On ne dit pas : "Mais est-ce que c'est plus mal ?" !

Le journaliste sportif français Grégory Schneider

Ainsi qu'a lamentablement pu le déclarer, le 30 août 2022, le journaliste sportif français Grégory Schneider, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe ; formule fautive allégrement réemployée dans la foulée par deux de ses collègues !

Mais bien évidemment : "Mais est-ce que c'est MOINS BIEN ?" !

À 4 ans mes filles ne commettaient déjà plus cette faute grossière.

On ne dit pas : "Un barrage-poutre" !

L'ancien coureur cycliste français Laurent Jalabert, reconverti en commentateur

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 14 juillet 2021, l'ancien champion cycliste français Laurent Jalabert, commentant le Tour de France 2022 sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais évidemment : "Un barrage-VOUTE" !

C'est à dire un type de barrage dénommé ainsi en raison de sa forme arquée caractéristique.

Un barrage-voûte

La forme courbe de ces barrages permet de reporter les efforts dus à la poussée de l'eau sur chaque côté des rives, le barrage décrivant un arc sur le plan horizontal.

Un barrage-voûte à double courbure

Ce type d'ouvrage est utilisé dans des vallées étroites disposant de versant très rigides capable de supporter le poids de l'eau.

Le barrage-voûte fonctionne sur le principe des voûtes : la pression de l'eau est reportée vers les points d'appuis sur les rives, qui jouent le même rôle que les murs porteurs d'une construction.

Certains barrages-voûtes sont arqués selon les deux plans (horizontal et vertical), on parle dans ce cas de barrage-voûte à double courbure. Dans ce cas, une partie de la poussée est dirigée vers le sol, qui joue le rôle d'un troisième mur, et ainsi permet de diminuer la poussée de l'eau sur les rives.

 

Historique

Les premières constructions primitives de ce type d'ouvrage datent de l'Antiquité. Le premier d'entre eux serait celui du site de Glanum près de Saint-Rémy-de-Provence (13).

En Europe, le premier ouvrage moderne de ce type est attribué à l'ingénieur François Zola, il s'agit du barrage Zola inauguré en 1854, au Tholonet, près de ma bonne ville d'Aix-en-Provence.

Le barrage Zola, au Tholonet (13)

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Si la Belgique ne surenchit pas" !

Logotype de l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2

Ainsi qu'a malheureusement pu le déclarer Daniel, un vendeur de l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais bien évidemment : "Si la Belgique ne SURENCHÉRIT pas" !

C'est à dire : n'effectue aucune surenchère.

On ne dit pas : "Est-ce que l'PSG f'rait mieux pas d'le garder ?" !

La journaliste sportive française France Pierron

Comme a pu lamentablement pu le déclarer, le 31 décembre 2021, la journaliste sportive française France Pierron, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", qu'elle présentait sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Est-ce que lE PSG NE fErait PAS mieux dE NE PAS le garder ?" !

On ne dit pas : "C'est vous qui faisez des jeans français ?" !

La femme politique française Marine Le Pen (© Gérard Julien / AFP)

Comme a pu le déclarer, le 14 novembre 2021, la femme politique française Marine Le Pen, lors de sa visite au salon "Made in France".

Mais bien évidemment : "C'est vous qui FAITES des jeans français ?" !

Voire : "C'est vous qui FABRIQUEZ des jeans français ?" ou "C'est vous qui PRODUISEZ des jeans français ?" !

Source : Le fil info de la chaîne de télévision publique française France Info du 14 novembre 2021

 

On ne dit pas : "C'était pas si pire" !

Le journaliste sportif français Grégory Schneider

Comme a pu le déclarer, le 25 mai 2021, le journaliste sportif français Grégory Schneider, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "C'était pas pire", "C'était pas si GRAVE", "C'était pas si MAUVAIS" ou "C'était pas si NUL"!

Pour cette formule absolument insupportable dans la bouche d'un professionnel aussi expérimenté, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est un espèce de revival" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme l’a déclaré, le 30 mai 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "C'est unE espèce de RENOUVEAU" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute et d'anglicisme, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ce sont dans ce genre de détails qu'on fait la différence lors d'une vente aux enchères" !

Maxime Lepissier, Philippe Lellouche et Florian Meunier, dans l'émission "Enchères mécaniques", diffusée sur RMC Découverte depuis le 16 mars 2021

Comme j'ai maheureusement pu l'entendre dire, le 6 avril 2021, par le commentateur de l'émission "Enchères mécaniques", sur la chaîne RMC Découverte.

Mais : "C'EST ce genre de détails quI fait la différence lors d'une vente aux enchères" !

Ou : Ce sont deS détails DE ce genre quI fONt la différence lors d'une vente aux enchères" !

Parce que je ne comprends décidément pas comment on peut laisser passer de telles phrases dans un commentaire enregistré, je décerne à cette émission mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Moi, j'chuis l'père à Mbappé, j'peux dire" !

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Comme l'a lamentablement déclaré, le 20 avril 2021, l'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe

Mais : "SI J'ÉTAIS lE père DE Mbappé, jE POURRAIS dire" !

Pour cette misérable bouillie verbale et parce que ce monsieur est incapable de s'exprimer correctement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".