"Une plume" ou "Un homme de plume" et "Les gens de plume" ou "Les hommes de plume".

Ces différents substantifs et locutions nominales masculines désignent respectivement, selon le contexte :

  • "Une plume" ou "Un homme de plume" : un écrivain, un littérateur ou un poète.
Un homme de plume : l'écrivain états-unien Ernest Hemingway, à Nara (Kenya) en 1935
Un homme de plume : l'écrivain états-unien Ernest Hemingway, à Nara (Kenya) en 1935
  • et "Les gens de plume" ou "Les hommes de plume" : des écrivains, des littérateurs ou des poètes.

Des gens de plume, c'est à dire : des écrivains

"Un marronnier".

Ce substantif masculin désigne :

  • au sens propre, dans le langage courant : un arbre dont on compte une quinzaine d'espèces d'arbres et arbustes caducs, réparties dans toutes les zones tempérées du globe.

Le marronnier d'Inde est très répandu dans les parcs publics et le long des avenues en Europe comme en Amérique du Nord.

Un marronnier

  • et au sens figuré, dans le jargon journalistique et dans le registre familier : un article ou un reportage d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un événement récurrent et prévisible.

Les sujets abordés dans un marronnier sont souvent simplistes, parfois mièvres.

Parmi les marronniers les plus courants, on peut citer les articles concernant les soldes, le changement d'heure d'été ou d'hiver, le marché de l'immobilier, les départs en vacances, la rentrée scolaire, les fêtes de fin d'année, la météo ou encore les embouteillages.

On peut également citer les "serpents de mer", sujets non saisonniers mais néanmoins régulièrement traités, sur des thèmes sociétaux, historiques (au gré des innombrables commémorations possibles), scientifiques, etc.

Ainsi par exemple des thèmes de la franc-maçonnerie ou du marché de l'immobilier, souvent aux premières loges dans la presse hebdomadaire française.

Un serpent de mer de la presse hebdomadaire française : les francs-maçons

Source : wiktionary.org

"Clap de fin".

Cette locution nominale masculine désigne :

Une claquette ("clap") de cinéma

  • et au sens figuré : l'arrêt de quelque chose.

On dit par exemple : "Clap de fin pour le dispositif d'aide aux éleveurs".

Ou : "Clap de fin pour ce gouvernement, nommé il y a deux ans".

Source : wiktionary.org

Ne dites pas : "Si on arrive à faire un écart conséquent" !

L'ancien champion de handball français Jérôme Fernandez, devenu entraîneur et consultant

Comme l'a fait, le 3 août 2021, l'ancien champion français de handball Jérôme Fernandez, devenu entraîneur et consultant, en commentant le quart de final olympique de handball masculin France-Quatar, sur la chaîne de télévision publique France 3.

Mais plutôt : "Si on arrive à CREUSER un écart conséquent" !

14 façons de dire : "Un chien".

Un chien

"Un cabot", "un clébard", "un clebs" (ou "un klebs") ou "un cleps" appartiennent au registre argotique.

Les géminations "Un chien-chien" (ou "un chienchien") et "un toutou" relèvent du langage enfantin.

Dans le langage courant, nous trouvons "un roquet", qui désigne un petit chien hargneux aboyant pour un rien, "un limier" qui désigne un grand et gros chien de chasse, et "un corniaud" ou "un bâtard" qui désignent un chien n'étant pas de race pure.

Enfin, le registre soutenu nous propose la locution nominale "le meilleur ami de l'homme" ainsi que les substantifs "le canidé" ou "le quadrupède", fréquemment employés par les journalistes.

Ainsi que "un molosse", qui désigne un chien de grade de troupeau ou un gros chien de garde, d'aspect particulièrement redoutable.

"Le plus beau des métaux".

Cette périphrase du langage courant est très souvent utilisée par les journalistes afin de désigner : l'or.

De la joncaille (registre argotique) c'est à dire : des pièces en orDe la joncaille (registre argotique) c'est à dire : des lingots d'orDe la joncaille (registre argotique) c'est à dire : des bijoux en or

On dit par exemple : "Après le bronze, hier, l'athlète tricolore va tenter aujourd'hui de conquérir le plus beau des métaux".

Pour dire : "Après sa troisième place d'hier, l'athlète français va tenter aujourd'hui de finir premier".

Une médaille d'or olympique

On ne dit pas : "Il est dans l'espoir que Harry Kane va reprendre son poste" !

Le journaliste sportif français Grégoire Margotton

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste français Grégoire Margotton, durant ses commentaires de la rencontre Angleterre-Allemagne, des huitièmes de finale de l’Euro 2020 de football, sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais simplement : "Il ESPÈRE que Harry Kane va reprendre son poste" !

"Être à X longueurs" de quelque chose ou "Ne plus être qu'à X longueurs" de quelque chose.

Ces différentes locutions verbales du langage courant appartiennent au jargon journalistique et au jargon sportif.

Elles font référence au vocabulaire du monde des courses hippiques, et elles signifient, au sens figuré : être à - ou ne plus être qu'à - X unités de quelque chose : buts, points, etc.

On dit par exemple : "Avec ce nouveau but, Cristiano Ronado n'est plus qu'à une longueur du record de Michel Platini".

Ou : "Avec les trois points de cette victoire, l'Ohème n'est plus qu'à deux longueurs du PSG".

 

On ne dit pas : "Le dernier disque", "Le dernier film", "Le dernier livre" ou "La dernière pièce" de quelqu'un, tant que cette personne n'est pas morte ou n'a pas définitivement arrêté sa carrière.

Ainsi que je l'entends pourtant à peu près systématiquement dans les différents organes d'information.

Mais : "Le NOUVEAU disque", "Le NOUVEAU film", "Le NOUVEAU livre" et "La NOUVELLE pièce", s'il s'agit de productions récentes !

Et : "Le dernier disque EN DATE", "Le dernier film EN DATE" , "Le dernier livre EN DATE" et "La dernière pièce EN DATE", s'ils remontent déjà à de nombreux mois, voire plusieurs années.