Ne dites pas : "Un screenshot" !

Mais : "Une capture d'écran" ou "Une CDE" !

Une capture d'écran est une image dont le contenu est celui qui a été affiché à un instant donné sur un écran d'ordinateur, de télévision ou de tout autre dispositif d'affichage.

Cette image est donc semblable à une photo que l'on aurait prise de l'écran à ce même instant en ayant bien pris soin de cadrer uniquement le rectangle d'affichage de l'écran.

Cette fonctionnalité est offerte par la plupart des systèmes d'exploitation actuels, au travers de raccourci clavier ou sous forme d'applications dédiées, mais également par des applications particulières, notamment de dessin, ou encore de vidéo.

Pour la capture d'une image au sein d'une vidéo, on parle plutôt de "Photogramme".

Source : wikipedia.org

"Un antalgique" et "Un analgésique".

Ces deux mots désignent chacun un type de médicament utilisé en médecine dans le traitement de la douleur d'un patient, que l'on appelle plus couramment, dans le langage courant, "Un antidouleur".

  • "Un antalgique" a pour rôle de diminuer la douleur.

Il s'agit par exemple du paracétamol ou de l'AAS (Acide AcétylSalicylique) ou "Aspirine".

  • Et "Un analgésique" de supprimer la sensibilité à la douleur.

Il s'agit donc de médicaments beaucoup plus forts tels que les opioïdes ou morphiniques.

Toutefois, en pratique, les deux termes sont employés comme synonymes !

Source : wikipedia.org

Ne pas confondre : "La TNT" et "Le TNT" !

  • La TNT est la Télévision Numérique Terrestre, un type de diffusion des signaux de télévision numériques, utilisé en France métropolitaine depuis le 31 mars 2005.

Il s'agit d'une évolution technique en matière de télédiffusion, fondée sur par un réseau de réémetteurs hertziens terrestres. Par rapport à la télévision analogique terrestre à laquelle elle se substitue, la TNT permet de réduire l'occupation du spectre électromagnétique grâce à l'utilisation de modulations plus efficaces, d'obtenir une meilleure qualité d'image, ainsi que de réduire les coûts d'exploitation pour la diffusion et la transmission, une fois les coûts de mise à niveau amortis.

La TNT est à comparer à la TNS (Télévision Numérique par Satellite) ou à la télévision par câble. Dans ce dernier cas, la diffusion ne se fait pas par le réseau des émetteurs terrestres mais via un satellite (d'où l'utilisation d'antennes paraboliques au lieu d'une antenne de télévision classique dite "antenne râteau").

  • Tandis que le TNT est un explosif.

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Une colocation à plusieurs" !

Mais, plus simplement, : "Une colocation" !

"Une colocation à plusieurs" n'est en effet qu'un épouvantable pléonasme.

Découvrez pourquoi il est si difficile de comprendre la différence exacte entre "Moyen-Orient" et "Proche-Orient" !

En vert foncé le Proche-Orient" et en vert clair le Moyen-Orient tels que l'entendent les français

Distinguer "Proche-Orient" et "Moyen-Orient" est en effet beaucoup moins simple qu’il n’y paraît, car ces deux mots désignent des régions géographiques sans délimitations officielles.

De plus, la locution "Moyen-Orient" ne désigne pas la même chose en français et en anglais !

  • Pour nous français, en effet, :
    • le "Proche-Orient" désigne : la Syrie, le Liban, Israël, la Palestine, la Jordanie, l’Iraq.

Également la Turquie, en théorie, mais ces dernières décennies ce pays est de moins en moins considéré comme "oriental" par le Quai d’Orsay, qui le rattache désormais à sa direction Europe.

Le "Proche-Orient" est donc une zone correspondant approximativement à ce que fut jusqu’en 1918 l'Empire ottoman et à ce que l’on appelait autrefois le Levant, ; une zone géographique recoupant en grande partie les territoires conquis lors des croisades, berceau des chrétiens d'Orient.

    • et le "Moyen-Orient" désigne : l’Égypte, la péninsule arabique (qui comprend l’Arabie Saoudite, le Yémen, Oman, le Qatar, les EAU (Émirats Arabes Unis) et le Koweit), l'Iran, l'Azerbaïdjan, l'Arménie et la Géorgie.

Plus à l'Est, l’Afghanistan ou le Pakistan appartiennent, eux, à l'Extrême-Orient, qui correspond, principalement, à la sphère d'influence de la civilisation chinoise,

  • tandis que, pour les anglo-saxons, l’appellation « Moyen-Orient » englobe l’ensemble de ce que, nous français, appelons "Proche-Orient" PLUS ce que nous appelons "Moyen-Orient".

