On ne dit pas : "Patatrac" !

L'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer

Comme l'a déclaré, le 07 avril 2021, l'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer, dans l’émission vespérale "L’Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "PATATRAS !" (pa-ta-tra) !

Merci au journaliste Didier Roustan de l'avoir repris en ce sens, ainsi qu'il se permet parfois de le faire avec certains de ses collègues de cette émission, malheureusement fâchés avec le français.

 

On ne dit pas : "Qu'il a réussi à désoeuvrer" !

Le journaliste sportif français Bertrand Latour

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 13 avril 2021, le journaliste sportif français Bertrand Latour, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", présentée par Estelle Denis, sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Le verbe "Désoeuvrer" n'existe pas en effet en français.

Seul existe l'adjectif ou substantif "Désoeuvré" signifiant : inactif, oisif, n'exerçant pas d'activité précise, par impossibilité matérielle ou psychologique.

Ne comprenant absolument pas ce que ce monsieur a bien voulu nous dire, je ne puis bien évidemment suggérer ce qu'il aurait dû déclarer !

On ne dit pas : "Il a été inimité jusqu'à présent" !

Logotype de l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme l'a déclaré la vendeuse Brigitte, le 9 avril 2021, dans l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "Il N'a PAS été imité jusqu'à présent" !

Si l'adjectif "inimitable" existe en effet, il n'en est pas de même du verbe "inimiter" qui n'est qu'un affreux barbarisme.

On ne dit pas : "À la débottée" !

Le journaliste sportif français Benoît Cosset

Comme l'a déclaré, le 8 mars 2021, le journaliste sportif français Benoît Cosset, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", qu'il présentait ce soir-là, sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Au débotté" !

Parce qu'il est censé être un professionnel du verbe, je lui décerne, pour ce barbarisme, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Endocriné" ou "Endocrinement" ni "Endocriner" !

Mais : "EndocTriné" ou "EndocTrinement" ni "EndocTriner" !

"Endoctriner" avec un "t" comme "Doctrine" signifie en effet : faire partager à quelqu'un ses opinions, lui faire adopter telle doctrine ou telle attitude, en lui imposant des règles de pensée, de conduite.

Source : www.larousse.fr

On ne dit pas : "Ovaloïde" !

La présentatrice française Sophie Davant

Comme l'a déclaré, le 12 mars 2021, l'animatrice française Sophie Davant, dans l'émission "Affaire conclue", qu'elle présente, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "Ovoïde" !

C'est à dire : ayant une forme d'oeuf.

Le mot "Ovaloïde" n'existe pas et constitue un barbarisme.

Une vasque ovoïde
Une vasque ovoïde
Une baignoire ovoïde
Une baignoire ovoïde
Un égoutier, dans un égout ovoïde, à Bruxelles (Belgique)
Un égout ovoïde, à Bruxelles (Belgique)

On ne dit pas : "Aussi pire", "Moins pire" ni "Plus pire" !

Mais, selon les cas :

  • "Aussi pire" : aussi grave, aussi mauvais, aussi pénible, aussi insupportable, aussi intolérable,
  • "Moins pire" : mieux, moins grave, moins pénible, moins sérieux, plus endurable, plus supportable, plus tolérable,
  • et "Plus pire" : pire, plus grave, plus pénible, plus endurable, plus insupportable, plus intolérable !

Les locutions adverbiales "Aussi pire", "Moins pire" ni "Plus pire" ne sont en effet que d'épouvantables barbarismes.

Source : www.btb.termiumplus.gc.ca