Pourquoi dire : "Le storytelling des uns et des autres est en train de s'installer" ?

Le journaliste français Julien Arnaud

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 9 novembre 2022, le journaliste français Julien Arnaud, dans l’émission Un oeil sur le monde", qu'il présentait, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Et pas, en français : "LA MISE EN RÉCIT des uns et des autres est en train de s'installer" ?

"Gagnez jusqu'à 100€ en freebets".

Tel est le slogan que Parions Sport, la marque de paris sportifs de la FDJ (Française Des Jeux) se permet de nous assèner sur sa publicité de novembre 2022.

Parler de "paris gratuits" aurait naturellement permis à trop de français de comprendre de quoi il s'agissait.

Publicité Parions Sport de novembre 2022
Publicité Parions Sport de novembre 2022

Pourquoi dire : "Je suis fluent" !

La présentatrice française Sophie Davant

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 3 novembre 2022, l'animatrice française Sophie Davant, dans l'émission "Affaire conclue", qu'elle présente sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Et pas, en français : "Je PARLE COURAMMENT" !

On ne dit pas : "Y a pas de timing en fait" !

Pierre et Frédérique, anciens candidats de "L'amour est dans le pré", dans l'émission "L'amour vu du pré", sur M6

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 24 octobre 2022, la productrice d'Armagnac Frédérique, épouse de Pierre, ancien candidat de l'émission "L'amour est dans le pré", dans l'émission "L'amour vu du pré", sur la chaîne de télévision française M6.

Mais : "IL N'a a pas de MOMENT OPPORTUN FINALEMENT" !

Pourquoi dire : "I' sont en train de créer un narratif" ?

La journaliste française Catherine Jentile de Canedaude

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 9 novembre 2022, la journaliste française Catherine Jentile de Canecaude, dans l’émission Un oeil sur le monde", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Et pas simplement, en français : "Un récit" !

Pourquoi dire : "Le black-out" (ou "Le blackout") ou "Un black-out" (ou "Un blackout") ?

Et pas, en français, selon le contexte :

  • au sens propre :
    • "Une panne électrique généralisée" ou "Une coupure de courant électrique à grande échelle", puisqu'il s'agit d'un effondrement de la totalité du réseau électrique pouvant être la conséquence d'une pénurie s'étant aggravée ou d'un problème technique imprévu.
La grande panne électrique de New-York, les 13 et 14 juillet 1977
La grande panne électrique de New-York, les 13 et 14 juillet 1977
La ville de Kiev (Ukraine), plongée dans le noir, à l'automne 2022
La ville de Kiev (Ukraine), plongée dans le noir, à l'automne 2022
    • "Un couvre-feu", c'est à dire une réduction de l'éclairage pouvant aller jusqu'à une obscurité totale, imposée par la défense passive en temps de guerre, afin de  protéger un lieu d’une attaque ennemie (aérienne, navale ou même terrestre).
La ville de Londres (Royaume-Uni),sous black-out à compter du 1er septembre 1939
La ville de Londres (Royaume-Uni), sous couvre-feu à compter du 1er septembre 1939
    • ou "Une extinction" en astronautique :
      • arrêt de la combustion d'un propulseur,
      • ou : interruption momentané de la réception des signaux émis par un engin spatial, pendant la traversée des couches denses d'une atmosphère ou lors du passage de l'engin derrière un astre.
  • et au sens figuré :
    • "Un silence médiatique" gardé et observé sur une information (une nouvelle, une décision officielle, etc.).
    • "Un trou de mémoire" ou perte momentanée de mémoire ou de conscience après avoir consommé un produit psychotrope, alcool ou drogue.
    • ou, en aéronautique : "Le voile noir" (idiotisme chromatique et idiotisme textile).

Sources : www.larousse.fr et wiktionary.org

Pourquoi dire : "Le storytelling" ?

Et pas, en français : "La mise en récit" (*) !

Ou, ainsi que le disent nos amis Québecois : "L'accroche narrative" !

De quoi s'agit-t-il ?

Il s'agit en effet d'une méthode de communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes et des récits.

Elle est très utilisée en mercatique, car elle permet de capter plus facilement l'attention des cibles (clients ou électeurs), afin de promouvoir la vente d'un produit ou d'améliorer l'image de marque d'une personnalité. Avec les histoires en effet, faire passer un message devient plus simple, car cela suscite des émotions. Elles rendent la communication mémorable, efficace et divertissante.

Il s'agit d'une technique de mercatique émotionnel. Elle rend le produit ou la marque plus proche de ses clients et constitue un plus pour sa valeur ajoutée et sa notoriété. Cependant, afin de ne pas perdre la confiance des clients, les récits mensongers sont à éviter.

Utilisation

Dans les pays anglophones, la mise en récit est surtout utilisée en communication d'entreprise en temps de crise.

En France, il semble moins utilisé, sauf dans certains secteurs (automobile, luxe, alimentation) où les consommateurs semblent rassurés par les entreprises faisant preuve de longévité. Les clients achètent moins un produit ou une marque s'ils n'adhèrent pas à son histoire.

Et l'emploi de la mise en récit, notamment par les conseillers en communication politique dits "façonneurs d’image", est souvent controversé.

(*) : dénomination recommandée officiellement par la Commission d'enrichissement de la langue française.

Sources : wikipedia.org et fiches-pratiques.chefdentreprise.com

On ne dit pas : "Elle a mis tout le monde dans un corner" !

La journaliste française Virginie Le Guay

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 25 octobre 2022, la journaliste française Virginie Le Guay, dans l’émission "Les matins LCI", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI

Mais : "Elle a ISOLÉ tout le monde" !

Pourquoi dire : "Cet inspecteur un peu border" (bor-deur) ?

Le journaliste français Patrick Cohen

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 2 novembre 2022, le journaliste français Patrick Cohen, dans l'émission "C à vous", sur la chaîne de télévision publique française France 5.

Et pas simplement, en français : "Cet inspecteur un peu LIMITE" (registre familier) !

Ou : "Cet inspecteur un peu EXCESSIF" (langage courant) !

On ne dit pas : "Là on est dans de l'activisme" !

La journaliste française Laurence Haïm

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 6 novembe 2022, la journaliste française Laurence Haïm, dans l’émission "22H Darius Rochebin", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "Là on est dans DU MILITANTISME" !

Car le substantisme masculin "Activisme" n'est qu'un calque de l'anglais "Activism".

Pourquoi dire : "Tant pis, je spoile le truc" ?

Le journaliste français Guillaume Roquette

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 24 octobre 2022, le journaliste français Guillaume Roquette, dans l’émission "Brunet, Hammett et compagnie", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Et pas : "Tant pis, je DIVULGÂCHE L'INFO".