"Résurrection" et "Ressusciter".

Le substantif féminin "Résurrection" désigne - dans un contexte mystique - le retour de la mort à la vie.

Autrement dit : le fait de "Ressusciter", qui signifie, selon le contexte :

  • au sens propre :
    • dans un contexte mystique :
      • être de nouveau vivant, revenir ou sembler revenir de la mort,
      • On dit par exemple : "D'après l'Évangile selon Jean (chapitre 11), Lazare de Béthanie a ressuscité, quatre jours après sa mort".
      • ramener de la mort à la vie,

On dit par exemple : "D'après l'Évangile selon Jean (chapitre 11), Jésus a ressucité Lazare de Béthanie".

La résurrection de Lazare de Béthanie : mort et enterré depuis quatre jours, il serait sorti de son sépulcre sur ordre de Jésus
La résurrection de Lazare de Béthanie : mort et enterré depuis quatre jours, il serait sorti de son sépulcre sur ordre de Jésus
    • ou, dans un contexte médical :
      • revenir à la vie normale, après une grave maladie ; sembler revenir de la mort,

On dit par exemple : "Je ne croyais que ma grand-mère ressusciterait ainsi".

      • ranimer, guérir d'une grave maladie.

On dit par exemple : "Ce médecin est parvenu à ressusciter mon oncle".

  • et au sens figuré :
    • manifester une vie nouvelle,

On dit par exemple : "Le pays ne ressuscitera qu'après six longues années de guerre civile".

    • ou : faire revivre en esprit, par le souvenir.

On dit par exemple :  "L'auteur parvient à ressusciter les héros de notre enfance".

"Une présomption".

Ce substantif féminin du registre soutenu désigne, selon le contexte :

  • une opinion, un jugement, fondé non sur des preuves, mais sur des indices, des apparences, sur ce qui est probable sans être certain, sur ce que l'on PRÉSUME.

Une présomption équivaut à une supposition ou à un soupçon.

On dit par exemple : "Dans cette affaire, on a condamné quelqu'un sur de simples présomptions".

Et l'on parle, en droit, de présomption d'innocence.

  • l'action de PRÉSUMER de ses forces, de surestimer ses capacités, d'avoir une trop avantageuse opinion de soi-même ; une forme de prétention ou de suffisance.

On dit par exemple : "En avril 2002, Lionel Jospin est arrivé au second tour plein de présomption ; et il a été devancé sur le fil par Jean-Marie Le Pen, qui l'a empêché de participer au second tour de l'élection présidentielle".

Sources : www.larousse.fr et wikipedia.org

Anthropique

Cet adjectif qualifie ce qui résulte essentiellement de l'intervention de l'homme.

On dit par exemple : "Qui peut douter de l'origine au moins partiellement anthropique du réchauffement climatique actuel".

Le mot "Anthropique" dérive du grec ancien "Anthropos" qui signifie "Homme" et à partir duquel ont été formés en français - entre autres - les substantifs masculins et féminins :

  • "Anthropologue" et "Anthropologie",
  • "Misanthrope" et "Misanthropie",
  • ou : "Philanthrope" et "Philanthropie".
Changez votre Forfait

De quelle localité française sont originaires "Un aquisextain" et "Une aquisextaine" ou "Un aquisestain" et "Une aquisestaine" ?

Réponse
D’Aix-en-Provence (13), dont le nom latin était « Aquae Sextius » (« Les eaux de Sextius », du nom de Gaius Sextius Galvinus, le fondateur de la ville, en 122 av J.-C.).

De façon assez étonnante, nul n’emploie pourtant ces deux vocables, la forme « Un aixois » ou « Une aixoise » étant systématiquement utilisée !

Et cela, alors même qu’elle est source de confusion avec les habitants de plus d’une demi-douzaine d’autres localités françaises, au premier rang desquelles la ville d’Aix-les-Bains (73).

"Pictural", "Picturale", "Picturales", "Picturaux" et "L'art pictural".

  • L'adjectif "Pictural", "Picturale", "Picturales" ou "Picturaux" désigne :
    • ce qui a rapport, concerne ou appartient à la peinture en tant qu'art.

On dit par exemple : "Une oeuvre picturale" pour désigner un tableau, une aquarelle ou une fresque.

    • ou ce qui possède des caractères propres à la peinture.

On dit par exemple : "À mon sens, les compositions picturales de Barry Lyndon, le chef d'oeuvre réalisé en 1975 par le réalisateur états-unien Stanley Kubrick, demeurent inégalées".

Une extraordinaire composition picturale extraite de "Barry Lyndon", le chef d'oeuvre de 1975 du réalisateur états-unien Stanley Kubrick

Une extraordinaire composition picturale extraite de "Barry Lyndon", le chef d'oeuvre de 1975 du réalisateur états-unien Stanley Kubrick

Une extraordinaire composition picturale extraite de "Barry Lyndon", le chef d'oeuvre de 1975 du réalisateur états-unien Stanley Kubrick

  • Et la locution nominale masculine "L'art pictural" désigne "La peinture".

On dit par exemple : "Avec des génies comme Rembrandt, Vinci, Van Gogh, Matisse ou Picasso, l'art pictural atteint des sommets".

Le mot "Pictural" vient du latin "Pictura" ("Peinture") et on le retrouve en anglais sous la forme "Picture" ("Image").

"La scanssion".

Ce substantif féminin désigne :

  • au sens propre, en matière de poésie :
    • l'action de scander des vers, en poésie,
    • ainsi que le résultat de cette action,
  • par extension : le fait de rythmer, de marquer fortement la cadence, d'un air, d'un chant, d'un mouvement, etc.
  • au sens figuré : toute expression (de la pensée, des sentiments, etc.) où les temps forts sont régulièrement et fortement marqués,
  • et enfin : un trouble de la prononciation consistant à détacher les syllabes de chaque mot comme l'on fait en scandant un vers.

Source : www.cnrtl.fr

"Caudal" ou "Caudale".

Cet adjectif du registre soutenu qualifie ce qui est relatif à la queue d'un animal.

On parle par exemple d'"appendice caudal" pour désigner celle-ci.

Nageoire caudale de baleine à bosse
Nageoire caudale de baleine à bosse

Ou de "nageoire caudale" (également appelée "Caudale", par ellipse lexicale) pour désigner la nageoire terminant le corps des poissons ou des cétacés, à l'extrémité de leur "pédoncule caudal".

Formes de nageoires caudales de poissons

Nageoire caudale d'orque
Nageoire caudale d'orque

Source : wikipedia.org