On ne dit pas : "Il accordait beaucoup de détails ; sur les terrasses notamment" !

Le commissaire-priseur français Harold Hessel, expert dans l'émission "Affaire conclue", sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme l'a déclaré le commissaire-priseur français Harold Hessel, le 19 janvier 2021, dans l'émission "Affaire conclue" sur la chaîne de télévision publique France 2.

Mais : "Il accordait beaucoup D'IMPORTANCE AUX détails ; DES terrasses notamment" !

Le substantif féminin "Terrasse" désigne ici le socle plat supportant une figure et en particulier la surface de ce socle, notamment lorsqu'elle imite un sol (roche, herbe, dallage, etc.).

Une sculpture animalière en bronze de Pierre-Jules Mêne, datant du XIXe siècle et représentant un chien de chasse sur terrasse
Une sculpture animalière en bronze de Pierre-Jules Mêne, datant du XIXe siècle et représentant un chien de chasse sur terrasse

Sources : www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

On ne dit pas : "Je s'rais Premier ministre, je rendrais ma démission" !

Comme l'a déclaré, le 16 janvier 2021, le maire Les Républicains de L'Haÿ-les-Roses (94), Vincent Jeanbrun, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais à tout le moins : "Je sErais LE Premier ministre, je DONNERAIS ma démission" !

Et idéalement : "SI J'ÉTAIS LE Premier ministre, je DONNERAIS ma démission" !

On ne dit pas : "La place sur le podium va être conditionnée à ce que" ni "Il arrive à être bon et à faire bonifier (ses coéquipiers)" !

L'ancien athlète français devenu consultant sportif Bouabdellah Tahri dit Bob Tahri

Comme l'a déclaré, le 15 janvier 2020, l'ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "La place sur le podium va être conditionnée PAR" !

Et : "Il arrive à être bon et à bonifier (ses coéquipiers)" !

Parce qu'il est coutumier de ce type de fautes grossières, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

"Je pense que si j'me s'rais appelé Leguluche" !

L'humoriste français Azedine Bendjilali

Comme l'a déclaré l'humoriste français Az, le 28 novembre 2020, dans l'émission vespérale de Laurent Ruquier "On est presque en direct", sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "Je pense que si jE m'ÉTAIS appelé Leguluche" !

Pour cette énorme faute de grammaire, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Il a besoin de joueurs sur qui i' peut compter" !

L'ancien athlète français devenu consultant sportif Bouabdellah Tahri dit Bob Tahri

Comme l'a déclaré, à l'automne 2020, l'ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Il a besoin de joueurs sur LESQUELS iL peut compter" !

Parce qu'il accumule dans cette émission les fautes de grammaire, les anglicismes et ce genre de phrases insupportables, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Faut y croire ; faut qu'les gens y croivent" ni "On aimerait bien que vous jouez ce rôle" !

L'actrice française Laetitia Casta

Comme l'a déclaré la jeune modèle française Laetitia Casta, à propos de son premier rôle au cinéma, dans le film "Astérix et la surprise de César", réalisé en 1999 par Claude Zidi, dans un entretien consacré figurant parmi les suppléments du DVD.

Mais : "IL faut y croire ; IL faut quE les gens y CROIENT" !

Et : "On aimerait bien que vous jouIez ce rôle" ! Voire, idéalement : "NOUS SOUHAITERIONS que vous INTERPRÉTIEZ ce rôle" !

Pour l'énormité de sa faute de conjugaison qui relève du solécisme, je ne peux - en dépit de son jeune âge et de son inexpérience - lui épargner l'attribution de mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".