On ne dit pas : "Pour des desirata de joueurs qui veulent jouer à gauche, à droite, au centre ou au milieu" !

L'ancien joueur de football international français devenu consultant sportif, Franck Sauzée

Comme a pu le déclarer, à deux reprises, le 29 juin 2021, l'ancien joueur de football international français devenu consultant sportif, Franck Sauzée, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Pour des desiDErata de joueurs qui veulent jouer à gauche, à droite, au centre ou au milieu" !

On ne dit pas : "Au jour d'aujourd'hui, où je vous parle" !

Le docteur François Blanchecotte, président du SNB (Syndicat National des Biologistes)

Comme a lamentablement pu le déclarer, le 28 juin 2021, le docteur François Blanchecotte, président du SNB (Syndicat National des Biologistes), dans l'émission "Le Live Toussaint", sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Mais simplement : "Au jour où je vous parle" !

Voire : "Aujourd'hui" ou "À ce jour" !

La formule "Au jour d'aujourd'hui" n'est en effet qu'un épouvantable barbarisme, indigne à mes yeux d'un médecin responsable syndical.

Aussi, je n'hésite pas à lui décerner mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est pas des guérillos, hein, non plus" !

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Mais :

Comme l'a lamentablement déclaré, le 20 avril 2021, l'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "CE NE SONT pas des guérillERos non plus, N'EST-CE PAS" !

Pour cette infâme bouillie verbale et parce que ce monsieur est incapable de s'exprimer correctement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "La dérive radicaliste du policier" !

Logotype de la chaîne de télévision publique d'information en continu franceinfo

Comme a pu le déclarer, le 23 avril 2021, dans un commentaire, un journaliste de la chaîne de télévision française d'information en continu franceinfo.

Mais : "La dérive radicaliSÉE du policier" !

Parce que le mot "radicaliste" n'a jamais existé en français et n'est qu'un épouvantable barbarisme, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne pas : "Des choix de plus en plus tergiversant" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 16 avril 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Des choix de plus en plus DIFFICILES" !

L'adjectif "Tergiversant" n'a en effet jamais existé que dans son imagination, et pas en français, où seul existe le verbe "Tergiverser".

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

.

On ne dit pas : "C'est moins pire, on va dire, c'est moins pire" !

Le diplomate et homme politique français, socialiste, Hubert Védrine

Comme l'a lamentablement déclaré le diplomate et homme politique français, socialiste, Hubert Védrine, le 17 avril 2021, dans l'émission de Calire Chazal "Soyons Claire", sur la chaîne de télévision publique d'information en continu franceinfo.

Mais : "C'est moins GRAVE, on va dire, c'est moins GRAVE" !

Pour cet épouvantable barbarisme, indigne d'un professionnel du verbe tel que lui, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Patatrac" !

L'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer

Comme l'a déclaré, le 07 avril 2021, l'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer, dans l’émission vespérale "L’Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "PATATRAS !" (pa-ta-tra) !

Merci au journaliste Didier Roustan de l'avoir repris en ce sens, ainsi qu'il se permet parfois de le faire avec certains de ses collègues de cette émission, malheureusement fâchés avec le français.

 

On ne dit pas : "Qu'il a réussi à désoeuvrer" !

Le journaliste sportif français Bertrand Latour

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 13 avril 2021, le journaliste sportif français Bertrand Latour, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", présentée par Estelle Denis, sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Le verbe "Désoeuvrer" n'existe pas en effet en français.

Seul existe l'adjectif ou substantif "Désoeuvré" signifiant : inactif, oisif, n'exerçant pas d'activité précise, par impossibilité matérielle ou psychologique.

Ne comprenant absolument pas ce que ce monsieur a bien voulu nous dire, je ne puis bien évidemment suggérer ce qu'il aurait dû déclarer !

On ne dit pas : "Il a été inimité jusqu'à présent" !

Logotype de l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2

Comme l'a déclaré la vendeuse Brigitte, le 9 avril 2021, dans l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "Il N'a PAS été imité jusqu'à présent" !

Si l'adjectif "inimitable" existe en effet, il n'en est pas de même du verbe "inimiter" qui n'est qu'un affreux barbarisme.