Pourquoi la vie sexuelle de Carla Bruni s'est-elle sensiblement améliorée lorsque Nicolas Sarkozy n'a pas été réélu, en mai 2012 ?

Réponse
Parce qu’elle ne couchait plus avec un nain puissant !
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le mot « un impuissant » et la locution nominale « un nain puissant ». Et fait référence à la petite taille de l’ancien président de la République ainsi qu’à sa perte d’influence, au lendemain de sa non-réélection.

"Comment vas-tu... yau de poêle ?" "Et toi... la matelas ?".

C'est au célèbre Henri Maigrot (dit Henriot ou Pif), que nous devons la popularisation de cet immortel calembour jouant sur les locutions "Comment vas-tu ?" et "Tuyau de poêle" (tui-yo de-poil).

Un poêle à bois ancien et son tuyau
Un poêle à bois ancien et son "tuyau de poêle"
Un poêle à bois moderne et son tuyau
Un poêle à bois moderne et son "tuyau de poêle"

À sa décharge, Henriot commit ce légendaire mot-valise en ... 1896, puisque c'est à la page du 11 septembre de l'Almanach Vermot de cette année là qu'il fut publié pour la première fois !

Rappelons, pour la forme la suite, tout aussi subtile, qui lui fut donnée : "Et toi la matelas ?".

Coupons de toile à matelas anciens
Coupons de toile à matelas anciens
Explication de ce second calembour
Il résulte de l’homophonie entre les mots « toi la’ et « toile à »

"Le léopard, l'aliment périmé et le politicien corrompu"...

Non !  Il ne s'agit pas d'une fable méconnue de La Fontaine ni d'un film inédit d'Éric Rohmer !

Mais le point commun de ce mot et de ces deux locutions nominales est qu'ils possèdent tous les trois des caractéristiques paronymiques :

  • Le léopard "est tacheté",
  • L'aliment périmé "est à jeter",
  • Et le politicien corrompu "est acheté" !

Pourquoi les lézards recherchent-ils les vieux murs ?

Un mur lézardé
Réponse
« Pour y trouver des lézardes !« 
Un lézard sur un mur
Une lézarde sur un mur
Explication du calembour
Il résulte de la polysémie du substantif féminin « Lézarde » signifiant – entre autres – « crevasse, fissure » et « femelle du lézard ».

Magnifique exemple de l'humour à la Vermot.

Complément d'information
Cette acception du mot « Lézarde » qui était correcte il y a un siècle, n’est cependant plus valable de nos jours, la femelle du lézard s’appellant désormais… « Lézard femelle » !

Les députés des états généraux de 1789 n'ont nullement été de fervents promoteurs de la consommation de jus de fruits frais, et ce malgré leur demeuré célèbre devise. Mais si, souvenez-vous donc !

Jus de pomme
Réponse
« Serre-m’en du jus de pomme ! ».
Explication du calembour
Il résulte de la paronymie entre la locution verbale « Serre-m’en du jus de pomme ! » et la locution nominale « Serment du Jeu de paume« .

On ne dit pas : "Mélodie en sous-sol", mais...

Réponse
Descend garer notre berline allemande au parc de stationnement souterrain !
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le mot « Mélodie » et la locution verbale « Mets l’Audi » ; cette dernière étant une marque allemande d’automobiles et « Mélodie en sous-sol » étant le titre d’un célèbre film policier franco-italien, réalisé en 1963 par Henri Verneuil, avec Jean Gabin et Alain Delon.