"Bardé de diplômes".

Cette locution adjectivale est utilisée pour désigner une personnes possédant de nombreux diplômes ou qualifications.

Elle nous vient du Moyen Âge et du domaine militaire.

A partir du XVe siècle, lors des combats et des tournois, les chevaux ont commencé à être équipés de "bardes", une carapace en métal qui complétait l’armure des chevaliers.

Des chevaux bardés

Celle-ci tirait son nom de l’arabe "barda", qui faisait référence au bât, la couverture posée sous une selle pour préserver le dos de l’animal.

Ainsi, "être bardé" signifiait être protégé contre le danger. Par extension, l’expression a été reprise dans le monde professionnel, en référence à une personne dont l’avenir est sécurisé grâce à sa formation.

Aujourd’hui, ce terme est également employé pour parler d’une viande "bardée" (entourée de lard).

De la viande bardée

Ou du "bardage" qui recouvre un bâtiment.

Le bardage d'un bâtiment

Source : www.cnews.fr

Pourquoi dire : "Les remote control killers" et "Y a une énorme blackout d'internet" ?

La journaliste française Margot Haddad

Et pas : "IL y a une énorme CENSURE d'internet" ?

Et : "Les TUEURS À DISTANCE" ou "Les tueurs PAR TÉLÉCOMMANDE" !

Le 31 octobre 2002, un collectif de journalistes européens a révélé l'existence d'un "groupe secret d'ingénieurs russes", ayant joué un rôle déterminant dans les attaques de missiles contre des infrastructures civiles en Ukraine.

Le journaliste britannique Eliot Higgins, fondateur de la plateforme d'investigation Bellingcat, a tweeté qu'il était temps de rencontrer l'équipe derrière l'utilisation ciblée de missiles russes sur des infrastructures civiles : "Vous êtes-vous déjà demandé comment les missiles de croisière russes trouvent leur chemin vers les terrains de jeu, les centrales électriques et les habitations ukrainiennes ?".

Ces militaires russes seraient responsables de l'exécution de nombreuses attaques menées avec des missiles de croisière, qui ont tué des centaines de civils en Ukraine et en ont laissé des millions sans chauffage, ni électricité.
"Contrairement à leurs collègues militaires, dont la plupart sont exposés au moins à un certain risque personnel à proximité du front, ces jeunes gens travaillent depuis des centres de commandement sécurisés à Moscou et Saint-Pétersbourg et semblent vivre leur vie sans être affectés par une guerre dans laquelle ils jouent un rôle crucial".

Lire la suite

On ne dit pas : "Les unités d'éclairage" !

Le journaliste français Didier François

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 10 novembre 2022, le journaliste français Didier François, dans l’émission "Brunet, Hammett et compagnie", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, je pense : "Les unités d'ÉCLAIREURS", qui regroupent les soldats envoyés en reconnaissance !

"Faire aux pattes" ou "Prendre aux pattes".

Ces deux locutions verbales relèvent du registre familier.

Et elles signifient, au sens figuré : attrapper, capturer.

On dit par exemple : "I'z'ont fait aux pattes Marco le Calabrais chez Roger le balafré".

Ou : "L'armée ukrainienne va faire aux pattes des milliers de soldats russes sur la rive droite du Dniepr".

Pourquoi dire : "Un IED" (pour Improvised Explosive Device)?

Un EEI (Engin Explosif Improvisé) ou EEC (Engin Explosif de Circonstance)

Et pas, en français : "Un EEI (Engin Explosif Improvisé)" ou "Un EEC (Engin Explosif de Circonstance)" !

Ces différents sigles désignent en effet des engins explosifs de fortune, pièges explosifs, mines ou bombes artisanales, principalement employés dans les conflits asymétriques par les combattants irréguliers, comme les terroristes et les guérilleros, ainsi que par les commandos.

