"Levant" et "Le Levant".

  • "Levant" est le participe présent du verbe "lever" ou un adjectif signifiant "qui se lève" (en parlant par exemple du soleil),
  • tandis que "le Levant" (avec une majuscule), désignait autrefois tous les territoires méditerranéens à l'Est de l'Italie, puis les pays bordant la côte orientale de la mer Méditerranée.
    • La locution "États du Levant" correspondait alors au Liban et à la Syrie.
    • Tandis que la "Région du Levant" incluait également Israël, la Palestine, la Jordanie, l'Anatolie, la Mésopotamie et l'Égypte.

De nos jours il s'agit de la région le plus souvent désignée sous le nom de "Proche-Orient".

Source : wikipedia.org

"Le risorgimento".

Ce mot italien signifiant "résurgence, renaissance ou résurrection" désigne l'unification italienne, cette période de l’histoire de l'Italie, dans la seconde moitié du XIXe siècle, au terme de laquelle les rois de la maison de Savoie unifient la péninsule italienne par l'annexion au royaume de Sardaigne de :

  • de la Lombardie,
  • de Venise,
  • du royaume des Deux-Siciles,
  • du duché de Modène et Reggio,
  • du grand-duché de Toscane,
  • du duché de Parme,
  • et des États pontificaux.

"Quelle fonction, en relation avec son patronyme, a exercé Édith Cresson" ?

Réponse
Elle a notamment été Ministre de l’Agriculture du premier gouvernement de Pierre Mauroy (du 22 mai 1981 au 22 mars 1983) !

Née Édith Campion, le 27 janvier 1934, cette femme politique socialiste, diplômée d'HEC et docteur en démographie, devient d'abord Maire de Châtellerault (86) (du 16 mars 1983 au 27 mars 1997) et Député de la Vienne (86) (du 2 avril 1986 au 28 juillet 1988).

Et elle devient par la suite Ministre du Commerce extérieur et du Tourisme des 2e et 3e gouvernements de Pierre Mauroy (du 23 mars 1983 au 17 juillet 1984), Ministre du Redéploiement industriel et du Commerce extérieur de Laurent Fabius (du 19 juillet 1984 au 20 mars 1986), Ministre des Affaires Européennes des 1er et 2e gouvernement de Michel Rocard (du 10 mai 1988 au 2 octobre 1990) et Commissaire européenne à la Recherche, aux Sciences et Technologies des commissions Jacques Santer et Manuel Marin du 23 janvier 1995 au 15 septembre 1999.

Tout en ayant été, entretemps (du 15 mai 1991 au 2 avril 1992), nommée premier ministre de François Mitterrand. Ce qui fait donc d'elle, à ce jour, l'unique femme devenue chef du gouvernement en France.

Quel sport, peu en relation avec son patronyme, pratiquait David Douillet ?

Réponse
Judoka !

Né le 17 février 1969, ce multiple champion du monde poids-lourd est ensuite devenu député des Yvelines (78) (du 20 juin 2012 au 20 juin 2017), Secrétaire d’État chargé des Français de l'étranger (du 29 juin 2011 au 26 septembre 2011) et Ministre des sports du 3e gouvernement de François Fillon (du 26 septembre 2011 au 10 mai 2012).

"La nomenklatura".

Ce terme russe désignait, avant 1990, l'élite du parti communiste de l'URSS et de ses satellites du bloc communiste et correspond à l'expression actuelle "Les princes rouges" pour la Chine du XXIe siècle.

Par extension, il désigne l'ensemble des privilégiés d'un régime, d'une organisation ou d'une société.

On ne dit pas : "Faudrait déjà que les parlementaire savent" !

Comme nous l'a asséné la française Tris Acatrinei, fondatrice du site internet "Projet Arcadie", le 16 juillet 2019, sur la chaîne télévisée française d'information en continu BFM TV !

Mais : "Il faudrait déjà que les parlementaires sachent" !

"Thiers".

L'homme politique français Adolphe Thiers (15 avril 1797-3 septembre 1877)

Adolphe Thiers, né le 26 germinal an V (15 avril 1797) et mort le 3 septembre 1877, est un avocat, journaliste, historien et homme d’État français.

Journaliste libéral et historien de la Révolution, il contribue aux Trois Glorieuses et à la mise en place de la monarchie de Juillet, dont il est, à deux reprises, président du ConseiI.

Devenu chef du pouvoir exécutif en février 1871, après la chute du Second Empire, son gouvernement ordonne l'écrasement dans le sang de la Commune de Paris.

Il est le premier président de la Troisième République, en août 1871, mais doit démissionner en mai 1873.

Il meurt en septembre 1877, à 80 ans, peu après avoir mené les républicains à la victoire et peu avant leur triomphe définitif  à la Chambre des Députés.

On lui doit notamment l'"enceinte de Thiers", tout autour de Paris (75).

Pourquoi les habitants de Saint-Pétersbourg sont-ils incapables de prononcer le mot : "Rouge" ?

Réponse
Parce que leur palais dit « Vert » !
Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre les locutions « Palais (paroi supérieure de la bouche) dit vert » et « Palais d’Hiver » ; ce dernier étant, de 1732 à 1917, la résidence officielle des monarques russes, et sa prise d’assaut, en 1917, étant devenue un symbole de la révolution russe.

"Sur l'air des lampions".

L'expression "Sur l'air des lampions" désigne, de nos jours, de façon générale, la manière dont une foule scande un slogan, quel qu'il soit.

Et cela, depuis le célèbre "CRS - SS !" des manifestants, aux traditionnels "On a gagné !" et autres "Et 1, et 2, et 3-0 !" des supporteurs, aux "Une autre !, une autre !" des spectateurs enthousiastes ou au "Remboursez !, remboursez !" des spectateurs mécontents !

L'expression "Sur l'air des lampions" a une origine parfaitement connue et un caractère tout à fait historique, puisqu'elle date de la proclamation provisoire de la Deuxième République, en février 1848.

Le roi Louis-Philippe venant d'être chassé par une insurrection, les républicains montrèrent leur joie en illuminant leurs fenêtres. Mais, comme il y avait finalement peu de ces éclairages spontanés, les bourgeois parisiens étant dérangés par les émeutes, les gens dans les rues se mirent à scander "Des lampions ! Des lampions !", ce qui fit augmenter le nombre de fenêtres éclairées et écrire à Victor Hugo : "En un clin d'oeil, la ville fut illuminée comme pour une fête".

C'est de cet appel répétitif, d'une seule note et de trois syllabes que nous vient donc cette expression.

Et si, à l'origine, et pendant un moment, "L'air des lampions" était bien limité à trois syllabes et une seule note, il a fini par désigner tous les slogans scandés par de nombreuses personnes en séparant les syllabes et sur très peu de notes.

Source : www.expressio.fr