On ne dit pas : "Ça implique des réations émotives aux gens, aux joueurs" ni "Elle est émotionnelle, on va dire" !

Le journaliste sportif français Sébastien Tarrago

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Sébastien Tarrago, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais :

  • "CELa GÉNÈRE des réations ÉMOTIONNELLES CHEZ LES gens, CHEZ LES joueurs" !
  • et :"Elle est ÉMOTIVE, on va dire", en parlant de Véronique Rabiot, la mère et agent du joueur de football international français Adrien Rabiot !

Pour cette confusion entre les deux adjectifs et pour cette première phrase sans queue ni tête, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On n'écrit pas : "Ne pas dépassez" ni "Ne pas pliez" !

Mais : "Ne pas dépasseR" et "Ne pas plieR" !

Il s'agit en effet d'un infinitif.

Pour ne plus commettre cette faute, songez simplement à utiliser par exemple le verbe "Finir" : nul ne songerait à écrire "Ne pas finissez".

À l'inverse, on ne dit pas "Ne vous finir pas". Et l'on doit donc écrire "Ne vous approcheZ pas". Et non "Ne vous approcheR pas".

 

On ne dit pas : "Est-ce que c'est dû à affronter la Belgique" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 27 juin 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Est-ce que c'est PARCE QU'ILS affrontAIENT la Belgique" ?

Parce que je n'en peux plus de son incapacité à parler un français correct et de son abus des anglicismes, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On n'écrit pas : "La finale de la Coupe du Monde 2018, qui avait vu les Bleus triomphé 4-2", "Les joueurs découvrirons la pelouse que quelques minutes avant le coup d'envoi" ni "De tels drapeaux seront autorisés dans le stade, écrie l'UEFA" !

Logotype du journal gratuit français 20 Minutes

Comme j'ai malheureusement pu le lire, dimanche 27 juin 2021, dans l'après-midi, sur la page sport du site du journal gratuit "20 minutes", www.20minutes.fr.

Mais bien évidemmment :

  • "La finale de la Coupe du Monde 2018, qui avait vu les Bleus triomphER 4-2",

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

  • "Les joueurs NE découvrironT la pelouse que quelques minutes avant le coup d'envoi",

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

  • et "De tels drapeaux seront autorisés dans le stade, écriT l'UEFA" !

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

Alors, je dis halte : oui, halte à l'exploitation de stagiaires de CM2 aussi nuls en conjugaison et en grammaire !

Pour ces trois incroyables fautes, dignes d'un mauvais élève d'école primaire, je décerne bien évidemment à ce site mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Le fait de pouvoir rester avec les jeunes de la réserve lui ont fait comprendre" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 25 mai 2021, l'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais bien évidemment : "Le fait de pouvoir rester avec les jeunes de la réserve lui A fait comprendre" !

Pour ses anglicismes, ses fautes de grammaire et ses phrases souvent construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Y a une interdiction qui a été fait" !

Le responsable des relations publiques Patrick Bonin

Comme a pu le déclarer, le 20 juin 2021, le spécialiste des relations publiques français Gilles Bonin, dans l'émission "La matinale Week-end", sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais, à tout le moins : "IL Y a une interdiction qui a été faitE" !

Et, idéalement : "IL Y a une interdiction qui a été PRONONCÉE" ou "IL Y a une interdiction qui a été ÉDICTÉE" !

On ne dit pas : "Il a la faculté à venir dans la surface" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 19 juin 2021, l'entraîneur de football Régis Brouard, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais à tout le moins : "Il a la faculté DE venir dans la surface" !

Et idéalement : "Il POSSÈDE la faculté DE venir dans la surface" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est deux gens qui font des exploits" !

Le publicitaire français, coprésident, depuis janvier 2021, avec David Leclabart, de la nouvelle agence Australie.Gad

Comme a pu pitoyablement le déclarer, le 19 juin 2021, le communicant français Gilles Masson, dans l'émission d'Hélène Risser, "Ha#tag l'émission", sur la chaîne de télévision publique française Public Sénat.

Mais bien évidemment : "CE SONT deux PERSONNES qui RÉALISENT des exploits" !

Mais comment diable ce publicitaire, cofondateur, en 2005, de l'agence M&CSaatchi.Gad, en 2005, avec Antoine Barthuel (le "a" de "Gad") et Daniel Fohr (le "d" de "gad", Gilles Masson en étant le "g"), et coprésident, depuis janvier 2021, avec David Leclabart, de la nouvelle agence Australie.Gad, issue de la fusion avec Australie, peut-il simplement prononcer une phrase aussi lamentable, que l'on pense directement sortie de la bouche d'un adolescent déscolarisé, issu de l'un des quartiers les plus populaires de l'Hexagone. Voire d'un malheureux migrant non francophone, fraîchement débarqué sur notre territoire.

Pour toutes ces raisons, je lui décerne sans hésiter, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Ça nous fait un point de plus, qui viennent s'additionner aux trois premiers" !

L'ancien joueur de football international français, devenu entraîneur et sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps

Comme a pu le déclarer, le 19 juin 2021, l'ancien joueur de football international français, devenu entraîneur puis sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, à l'issue du match nul face à la Hongrie, en phase de poule de l'Euro 2020.

Mais : "Ça nous fait un point de plus, qui VIENT s'additionner aux trois premiers" !

S'il ne s'agit pas là d'un lapsus linguae, je veux bien être pendu : évidemment qu'il était dépité et n'avait guère envisagé de devoir repartir de Budapest (hongrie) avec autre chose que les trois points d'une victoire, par tous annoncée !

Même s'il n'est pas réputé pour son éloquence et son niveau de langue, cette faute de conjugaison grossière en est la preuve flagrante.

On ne dit pas : "Elle a failli coûter cher pour les Allemands" !

Le joueur de football international français Robert Pirès, devenu consultant

Comme a pu le déclarer, le 19 juin 2021, l'ancien joueur de football international français devenu consultant Robert Pirès, en commentant la rencontre de football Portugal-Allemagne, en phase de poule de l'Euro 2021, sur la chaîne de télévision française M6.

Mais : "Elle a failli coûter cher AUX Allemands" !