"Au sortir de" ou lorsque le verbe "Sortir" est utilisé comme nom.

"Au sortir de" est une jolie locution prépositive appartenant au registre soutenu.

Construite à partir du substantif masculin "Sortir", elle signifie :

  • au sens propre : au moment de la sortie, au moment où l'on sort ; à la sortie.

On dit par exemple : "Nous retrouverons le soleil au sortir de la forêt".

Ou : "Le soleil est de retour au sortir de l'hiver".

Une pâture à l'orée d'une forêt
Une pâture à l'orée d'une forêt
  • et par extension, au sens figuré : à l'issue de, à la fin de ; à la sortie.

On dit par exemple : "Au sortir de la guerre, le pays était ruiné".

Ou : "Mon bébé sera moins grognon au sortir de sa sieste".

Source : wiktionary

 

 

"Écaler" et "Écailler".

Ces deux verbes paronymiques du langage courant ne doivent pas être confondus :

  • "Écaler" signifie en effet :

Écaler un oeuf dur

    • ou : ôter l'écale de fruits durs, tels que les amandes, noix ou pistaches.

C'est à dire : les décortiquer.

Écaler des amandes
Écaler des amandes
Écaler des noix
Écaler des noix
  • tandis que "Écailler" signifie, selon le contexte :
Écailler un poisson
Écailler un poisson
    • gratter la peau d'un poisson cru avec un "écailleur", afin d'en enlever les écailles.
Un écailleur à poissons
Un écailleur à poissons
    • ouvrir des huîtres, ce qui est le métier de "l'écailler".
Écailler des huîtres
Écailler des huîtres
    • ou : faire tomber une peinture, un vernis, etc., en plaques minces.

On dit par exemple : "L'humidité a écaillé toutes les peintures".

Un mur peint tout écaillé

Sources : www.larousse.fr et wikipedia.org