"Du tac au tac".

Cette locution adverbiale nous vient du monde de l'escrime.

Et elle signifie :

  • depuis le milieu du XIXe siècle, en escrime : vivement et immédiatement ;  avec la rapidité de l'éclair.

"Riposter du tac au tac" signifie ainsi : riposter immédiatement à un assaut, l'onomatopée "Tac" désignant le bruit des fers qui s'entrechoquent.

  • et par extension, depuis le début du XXe siècle : avec de la répartie ; avec vivacité ; de façon cinglante ; en employant le même ton que l’interlocuteur.

On dit par exemple : "Je ne me suis pas laissé faire : je lui ai répondu du tac au tac".

 

Sources : wiktionary.org et www.expressio.fr

"Couic !".

Onomatopée francophone évoquant le son d'un découpage. Qu'il s'agisse d'un papier à l'aide d'une paire de ciseaux, d'une haie à l'aide d'un sécateur, ou... d'une tête à l'aide d'un instrument tranchant !

C'est également le mot que prononce une personne lorsqu'elle veut signifier à quelqu'un qu'il sera puni de mort pour ce qu'il vient de faire ; l'onomatopée s'accompagnant d'un geste de la main - poing serré, pouce sorti - imitant un égorgement au couteau.

"Oups !"

Cette onomatopée française - dérivée, comme souvent, de la forme anglo-saxonne "Oops !" -, évoque la surprise de celui qui découvre, constate ou prend conscience de quelque chose.

On l'utilise souvent pour faire acte de contrition et auto-dénoncer une erreur, un manquement ou un oubli. Voire souligner le ridicule d’une situation.

On écrit par exemple : "Oups ! J'ai envoyé mon précédent message un peu vite : vous aurez naturellement compris, Mme la directrice, que mon précédent message adressé à "Ma grosse cochonne" ne vous était nullement destiné !".

Ne pas confondre : "Hic" et "Hic !".

  • "Hic" est un mot latin que l'on retrouve dans la locution "Hic est quaestio" signifiant "Là est la question".

Il désigne en français le noeud d'une affaire ou d'un problème, sa principale difficulté.

On l'emploie dans le domaine juridique, en marge d’un acte, pour attirer l’attention sur un point important.

Ou dans les expressions du langage courant : "Voilà le hic", "C'est là le hic" ou "Le hic c'est que".

  • Tandis que le mot "Hic !" est une onomatopée évoquant le hoquet ou l'absorption excessive d'alcool !

Source : wiktionaty.org