On ne dit pas : "Certains manifestants ont perdu la vision d'un oeil" !

... comme je l'ai trop malheureusement trop souvent entendu sur différentes chaînes d'information, à l'occasion des différentes manifestions du mouvement des "gilets jaunes".

Mais : "Certains manifestants ont perdu la vue d'un oeil" !

Ce drame résulte en effet, le plus souvent, j'imagine, de la réception, dans l'oeil en question, d'un projectile de type "balle de défense", lancé par les forces de l'ordre au moyen des désormais célèbres "LBD", précédemment connus sous le nom de "Flash-Ball", du nom de la marque du produit commercialisé par le vénérable fabricant stéphanois Verney-Carron.

Et c'est donc bien la vue qu'ils ont, hélas, perdu en perdant leur oeil, et non la vision !

Si l'œil est en effet l'organe de la vue, la vision, c'est-à-dire la perception visuelle, nécessite l'intervention de zones spécialisées du cerveau (le cortex visuel) qui analysent et synthétisent les informations collectées en termes de forme, de couleur, de texture, de relief, etc.

Et, fort heureusement pour les malheureuses victimes, j'imagine que le cerveau de l'immense majorité d'entre elles n'a pas été atteint.

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Comme même" ni "Combien même" !

Mais seulement : "QUAND même" et "QUAND BIEN même", bien sûr !

Je suis effaré à chaque fois que j'entends quelqu'un utiliser l'une ou l'autre de ces deux formulations qui relèvent du pur solécisme.

On dit par exemple :

  • "Quand même : tu aurais pu te débrouiller pour arriver à l'heure",
  • ou "Quand bien même je serais fatigué, je te promets de venir à ta soirée".