Ce type d'arme existe depuis l'invention de la poudre à canon, mais il a été largement médiatisé sous l'appellation d'EEI depuis l'intervention états-unienne de 2003 en Irak.

Les dégâts causés par un EEI (Engin Explosif Improvisé) ou EEC (Engin Explosif de Circonstance)

Source : wikipedia

"Retraiter" ou "Se retraiter".

  • Le verbe "Retraiter" signifie :
    • effectuer un nouveau traitement en vue de modifier des données, une matière.

On dit par exemple : "Nous allons retraiter ce minerai".

    • dans le domaine de l'énergie nucléaire : effectuer un retraitement du combustible nucléaire.

On dit par exemple : "Il va falloir retraiter ces déchets".

Le cycle du nucléaire

    • en Afrique ou dans le registre désuet : mettre à la retraite.

On dit par exemple : "Il faut absolument retraiter ce monsieur : il a plus de 70 ans".

    • ou, dans le domaine militaire : battre en retraite, se replier.

On dit par exemple : "L'armée française a retraité en Russie, en 1812".

L'armée française retraite en Russie

  • tandis que "Se retraiter" signifie : faire retraite, se retirer.

On dit par exemple : "Beaucoup de français rêvent de se retraiter en Thaïlande".

Se retraiter en Thaïlande

Source : wwwcnrtl.fr

"Une bombe sale".

Ce curieux substantif féminin appartenant au jargon militaire relève du registre familier .

L'adjectif "sale" s'applique aux matériaux radioactifs entourant une bombe conventionnelle, destinés à être répandus en poussière lors de l’explosion.

Celle-ci possède l'intensité thermique et mécanique d'une bombe conventionnelle, mais dissémine autour d'elle des éléments radioactifs qui auront des effets à long terme. Le but principal n'est donc pas de détruire, mais de contaminer une zone géographique et les personnes présentes en son sein par des radiations directes (premier effet) et l'ingestion et l'inhalation de matériaux radioactifs (deuxième effet).

On parle également de "Bombe radiologique" ou de "DDR (Dispositif de Dispersion Radiologique)".

Une équipe d'intervention, en tenue NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique ou Chimique)

La formule "Bombe sale désigne par extension : tout engin détonant disséminant un ou plusieurs produits chimiquement ou biologiquement toxiques (NRBC pour Nucléaire, Radiologique, Biologique ou Chimique). Ces diverses armes, réalisables sans une importante infrastructure industrielle, sont génériquement dénommées EEI (Engin Explosif Improvisé).

Sources : wikipedia.org et www.techno-science.net

"Flasque", "Une flasque" et "Un ou une flasque".

Ces différents termes homophonographes relèvent tous du langage courant.

Et ils ne doivent surtout pas être confondus.

  • "Flasque" est en effet un adjectif signifiant :
    • au sens propre : mou, manquant de tenue et de fermeté,

On parle par exemple d'un "ventre flasque" ou de "chairs flasques".

Le mnemiopsis leidyi, un envahisseur translucide et gélatineux, qui colonise les étangs et lagunes de Méditerranée (© F3 LR)
Le mnemiopsis leidyi, un envahisseur translucide et gélatineux, qui colonise les étangs et lagunes de Méditerranée (© F3 LR)
    • et au sens figuré : qui manque de vigueur, de consistance, de caractère,

On parle par exemple de "couleur flasque" ou de "bruit flasque".

  • tandis que le substantif féminin"Une flasque" désigne :
    • principalement : une petite bouteille plate, souvent en inox et de forme incurvée,

    • mais également : un flacon plat utilisé pour transporter le mercure,
    • et autrefois (registre désuet) : une poire à poudre utilisée par les arquebusiers,
  • et le substantif masculin ou féminin "Un(e) flasque" désigne :
    • chacune des pièces plates de fer ou de bois, allant par paire, qu'on dispose parallèlement dans un mécanisme,

On parle par exemple des "flasques d'une échelle" ou des "flasques des pédales d'une bicyclette".

