Les invraisemblables sous-titres du DVD de "Quatre de l'espionnage", le film réalisé en 1936 par Alfred Hitchcock !

DVD du film britannique "Quatre de l'espionnage", d'Alfred Hitchcock (1936) ("Secret agent")

Mais qu'avait donc bu ou fumé la personne chargée de traduire en français les dialogues du film britannique "Secret agent", réalisé en 1936 par Alfred Hitchcock ?

On y trouve en effet les perles suivantes :

Fautes d'orthographe :

  • du télécabine,
  • innofensif,
  • les habitants sont si bon,
  • les réaction,
  • nous n'en sommes pas certain,
  • trop de rouge à lèvre,
  • un homme des caverne,

Faute de grammaire :

  • est prise à défaut,
  • quand avez vous quittée l'Angleterre ?

Fautes de conjugaison :

  • au cas où l'on téléphonerai,
  • il sera ce que tu as fait,
  • il travail,
  • je continu,
  • je n'en ferait rien,
  • je ne part pas,
  • je ne vous laisserez pas faire ça,
  • je ne vous retiends pas,
  • ne nous permettont aucun risque,
  • quelqu'un doit s'en occupé,
  • qu'il est pu croire,
  • tu commence.

Mots manquants :

  • n'est-pas général ?
  • partez vous pas aujourd'hui ?
  • voulez signer ?

Fautes d'accent :

  • c'est en Amérique, çà ?
  • déja,
  • diner,
  • il me plait,
  • j'apprècie,
  • je commençais a me lasser,
  • je préfére,
  • je répéte,
  • m'avoir presque agréssé,
  • maitre,
  • maitresse,
  • mystèrieux,
  • nôtre chambre,
  • quel intéret ?
  • répètons,
  • s'il vous plait (à trois reprises),
  • sa clè,
  • sôttise,
  • vôtre argent,
  • vôtre cravate,
  • vôtre rigolo de mari,
  • vôtre veston,
  • vous etes (à deux reprises),
  • vous êtiez,
  • vous me connaitrez mieux.

Les traits d'union manquants :

  • amène toi,
  • après demain,
  • asseyez vous,
  • avez vous ? (à deux reprises)
  • dites moi,
  • écoute moi,
  • excusez moi,
  • là haut,
  • n'est ce pas ? (à trois reprises),
  • n'est il pas adorable ?
  • qu'en dites vous ?
  • que dites vous ?
  • que faites vous ?
  • que pensez vous ?
  • suis je du voyage ?
  • voulez vous (à deux reprises),
  • vous êtes vous déjà rencontré ?

On n'écrit pas : "Homoplate" !

Localisation de l'"omoplate" ou "scapula" (© Larousse)

Comme je confesse humblement l'avoir longtemps fait...

Mais : "Omoplate" !

Sans "h".

Ce substantif féminin ("une omoplate") désigne un os plat, pair (présent en deux exemplaires dans le squelette humain adulte) et symétrique (un de chaque côté du corps), de forme triangulaire, impliqué dans l'articulation de l'épaule et situé dans la partie postéro-supérieure du thorax.

C'est à l'omoplate qu'est relié l'humérus, l'os du bras.

 

Vue dorsale de l'omoplate droite (© Georges Dolisi)

Il convient cependant de noter que le corps médical ne parle désormais plus d'"Omoplate" mais de "Scapula", un substantif également féminin, directement issu du mot latin "Scapula" signifiant "Épaule".

Il est vrai que les étudiants en médecine n'avaient vraiment que cela à faire que d'apprendre un nouveau terme, eux qui n'ont, après tout que très peu de connaissances à ingurgiter durant leurs si brèves études ! Et je parle en connaissance de cause, puisque ma fille aînée vient tout juste de terminer sa sixième année.

Source : wikipedia.org

On n'écrit pas : "La poule caquète" ni "Les poules caquètent" !

Une poule qui caquette

Mais : "La poule caquETTE" et "Les poules caquETTENT" !

Sauf à se plier à la réforme de l'orthographe acceptant que les formes conjuguées des verbes en "-eter" puissent s'écrire avec un accent grave et une consonne simple devant une syllabe contenant un "e" muet... ce qui n'est pas mon cas, je le confesse, puisque ce type de réforme ne fait - à mes yeux - que compliquer davantage encore notre orthographe, déjà bien suffisamment alambiquée.