspondant au célébrissime sigle anglais "www" - désignent un système hypertexte public fonctionnant sur Internet, qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages accessibles sur des sites.

L’image de la toile d’araignée vient des hyperliens qui lient entre elles les pages de la Toile.

Et, par le passé, l'appellation anglaise "World Wide Web" - qui s'écrit actuellement en séparant les mots et avec des majuscules - s'est écrit : "WorldWideWeb", "World-Wide Web", "WWW" et "W3C".

Source : wikipedia.org

"SSL" et "TSL" ou "SSL/TSL"

La TLS (Transport Layer Security) ou "Sécurité de la couche de transport", et son prédécesseur, la SSL (Secure Sockets Layer) ou "Couche de sockets sécurisée", sont des protocoles de sécurisation des échanges par réseau informatique, notamment par Internet.

Le protocole SSL a été développé à l'origine par Netscape Communications Corporation pour son navigateur.

L'organisme de normalisation IETF (Internet Engineering Task Force) en a poursuivi le développement en le rebaptisant TLS (Transport Layer Security).

On parle parfois de SSL/TLS pour désigner indifféremment SSL ou TLS.

Source : wikipedia.org

"CQFD".

J'aime beaucoup ce sigle signifiant "Ce Qu'il Fallait Démontrer".

  • Il est utilisé à l'origine en mathématiques, puisqu'il se place à la fin d'une démonstration afin d'indiquer que le résultat attendu a été démontré.

Il correspond à la formule latine "QED" pour "Quod Erat Demonstrandum", elle-même traduite du grec.

Mais de nombreux documents utilisent maintenant, plutôt que cette abréviation, des symboles variés pour marquer visuellement la fin d'une démonstration, comme par exemple le carré blanc "□".

  • Et - par extension - pour servir de conclusion à une démonstration.

Je l'utilise occasionnellement dans J'aime les mots ; peut-être avez-vous déjà eu l'occasion de le constater.

"SE", "DIV", "DVD", "DVG", "DIV" et le petit nouveau qui vient de sortir : "DVC".

Ces six appellations (5 sigles et une abréviation), régulièrement utilisées les soirs et lendemain d'élections politiques, en France, correspondent à des étiquettes et à des nuances politiques.

Et elles signifient respectivement :

  • "SE" : Sans Etiquette.

Ce sigle désigne - à  l'instar de l'appellation "Indépendant" - les personnalités ne se réclamant d'aucun parti politique ou affirmant leur indépendance par rapport aux clivages politiques habituels et proposant un programme électoral personnel.

De 2001 à 2008, cette étiquette n'étant plus autorisée par le ministère de l'Intérieur, les candidats et listes se présentant comme "Sans étiquette" ont été classés comme DVD (DiVers Droite) ou DVG (DiVers Gauche), selon leur tendance politique déclarée ou supposée.

  • "DIV" : DIVers

Cette abréviation correspond à une nouvelle étiquette, créée en 2008, pour les candidats ni DVD (DiVers Droite) ni DVG (DiVers Gauche).

  • "DVD" : DiVers Droite.

Ce sigle s'applique aux candidats apparentés à la droite mais qui ne sont membres d'aucun parti, ayant quitté - même provisoirement - leur formation politique initiale ou en ayant été exclus.

Il est attribué à toute liste apparentée à la droite ou soutenue, mais non officiellement investie, par un parti dit de droite. Ainsi qu'aux candidats dissidents de partis dits de droite, aux candidats ne revendiquant aucune étiquette mais dont le parcours et les positions permettent de les classer comme tels, ou aux candidats revendiquant eux-mêmes cette étiquette.

En cas d'exclusion d'un parti, cette étiquette peut être provisoire ; par exemple pour les dissidents s'étant présentés contre le candidat officiel de leur parti. En cas de victoire, au bout de quelques mois et d'au maximum deux ans, ces dissidents sont généralement réintégrés par leur parti.

  • "DVG" : "DiVers Gauche".

Cette étiquette s'applique aux candidats apparentés à la gauche mais qui ne sont membres d'aucun parti politique, à ceux qui sont membres de partis relativement mineurs, ainsi qu'à ceux ayant quitté leur formation politique initiale ou en ayant été exclus.

  • et "DVC" : DiVers Centre.

Cette étiquette, la dernière en date, a été créée par le ministère de l'Intérieur français le 3 février 2020.

Elle est attribuée à toute liste apparentée au centre ou soutenue, mais non officiellement investie, par un parti dit centriste. De même qu'aux candidats dissidents de partis dits centristes ainsi qu'aux candidats ne revendiquant aucune étiquette mais dont le parcours et les positions permettent de les classer en tant que tel. Ou, bien sûr, aux candidats revendiquant eux-mêmes cette étiquette.

Source : wikipedia.org