    • et notamment : chacune des joues du moyeu d'une roue,

Des flasques de roue

    • ou, dans le domaine de l'artillerie : chacune des pièces latérales soutenant l'affût d'un canon et sur lesquelles s'appuient les tourillons,
    • et, dans le domaine maritime : les pièces de bois disposées latéralement à l'emplanture d'un mât, appelées "Flasques d'emplanture" ou "Jottereaux".
    • et par analogie : la pièce située au bas d'un poteau pour le maintenir.

Sources : www.larousse.fr, www.cnrtl.fr et Le Robert

"Une affectation".

On l'ignore souvent, mais Ce substantif féminin polysémique nous vient du latin "Affectatio" ("Attribution").

Et il possède de très nombreuses significations :

  • Action de montrer une grande prédilection pour (une chose) (cf. affecter1A) :Action d'afficher une attitude peu naturelle et le cas échéant peu sincère; p. ext., attitude qui manque de naturel ou de sincérité.action d'affecter (un comportement) ; comédie, simulation,
    manque de sincérité et de naturel (dans le comportement, le style).

la destination, l'application de quelque chose à un usage déterminé ; son attribution, son imputation.

On dit par exemple : "Nous favoriserons l'affectation de crédits à des projets éducatifs".

  • dans le domaine militaire : l'action d'assigner un poste, la nomination à un poste ; ou ce poste lui-même.

On dit par exemple : "Je dois rejoindre mon affectation d'ici deux semaines".

L'affectation de défense, attribution d'un emploi, ou emploi donné, dans le service de défense.

L'affectation de mobilisation est l'attribution d'un emploi, ou l'emploi donné à un militaire d'active ou de réserve dans une unité mobilisée.

Et l'affectation spéciale est l'affectation donnée, dans la disponibilité et la réserve du service militaire, à certains personnels, en raison de leur situation civile et de leurs capacités professionnelles, pour faire partie des corps spéciaux ou de cadres d'assimilés spéciaux.

  • dans le domaine des mathématiques : l'action d'attribuer une grandeur à une variable.
  • dans le domaine juridique : l'acte ou le fait ayant pour conséquence d'incorporer un bien au domaine public.

L'affectation hypothécaire est un acte par lequel on hypothèque un ou plusieurs immeubles pour garantir une créance.

  • dans le domaine informatique : l'attribution, l'assignation d'une valeur à une variable,
  • dans le domaine de la sylviculture : la surface qui doit être régénérée pendant un temps déterminé appelé "période", dans une forêt traitée en futaie régulière.

Sources : www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

"Agiter le drapeau blanc", "Lever le drapeau blanc" ou "Porter un drapeau blanc".

Des soldats russes sur un véhicule blindé arborant un drapeau blanc

"Un drapeau blanc" est une locution nominale en forme d'idiotisme chromatique et d'idiotisme textile désignant : un signal demandant un cessez-le-feu et des négociations.

Il s'agit du symbole de la paix le plus ancien et le plus universel, dont l'usage est fixé en 1899 par l'annexe à la Convention de La Haye concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre.

Les locutions verbales "Agiter le drapeau blanc", "Lever le drapeau blanc" ou "Porter un drapeau blanc"signifient donc, selon le contexte, que l'on est désarmé et a l'intention de négocier ou de se rendre.

Sources : wikipedia.org et www.vie-publique.fr

"Un VAB".

Un VAB (Véhicule de l'Avant-Blindé)

Ce sigle français (v, a, b) (*) relève du jargon militaire.

Et il désigne : un Véhicule de l'Avant-Blindé.

Entré en service en 1976, le VAB est actuellement le véhicule de transport de troupes le plus répandu dans l'armée de Terre française avec 2 557 véhicules en ligne en 2021, sur la commande initiale de 4 000 exemplaires pour l'armée française.

