"Faire le compte".

Cette expression du langage courant signifie, selon le contexte, :

  • "Compter, faire le calcul, le bilan, le total, totaliser".

On dit par exemple : "Faire le compte des dégâts après un ouragan".

  • "Faire le point, évaluer, comparer les avantages et les inconvénients".

On dit par exemple : "Faire le compte des conséquences d'une pandémie".

Source : www.linternaute.fr et www.larousse.fr

Ne dites pas : "Faire les foins" !

Mais : "FANER" !

Il s'agit de réaliser le "fanage" d'un fourrage, c'est à dire l'ensemble des opérations par lesquelles on transforme le fourrage vert fraîchement coupé (80 % d'humidité) en foin (15 % d'humidité) destiné à être conservé.

Le "fanage" est en effet :

  • la période ou l'herbe coupée sèche au sol,
  • ainsi que, par extension : l'acte de retourner l'herbe, une ou plusieurs fois, avec une faneuse ou un râteau-faneur pour faciliter et accélérer son séchage.

Source : www.larousse.fr

On ne dit pas : "J'ai fait l'choix d'faire cet engag'ment là" !

Comme a malheureusement pu le déclarer - entre autres : je ne pouvais pas tout noter ! - l'homme d'affaires et homme politique français Stanislas Guerini, délégué général de LaREM, le 24 janvier 2019 sur la chaîne de télévision française d’information en continu LCI, au sujet de sa présence en politique.

Mais : "J'ai fait lE choix dE faire cet engagEment là" !

Et, plus simplement encore : "J'ai SOUHAITÉ M'ENGAGER" !

Pour cet infâme charabia et parce qu'un homme politique de ce rang - député et délégué général du parti majoritaire au pouvoir - n'a pas le droit de s'exprimer aussi mal, je lui décerne sans hésiter mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".