"Connétable".

Logo des sardines Connétable

Il s'agit du nom d'une marque française de conserves de poissons, appartenant à la conserverie Chancerelle.

Celle-ci, fondée en 1853 à Douarnenez (29) par Robert Chancerelle, est aujourd'hui la plus ancienne conserverie de sardines à l'huile au monde.

Les sardines et leur célèbre boîte rouge sont le produit phare de la marque Connétable.

Sardines Connétable

Une marque dont le nom fait référence au Connétable, grand officier de la Couronne, chef suprême de l'armée sous l'Ancien Régime.

Source : wikipedia.org

"Nous n'avons pas les mêmes valeurs".

"Nous n'avons pas les mêmes valeurs" : publicité télévisée pour Bordeau Chesnel

Cette phrase culte est apparue sur nos écrans de télévision en 1986 et a généré depuis toute une saga de publicités télévisées.

Au point de faire entrer l'expression dans le langage courant.

Il s'agit du slogan publicitaire de "Bordeau Chesnel", la marque grand public de rillettes du Mans de la société LDC, filiale à 100% du groupe agroalimentaire  français Soparind Bongrain, devenu le Groupe Savencia en 2015.

"Nous n'avons pas les mêmes valeurs" : publicité télévisée pour Bordeau Chesnel

Inchangé depuis 1986, ce slogan est directement associé à l'actrice Marie-Hélène Lentini depuis 2004.

La première publicité avec l'huissier (1986)

Cette mise en scène d'un "huissier" dans le premier message publicitaire télévisé de la société LDC est particulièrement savoureuse lorsque l'on sait que ladite société résulte de la fusion, en 1973, de deux sociétés de charcuterie industrielle de la Sarthe (72) :

  • Bordeau Chesnel, créée en 1922, à Yvré-l'Évêque (72), par Jules Bordeau et Marie-Louise Chesnel,
  • et... Luissier, créée en 1900, au Mans (72), par Albert et Blanche Luissier !

Les deux sociétés réunies sont alors devenues LDC pour Luissier Bordeau Chesnel.

Sources : wikipedia.org, www.perche-sarthois.fr, www.journaldunet.com et www.lsa-conso.fr

 

"Gilbert".

Logo de l'équipementier sportif britannique Gilbert spécialisé dans le rugby et le netball

Gilbert est le nom d'un équipementier sportif et d'une marque britanniques, produisant des ballons, des vêtements sportifs ainsi que des accessoires pour le rugby à XV et le netball.

Les origines de la société remontent à l'année 1823, lorsque William Gilbert (1799-1877), le cordonnier de Rugby (Angleterre), dont l'échoppe jouxtait le principal collège de ladite ville (la Rugby School) se mit à fournir aux élèves leurs premiers ballons.

La légende veut en effet que sur le terrain de cette école, (Angleterre), au cours d'une partie de football, cette année là, l'élève et futur pasteur William Webb Ellis, porte dans ses bras le ballon derrière la ligne de but adverse alors que la tradition était naturellement jusque là de le pousser au pied. En réalité, les origines du rugby sont bien plus complexes.

Les collèges britanniques de l'époque pratiquent chacun un jeu de ballon dérivé de la soule. Chaque collège avait ses propres règles et le jeu au pied et à la main était fréquents. Le geste de William Webb Ellis, de garder à la main le ballon, dans une phase de jeu qui ne le permettait pas, a fait progressivement évoluer la règle du collège de Rugby.

William Gilbert confectionne ses ballons à partir d'une vessie de porc, achetée aux paysans, entourée de quatre panneaux en cuir cousus à la main.

Les premiers ballons ovales apparaissent en 1835. Et en 1851, William Gilbert expose à l'Exposition universelle de Londres son "Rugby School Football", un ballon ovale fabriqué à partir d'une vessie de porc. À l'Exposition Universelle de Londres de 1862, les ballons de rugby de la marque Gilbert remportent une médaille d'argent. Et, à partir de 1892, le ballon mis au point par William Gilbert devient le ballon réglementaire du rugby.

Ballon de rugby de la société britannique Gilbert

Le ballon évolue au fil du temps, le cuir étant notamment remplacé par des matières synthétiques.

Avec l’arrivée sur le marché de nouvelles marques concurrentes, l'entreprise Gilbert connaît des moments difficiles et la famille Gilbert vend la société en 1978. La société Gilbert change ensuite trois fois de propriétaire dans les années 80 et 90.