Et plus de 1 000 exemplaires ont été exportés, dans plus d'une quinzaine de pays.

L'arrière d'un VAB (Véhicule de l'Avant-Blindé), portes ouvertes

Deux soldats français assis à l'arrière d'un VAB (Véhicule de l'Avant-Blindé) (© Shah Mara/AFP/Getty Images)
Deux soldats français assis à l'arrière d'un VAB (Véhicule de l'Avant-Blindé) (© Shah Mara/AFP/Getty Images)

Armement

Il est le plus couramment armé d'une mitrailleuse de calibre 12,7 mm OTAN pour les véhicules d'infanterie, ou alors d'un calibre 7,62 mm OTAN en circulaire sur le toit pour les autres modèles.
Mais il peut aussi être équipé d'un tourelleau avec canon-mitrailleur de 20 mm ou 25 × 137 mm ou système lance-missile.

Sécurité

De par leur conception, les VAB résistent plutôt bien aux EEI : le profil amphibie de la coque du blindé lui permet de décoller de la route et de dévier le souffle de l'explosion. L'explosion d'un EEI provoque toutefois souvent de graves blessures voire la mort des passagers, ce qui amène à l'ajout de protections supplémentaires lors de l'opération en Afghanistan. Le VAB est considéré lors de l'opération Barkhane comme insuffisamment protégé face aux explosifs.

(*) : Prononcé vab, il devient un acronyme.

Source : wikipedia.org

"Un fayot".

Ce substantif masculin relève du registre argotique.

Et il désigne, selon le contexte :

  • un haricot sec., également appelé "haricot en grains" ou "haricot à écosser".

Comme toutes les variétés de haricots, il trouve son origine en Amérique du Sud et arriva sur le sol européen par le biais des navigateurs conquérants au milieu du XVIe siècle. Il s’est vite adapté au climat français et se retrouve aujourd’hui comme ingrédient de base de nombreuses spécialités culinaires du terroir français.

Il s'agit d'une plante annuelle buissonnante (naine) ou grimpante qui peut se confondre avec celle du haricot vert, avec des feuilles de 8 à 12cm de long et des fleurs  suivies de gousses de 15 à 20cm de long.

Haricots blancs à écosserHaricots blancs à écosser

Les pieds de haricots en grains vont former, dans les gousses des graines qui vont grossir pour donner des haricots à grains blancs, verts, rouge foncé, brun, crème moucheté de pourpre ou tachetés de noir et blanc.

Différentes variétés de haricots secs

Il s'agit d'une légumineuse à la fois diététique et nutritive (74kcal/100g), prisée des végétariens, des personnes diabétiques et des sportifs. Riche en protéines, en fibres et en glucides complexes, le haricot consommé en petite quantité vous assure en effet immédiatement une sensation de satiété. Sans oublier que le haricot en grains, au faible indicé glycémique, contient également des vitamines B, ainsi que des minéraux nécessaires à l’organisme, dont notamment le fer, le potassium, le calcium, le magnésium ou encore le phosphore.

Certaines personnes trouvent les haricots en grains difficiles à digérer du fait des flatulences provoquées. Pour remédier à ces petits inconvénients, il convient de bien les mastiquer et de les consommer en quantité raisonnable.

On dit par exemple : "Y a encore des fayots ce midi à la cantine !".

Des fayots ou haricots blancs

  • un élève ou un militaire qui fait du zèle pour se faire bien voir de ses enseignants ou de ses supérieurs,

On dit par exemple : "Ce fayot de Jérémie a proposé de que l'on fasse une rédac sur notre visite u musée !".

Un fayot (© Arnaud Toulon Éditions Delcourt 2011)

  • ou, dans le registre désuet : un militaire rengagé.

On dit par exemple : "Ils devraient donner les corvées au fayot puisqu'il aime tant l'armée !".

Sources : www.cnrtl.fr et jardinage.lemonde.fr