Pourquoi le chasseur de fauves ne sait-il jamais à l'avance quels animaux il va pouvoir abattre ou capturer ?

Réponse
Parce que safari d’un jour à l’autre !
Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre le mot swahili « Safari » (« long voyage ») désignant en français une chasse ou une excursion guidée et la locution française « Ça varie ».

Un safari photo en Afrique

 

 

Devinette : "Pourquoi les anciennes pièces de monnaie belges ont-elles failli comporter une pince à épiler sur une face et une gomme à effacer sur l'autre ?".

Explication du calembour
Parce que d’un côté ça épile et de l’autre ça efface !
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre les formes conjugées « Ça épile » et « Ça efface » et les formes conjuguées « Ça est pile » et « Ça est face », correspondant à la façon dont nos amis belges disent « C’est pile » et « C’est face » !
Avers (face) et revers (pile) de la pièce belge de 10 francs datant de 1976
Avers (face) et revers (pile) de la pièce belge de 10 francs datant de 1976
Une pince à épiler professionnelle en inox à bouts recourbés de marque Nogent
Une pince à épiler professionnelle en inox à bouts recourbés de marque Nogent
Une gomme à effacer de marque Maped
Une gomme à effacer de marque Maped

Pourquoi dit-on souvent des bambaras qu'ils sont de véritables fous furieux ?

Réponse
Parce que ce sont de vrais mandingues !
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre les locutions nominales « Vrais mandingues » et « Vraiment dingues » ; les bambaras étant un peuple mandingue de l’Afrique de l’Ouest sahélienne, établi principalement dans le Sud de l’actuel Mali , dans l’Ouest du Burkina Faso et au Nord de la Côte d’Ivoire, où ils y sont appelés « Dioulas », ce qui signifie « Commerçants » en langue mandingue.

"Pourquoi les nains ne sont-ils pas toujours appréciés dans les camps ou clubs naturistes ?"

Réponse
Parce qu’ils ont toujours le nez fourré dans les affaires des autres !
Explication du calembour
Il fait référence à l’expression « Mettre son nez dans les affaires des autres » et à la petite taille des nains, dont le nez se trouve – différence de taille oblige – presque exactement à la hauteur du sexe des autres personnes.

Pourquoi les portugais ne maîtrisant pas bien le français appellent-ils parfois le sexe de la femme "l'écluse" ou plus exactement - mal prononcé - "l'éclouch" ?

Réponse
« Pachque ché par là qué lé péniches pachent et repachent ».
Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre les mots « péniches » et « pénis ».

J'ose espérer que ce petit échantillon de l'humour un tantinet machiste et xénophobe des années 1980 ne m'attirera pas les foudres de mes amis féministes et lusitaniennes !