On ne dit pas : "Y avait quand même une ADN qatarie dans c't'équipe" !

Le journaliste sportif français Nabil Djellit

Comme a pu lamentablement le déclarer le 25 novembre 2022, le journaliste sportif français Nabil Djellit, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "IL y avait quand même UN ADN qatarI dans cEtTE équipe" !

On ne dit pas : "C'est p't'êt' pour le grand public qu'i' fait ébruiter le fait qu'y aurait des joueur qui" !

L'ancien joueur de football français Étienne Didot

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 25 novembre 2022, l'ancien joueur de football français Guillaume Didot, dans l’émission "La grande soirée", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "C'est pEUt êtRE pour QUE le grand public SACHE qu'IL y aurait des joueur qui" !

12 façons de dire "Être mal habillé" en français.

Une jeune femme fagotée comme l'as de pique

"Être mal fringué" et "Être habillé à la va comme je te pousse" relèvent registre populaire.

Tandis que "Être mal sapé" appartient au registre argotique.

Et "Être attifé", "Être fagoté comme l'as de pique" ou "Être mal fagotté" au registre familier.

"Être bizarrement arrangé", "Être habillé sans goût" et "Être mal vêtu" relèvent du langage courant.

Tout comme, par plaisanterie, "Être habillé comme un touriste allemand".

Et "Être accoutré" ou "Être affublé" appartiennent au registre soutenu.

 

On ne dit pas : "J'trouve que c'est pas très important en vrai" !

Le journaliste français Damien Delseny

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 30 octobre 2022, le journaliste français Damien Delseny, dans l'émission "C médiatique", sur la chaîne de télévision publique française France 5.

Mais simplement : "JE trouve que cE N'est pas très important en FAIT" !

Je n'en peux plus de ce véritable tic de langage récent, que constitue l'utilisation abusive, par l'ensemble de la population française, classes politique et journalistique incluses, de la locution populaire "En vrai", signifiant : pour de vrai ; véritablement ; en vérité ; en fait.

"Couper la chique".

Cette curieuse locution verbale relève du registre populaire.

Et elle signifie : interrompre brutalement, dérouter, interloquer ; surprendre à tel point que la personne perd le fil de ce qu'elle était en train de dire ou de faire et reste sans voix.

On dit par exemple : "Ma gamine m'a coupé la chique en m'disant qu'elle pouvait payer avec son téléphone !".

Sources : wiktionary.org et www.expressions-francaises.org

On ne dit pas : "Moi ça m'fait rapp'ler" !

La journaliste française Mélanie Taravant

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 30 octobre 2022, la journaliste française Mélanie Taravant, dans l'émission "C'est médiatique", qu'elle présente sur la chaîne de télévision publique française France 5.

Mais, à tour le moins : "Moi ça mE fait RAPPELLE" !

Et idéalement : "PERSONNELLEMENT, cELa mE RAPPELLE" !

"C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe" ou "C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures".

Ces deux formules proverbiales en forme d'idiotismes alimentaires relèvent du registre populaire.

Elles font référence au pot de fonte ou "chaudron", dans lequel on cuisait la soupe autrefois, qui reposait sur un trépied dans la cheminée ou était suspendu à une crémaillère ou à une chaîne. On ne lavait jamais ce chaudron, qui, de ce fait, se culottait. Comme on faisait systématiquement cuire la soupe sur le reste de la soupe précédente, plus le culottage était important, plus la soupe prenait de saveur. C’était donc, au sens propre "dans les vieux pots qu’on faisait la meilleure soupe", ou "les meilleures confitures".

Un feu de cheminée et un chaudron suspendu à l'écart

Et elles signifient, au sens figuré, selon le contexte :

  • les vieilles méthodes qui ont fait leurs preuves sont parfois plus efficaces que les nouvelles, encore non rodées,

On dit par exemple : "Les éditeurs de bande dessinée s'arrangent désormais pour que les principaux héros survivent à leurs créateurs : c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe !".

  • ou, en matière de sexualité : les femmes d’âge mûr sont sexuellement plus intéressantes que les jeunes, parce plus expérimentées.

On dit par exemple : "Ma nouvelle compagne a dix ans de plus que mon ex-épouse. Mais c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures !".

Source : wiktionary.org

"Avoir l'air de revenir de Pontoise".

Cette amusante locution verbale relève du registre populaire ainsi que du registre désuet.

Elle signifie : avoir l'air ahuri, hébété ; ne pas comprendre ce qui se passe ; ne pas être au courant de ce que tout le monde sait ; s’ébahir de tout ce que l’on entend.

On dit par exemple : "Tu aurais vu la tête de l'employé de la Poste : il avait l'air de revenir de Pontoise !".

La ville de Pontoise (95)

Pontoise (95) est une localité française d'environ 31 000 habitants, située en région Île-de-France, sur la rive droite de l'Oise, à environ vingt-cinq kilomètres au Nord-Ouest de Paris (75).

À seulement 6 km de Conflans Sainte-Honorine (78) la ville où j'ai vécu de 1969 à 1986.

Localisation de la ville de Pontoise (95)

Sources : www.linternaute.fr et www.lalanguefrancaise.com

On de dit pas : "Il est 6 heures et demie tout pile" ni "Il est 7 heures tout pile" !

Le journaliste français Stéfan Etcheverry

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 24 octobre 2022, le journaliste français Stéfan Etcheverry, dans l’émission "Les matins LCI", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais à tout le moins, dans le registre familier : "Il est pile 6 heures et demie" et "Il est pile 7 heures" !

Et idéalement, dans le langage courant : "Il est TOUT JUSTE 6 heures 30" ! et "Il est TOUT JUSTE 7 heures" !

Je suis proprement exaspéré par cette formulation récente "Tout pile", relevant du langage populaire et parfaitement incorrecte.

"Avoir du chien".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme animalier signifie selon le contexte :

  • en parlant principalement des femmes, dans le registre familier : être séduisante, charmante, attirante, un peu provoquante ; retenir l'attention ; avoir du caractère,

On dit par exemple : "Tu as comme la femme de Maurice a du chien : je veux la même !".

  • et pour nos amis québecois, dans le registre populaire : avoir du caractère, de la ténacité.

Sources : wiktionary.org, www.larousse.fr et www.cnrtl.fr

On ne dit pas : "C'est quand qu'tu viens ?" !

Mais, à tout le moins, dans le langage courant : "Quand est-ce que tu viens ?" !

Et idéalement, dans le registre soutenu : "Quand viens-tu ?" !

"Une tototte" (ou, dans le Nord-Pas-de-Calais, "Une tututte") et "Des totottes".

Ce substantif féminin désigne selon le contexte :

  • dans le domaine de la puériculture et dans le langage enfantin : un petit objet, également appelé "Tétine", "Sucette" ou "Suce" (registre familier), comportant une pièce en caoutchouc, servant de succédané de biberon, afin d’occuper un nourrisson ou un jeune enfant.

Une tototte, de face et de profilUn nourrisson en marinière, avec une tototte

  • et dans le Nord-Pas-de-Calais, dans le registre populaire : des seins, et particulièrement de gros seins.

Une jeune femme avec de grosses totottes

Source : wikipedia.org