D’où l’appellation souvent utilisée de "Proche et Moyen-Orient", pour traduire le "Middle East" utilisés par les états-uniens ou les britanniques...

Pourquoi dire : "ROI" ou "Return on investment" ?

Et pas : "RSI", "Retour sur investissement", "Rentabilité du capital investi", "Rendement", "Taux de rendement" ou "Taux de profit" !

 

Pourquoi dire : "Un building" ?

Et pas, selon le contexte :

  • "Un immeuble de grande hauteur" ou "Un IGH" !
Des immeubles de grande hauteur ("buildings"), à Hong-Kong, vus depuis le Victoria Peak
Des immeubles de grande hauteur, à Hong-Kong, vus depuis le Victoria Peak
  • Ou : "Un gratte-ciel" (mot invariable) !
Un gratte-ciel : la Tokyo Skytree ("arbre des cieux"), une tour à treillis de 634 m de haut, achevée en 2012, deuxième structure la plus élevée du monde toutes catégories confondues
Un gratte-ciel : la Tokyo Skytree ("arbre des cieux"), une tour à treillis de 634 m de haut, achevée en 2012, deuxième structure la plus élevée du monde toutes catégories confondues

Pourquoi dire : "Les best practices" ou "Les good practices" ?

Et pas : "Les BONNES PRATIQUES" !

Cette expression désigne en effet, dans un milieu professionnel donné, un ensemble de comportements obtenant le consensus et considérés comme indispensables par la plupart des professionnels du domaine.

Ces comportements se trouvent généralement sous la forme d'un GBP (Guide de Bonnes Pratiques), conçu par la filière professionnelle ou l'organisme professionnel.

De tels ouvrages peuvent se limiter aux obligations légales, ou les dépasser.

Comme les chartes, ils ne sont opposables que s'ils ont été rendus publics. Et ils sont souvent établis dans le cadre d'une démarche de qualité.

La gestion des bonnes pratiques est une discipline à part entière, située à cheval entre la gestion des connaissances et la veille stratégique.

Source : wikipedia.org

"Avoir le seum".

Est-il nécessaire de le préciser, j'exècre naturellement cette immonde expression du registre argotique, dérivée de l'arabe, que les jeunes français utilisent massivement depuis quelques années et qui signifie : être énervé, en colère, dégoûté, frustré.

Le gouvernement français - à travers sa DSCR (Délégation à la Sécurité et à la Circulation Routières) devenue DSR (Délégation à la Sécurité Routière) en 2017 - s'en était pitoyablement fait le porte-parole, en décembre 2012, à travers une lamentable campagne publicitaire pour la sécurité routière destinée aux jeunes, dont les devises étaient "Si t'as pas de Sam, t'as le seum" et "Si t'as un Sam, t'as le swag".

Sur un sujet contigu, je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Être énervé" ou "Énerver".

 

Ne dites pas : "LOL" !

Mais,  à tout le moins : "MDR"(Mort De Rire)" !

Ce sera toujours mieux que de dire "Laughing Out Loud !", sans même le savoir ; ce qui - soyons réalistes - doit bien être le cas d'au moins deux tiers des utilisateurs de cette interjection en forme d'acronyme anglais. Et tout en ignorant naturellement davantage encore ce que cela peut bien signifier précisément ("Rire à haute voix").

Sachez surtout qu'au -delà d'à peine 25 ou 30 ans vous vous ridiculisez auprès des jeunes en utilisant ce type de formule !

"TM" ou "™" et "SM" ou "℠" et ®.

  • Il s'agit des symboles "Trade Mark" (pur "TM" ou "™") et "Service Mark" (pour "SM" ou "℠"), destinés à protéger des marques de commerce ou de service.

Ils sont utilisés pour avertir des tiers que l'on revendique l’usage exclusif d'une marque.

En règle générale, ils sont utilisés pour une marque qui n’a pas encore été déposée, pour faire savoir que la marque est utilisée et que l'on s'opposera à son usage par des tiers.

Cependant, revendiquer la marque ne veut pas dire qu’elle est protégée ou qu’elle peut l’être.

Le symbole "SM", beaucoup moins connu et usité que "TM", est utilisé pour les marques qui protègent des services.

  • Et du symbole "Registered" (pour ®), signifiant qu'une marque a été enregistrée après avoir subi les formalités de dépôt.

Source : lequaidesmarques.blogspot.com