Durant cette période, la marque perfectionne ses ballons grâce à l’évolution des technologies de synthèse. Le rugby se professionnalise et Gilbert crée le ballon officiel de la première édition de la Coupe du monde de rugby à XV en 1987.

Gilbert se lance également dans la fourniture d'équipements de netball, un sport assez populaire en Australasie, où Gilbert est bien implanté commercialement.

Ballon de netball de la société britannique Gilbert

À la suite de difficultés financières, un autre équipementier britannique, Grays International, rachète en 2002 la société Gilbert.

Source : wikipedia.org

"Olida".

Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

Olida est une ancienne société industrielle et commerciale de charcuterie fondée en 1855 par Ernest Olida.

Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida  Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

Celui-ci ouvre d'abord une boutique de spécialités gastronomiques au Palais Royal, puis rue Drouot, à Paris (75).

Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

La première usine voit le jour en 1896, à Levallois-Perret (92), à proximité de la Seine. Elle existait encore dans les années 1970 et les voyageurs de la SNCF en direction de la gare de Paris Saint-Lazare la regardait souvent de manière narquoise, en raison du cimetière qu'elle jouxtait...

Publicité pour la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

Le développement de l'entreprise s'accélère dans les années 1950 avec le rachat de nombreuses sociétés agroalimentaires.

En 1967, Olida fusionne avec Caby. En 1971, l'entreprise lance la marque Cochonou.

En 1972, Gérard Gorcy crée au sein d'Olida la filiale Gorcy, spécialisée dans la distribution d'entrées surgelées aux circuits spécialisés, notamment sous la marque "Marie". "Marie" devient une marque grand public proposée dans les supermarchés en 1983, et investit le rayon des plats préparés rayon frais en 1989, avant d'être revendue au groupe Saint Louis.

Dans les années 1980, Olida était un sérieux concurrent de Justin Bridou pour le saucisson sec et d'Herta pour les produits tranchés pré-emballés.

Au début des années 1990, l'entreprise comptait 1.800 salariés au total dans quatre unités de fabrication, situées ) Loudéac (22), Illkirch-Graffenstaden (67, Saint-Symphorien-sur-Coise (69), Libourne (33). Avec un siège social situé à Neuilly-sur-Seine (92).

En 1992, Olida est cependant rachetée par le groupe agroalimentaire vendéen Fleury Michon.Logo de la marque de charcuterie française Olida, créée en 1855 par Ernest Olida

L'acquisition double la taille de Fleury Michon et lui donne la position forte qu'avait Olida sur le marché pour les saucissons secs, les jambons cuits et secs, la charcuterie, les salaisons, etc.

Le nouveau groupe dépasse ainsi un certain nombre de concurrents, y compris Herta, la filiale de Nestlé. Cependant Olida, perdant presque un million de francs par jour, manque de faire couler Fleury Michon. À cause des opérations déficitaires d'Olida, les pertes de Fleury Michon sont montées à environ 300 millions de francs moins d'une année après l'acquisition. Aucune synergie ne s'avérant possible entre les deux sociétés, le Groupe Fleury Michon revend dès 1993 l'unité de fabrication spécialisée dans la charcuterie pré-emballée, à Herta, puis cède le pôle saucissons, avec ses marques Cochonou et Calixte, au groupe Aoste.

Enfin, Fleury Michon transfère les jambons et autres charcuteries préemballées Olida sous la marque Fleury Michon et devient le n°2 en volume sur le segment du jambon libre-service.

Source : wikipedia.org

"Lay's".

Logo Lay's

Il s'agit du nom d'une marque commerciale de chips de pomme de terre et, à l'origine, celui de la société américaine qui créa cette marque en 1932.

Les chips Lay's sont vendues dans plus de 120 pays. Elles sont actuellement commercialisées par la société Frito-Lay, filiale de PepsiCo depuis 1965. La marque est connue sous d'autres noms dans divers pays : "Walkers" en Grande-Bretagne et en Irlande, "Chipsy" en Égypte, "Poca" au Vietnam, "Tapuchips" en Israël, "Sabritas" au Mexique et "Margarita" en Colombie.

Les produits sont importés de l'usine PepsiCo de Furnes (Flandre-Occidentale) (Belgique), seule usine du groupe produisant des chips Lay's en Europe occidentale.

