On ne dit pas : "Y a un type qui m'a insulté de sale noir" !

L'humoriste, acteur et chroniqueur français Donel Jack'sman

Comme peut le déclarer l'humoriste français Donel Jack'sman dans l'une de ses saynètes, diffusée le 3 juillet 2021, sur la radio française Rire & Chansons.

Mais : "IL y a un type qui m'a TRAITÉ de sale noir" !

Il fait en effet référence ici aux injures racistes subies le 23 décembre 2018, lors de l'une de ses représentations données au Théâtre de la Cité de Nice (06) - un spectateur le traitant de "Sale noir" à trois reprises - à la suite desquelles il a reçu le soutien de différentes personnalités, dont le ministre de l’intérieur Christophe Castaner et le président Emmanuel Macron.

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Ça prendra du temps à c'qui revienne" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 27 juin 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "CelA prendra du temps AVANT qu'IL NE revienne" !

Parce qu'il est décidément incapable de s'exprimer dans un français correct et multiplie les phrases de ce type, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On n'écrit pas : "La poule caquète" ni "Les poules caquètent" !

Une poule qui caquette

Mais : "La poule caquETTE" et "Les poules caquETTENT" !

Sauf à se plier à la réforme de l'orthographe acceptant que les formes conjuguées des verbes en "-eter" puissent s'écrire avec un accent grave et une consonne simple devant une syllabe contenant un "e" muet... ce qui n'est pas mon cas, je le confesse, puisque ce type de réforme ne fait - à mes yeux - que compliquer davantage encore notre orthographe, déjà bien suffisamment alambiquée.

 

On ne dit pas : "On se quitte rapidement sur Rome" !

Le journaliste sportif français Grégoire Margotton

Comme a pu le déclarer, le 3 juillet 2021, le journaliste français Grégoire Margotton, en commentant la rencontre de football Ukraine-Angleterre, en quart de finale de l'Euro 2021, sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais : "On se quitte rapidement, ICI À Rome" !

Je n'en peux plus de ces personnes qui usent et abusent de la préposition "sur" en lieu et place de "à" ou de "en" pour introduire un complément de lieu.

La préposition "Sur" ne peut être suivie d'un complément de lieu !

  • "Sur" ne peut en effet traduire en français qu’une idée de position, de supériorité, de domination.

On dit par exemple : "Mon livre est sur la table" ou "La France l'a emporté sur la Belgique".

  • Et ne doit en aucun cas être employée à la place de "à" ou de "en" pour introduire un complément de lieu, désignant une région, une ville et, plus généralement, le lieu où l’on se rend, où l’on se trouve, ainsi que je peux malheureusement l'entendre ou le lire à longueur de journée.

On dit par exemple : "Mon frère part demain À Nantes", "Je travaille À Marseille", "Je cherche un studio À Paris" ou "Je voudrais m'installer EN Bretagne"

www.academie-francaise.fr