"Un alicament", "Un médicaliment", "Un Nutraceutique" ou "Un Nutriceutique".

Alicaments, médicaliments, nutraceutiques ou nutriceutiques.

Il s'agit, respectivement, d'un "Aliment-médicament", d'un "Médicament aliment", d'un "Nutriment pharmaceutique" ou d'un "Nutriment pharmaceutique".

Ces quatre mots barbares, en forme de mots-valises, sont tous des néologismes, directement issus des services mercatiques de l'industrie agroalimentaire.

Et ils désignent tous un aliment dont la composition explicitement formulée est censé avoir un effet actif sur la santé du consommateur.

Fort heureusement, seul le premier des quatre, qui est en même temps, je crois, le moins laid, a tendance à être aujourd'hui utilisé. Et pour cause, me direz vous, car c'est également celui qui fait le moins peur !

Source : wikipedia.org

"Préhenseur", "Préhensif", "Préhensile" ou "Préhensive".

Ces quatre adjectifs parfaitement synonymes qualifient ce qui peut servir à prendre ou à saisir, en dehors de  sa fonction première.

Comme : une langue, un orteil, une pince ou une queue.

  • "Préhenseur" et "Préhensif" sont masculins.

On parle par exemple d'"Orteil préhenseur" ou d'"Orteil préhensif", chez le macaque.

  • "Préhensile" est masculin ou féminin.

On parle par exemple de "Doigt préhensile" ou de "Queue préhensile" chez le chimpanzé ou le pangolin.

Pangolin et sa queue préhensile

  • Et "Préhensive" est féminin.

On parle par exemple de "Langue préhensive" chez le caméléon.