"Drink extraordinaire, drink Perrier !"

Tel est le slogan que nous impose la marche française Perrier à compter de mai 2016...

"Buvez extraordinaire, buvez Perrier !" leur a manifestement semblé trop banal...

Mais sont-ils seulement conscients de ce que des dizaines de millions de français ne savent même pas que le verbe anglais "drink" signifie "boire" en français ?

Ils récidiveront d'ailleurs en juin 2019, avec un slogan plus ridicule encore.

Pourquoi dire : "Les soft drinks" ou "Un soft drink" ?

Et pas : "Les BRSA" ou "Une BRSA" !

C'est à dire : une Boisson Rafraichissante Sans Alcool.

Il s'agit certes d'un sigle quasiment inconnu du grand public, relevant du jargon des professionnels de la restauration (eux-même appelés CHR, CHRD, CAHORE ou HORECA !)...

Mais il a au moins le mérite d'être français !

"Se taper des barres" ou "Se taper des barres de rire".

"Se taper des barres" ou "Se taper des barres de rire" : Boris Eltsine et Bill Clinton, le 23 octobre 1995

Sans doute vous demandez vous d'où peut bien venir cette curieuse expression du registre familier, récemment apparue et qui signifie "Rire de bon coeur", "Rire aux éclats" ?

Tout simplement de l'anglais, bien sûr, pour changer un peu !

Il s'agit en effet d'une mauvaise traduction de la formule anglaise "Barrels of laughs" (anciennement "Barrels of fun"), signifiant "Barils de rire", déjà sensiblement plus parlante... mais qu'il aurait davantage convenu  - me semble-t-il - d'utiliser dans notre langue sous une forme du type "Des caisses de rire".

Sur le même sujet, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à  "Toutes les façons de dire "Bien rire" ou "Rire beaucoup".

En illustration, l'un des fous rires les plus célèbres de l'histoire : le président des États-Unis d'Amérique Bill Clinton, plié de rire aux propos du président russe Boris Eltsine lançant aux journalistes : "C'est vous qui êtes un désastre !".

La rencontre se déroule à New York (New York) (États-Unis d'Amérique) le 23 octobre 1995. Boris Eltsine et Bill Clinton sortent d'un long tête à tête où ils ont parlé de sujets qui fâchent : les accords de Dayton sur l'ex-Yougoslavie et l'intervention de l'OTAN que Moscou voit d'un très mauvais oeil remplacer les Nations Unies en Bosnie. La veille, à la tribune des Nations Unies, le président russe avait, avec véhémence, dénoncé les velléités expansionnistes de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord. Mais lors du point de presse commune, le ton a changé du tout au tout...

Source :

Pourquoi dire le "Le voguing" !

Et pas : "La vogue" !

Il s'agit d'un style de danse urbaine, né dans les années 1970, dans des clubs fréquentés par des homosexuels afro-américains, essentiellement dans la ville de New York (New York) (États-Unis d'Amérique).

Ne dites pas : "Le State Department américain" !

Mais : "Le département d'État états-unien" ou "Le ministère des Affaires Étrangères états-unien" !

Les états-uniens pour leur part utilisent en effet le sigle "DoS (united states Department of State)" ou la formule "United States DOS (Department of States)" ; la forme "State Departement" relevant du registre familier.

Pourquoi dire : "Un waow effect" !

Et pas : "Un effet waouh" ou "Un effet ouah" !

"Waouh" et surtout "Ouah" sont en effet les onomatopées françaises correspondant à l'onomatopée anglaise "Waow".