L'histoire de la marque commence en 1932, lorsqu'un vendeur du nom de Herman Lay ouvre à Dorset (Ohio) (États-Unis d'Amérique) un commerce d'aliments de grignotage. Il rachète en 1938 un fabricant de chips d'Atlanta (Géorgie), la société "Food Company Barrett" qu'il renomme "HW Lay Lingo & Company".

Herman Lay arpente dès lors les États du sud des États-Unis d'Amérique, afin de vendre ses produits sortis du coffre de sa voiture. En 1942, il installe la première chaîne de transformation des pommes de terre en continu, autorisant pour la première fois une production de chips à grande échelle.

Paquet de chips nature Lay's

En 1944, il est le premier fabricant de produits de grignotage à acheter des messages publicitaires à la télévision, avec un porte-parole de grande notoriété, l'acteur Bert Lahr. Son slogan "So crisp you can hear the freshness" ("Si croustillantes que vous pouvez entendre la fraîcheur"), devint le premier slogan publicitaire pour des chips, à côté du célèbre "De-Lay-sious" (calembour avec le mot anglais "Delicious" signifiant Délicieux").

Avec ses publicités populaires diffusées au long des années 1950, Lay's est devenu une marque nationale, distribuant ses produits dans l'ensemble des États-Unis d'Amérique.

En 1961, La société Frito Company, fondée par Elmer Doolin, fusionne avec Lay's pour former Frito-Lay Inc., géant du marché des en-cas, avec un chiffre d'affaires annuel global de plus de 127 millions de dollars, supérieur à celui de tous ses concurrents.

La vente des chips devient alors un commerce international, avec une stratégie de commercialisation s'appuyant sur des célébrités.

Et, en 1965, Frito-Lay fusionne avec Pepsi-Cola Company pour former PepsiCo Inc.

La marque Lay's génère au sein de l'entreprise PepsiCo plus de 11 milliards de dollars de ventes mondiales. Selon les estimations du magazine économique français "Capital", les ventes au niveau mondial sont ainsi passées de 6 milliards en 2009 à 9,6 milliards en 2013. En France, la marque Lay's est le numéro un du marché des chips avec 39 % de part de marché ; son concurrent Vico pesant trois fois moins.

"Adidas".

Logos Adidas

Ces célèbres marque et société allemandes, basées à Herzogenaurach (Bavière) (Allemagne) et spécialisées dans les articles de sport, ont été fondées le 18 août 1949 par Adolf Dassler.

Leur nom est un mot-valise constitué :

  • du diminutif du prénom du fondateur ("Adi" pour "Adolf"),
  • et des trois premières lettres de son patronyme ("Das" pour "Dassler").

Source : wikipedia.org

"Ferrero".

Gamme de produits Ferrero

L'industriel italien Pietro Ferrero, né le 2 septembre 1898 et mort le 2 mars 1949, est le fondateur de la célèbre société italienne de confiserie et de chocolaterie, créée le 14 mai 1946 à Alba (Piémont), et qui porte toujours son nom.

"Kinder", "Ferrero Rocher", "Mon Chéri" et "Tic Tac" sont aujourd'hui les marques phares de la société.

Mais c'est incontestablement la célèbre pâte à tartiner Nutella, créée dès 1949, qui, la première, assura le succès de la firme.

"Verney-Carron"

Verney-Carron S.A. est le plus ancien fabricant d'armes de chasse français.

La société a été fondée à Saint-Étienne (42) en 1820 par le jeune armurier Claude Verney, né en 1800 et issu d'une éminente famille d'armuriers stéphanois remontant à 1650, époque où son ancêtre, Guy Verney, était "faiseur de fusils". Le nom de l'entreprise est devenu "Verney-Carron" en 1830, après son mariage avec la fille d'une autre famille d'armuriers, Antoinette Carron.

La principale activité principale de la firme est la fabrication et la distribution d'une vaste gamme de fusils et carabines de chasse. Mais Verney-Carron est également le fabricant et distributeur du célèbre "Flash-ball", ce LBD équipant les forces de l'ordre française.

Les vêtements et accessoires de chasse à son nom sont en revanche fabriqués et distribués sous licence de marque par une autre société.

Enfin, Verney-Carron S.A. a développé récemment pour l'armée française un pistolet-mitrailleur, un fusil d'assaut et un fusil de précision semi-automatique.