Pourquoi dire : "Depuis le restart du championnat" ?

L'ancien joueur de football français Ludovic Obraniak

Comme l'a déclaré l'ancien joueur international de football franco-polonais Ludovic Obraniak, devenu consultant, le 15 septembre 2020, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", de la chaîne de télévision française L'Équipe.

Et pas : "Depuis le REDÉMARRAGE du championnat" !

Pour ses anglicismes, ses fautes de grammaire et ses phrases construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Il a réussi à jouer dans le restart" !

Le journaliste sportif français Vincent Duluc

Comme l'a déclaré le journaliste sportif français Vincent Duluc, le 15 septembre 2020, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", de la chaîne de télévision française l'Équipe.

Mais : "Il a réussi à jouer LORS DU REDÉMARRAGE" !

Et même, idéalement : "Il EST PARVENU à jouer LORS DU REDÉMARRAGE DU CHAMPIONNAT" !

Pourquoi dire : "Flash info" ou "Breaking news" ?

Ainsi que le font de nombreuses stations de radio françaises depuis des années.

Ou comme l'inscrivent désormais presque systématiquement sur leurs écrans, depuis ces dernières années, la plupart des chaînes de télévision françaises d'information en continu.

Et pas :

  • "Dernière nouvelle", "Information de dernière minute" ou "Nouvelle de dernière minute", pour "Flash info" !
  • et : "Dernières nouvelles", "Informations de dernière minute" ou "Nouvelles de dernière minute", pour "Breaking News" !

 

Source : context.reverso.net

On ne dit pas : "On f'ra la note d'Icardi dans cinq minutes" !

Le journaliste sportif franco-algérien Messaoud Bentarki

Comme l'a déclaré, le 27 septembre 2020, le journaliste sportif franco-algérien Messaoud Bentarki, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "On NOTEra Icardi dans cinq minutes" !

 

On ne dit pas : "Le projet qu'est en train d'faire Rennes" !

L'ancien joueur de football français Ludovic Obraniak

Comme l'a lamentablement déclaré l'ancien joueur international de football franco-polonais devenu consultant, Ludovic Obraniak, le 15 septembre 2020, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", de la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Le projet qu'est en train dE BÂTIR Rennes" !

Pour ses anglicismes, ses fautes de grammaire et ses phrases construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'était pas l'objet d'être le procès à Raoult" !

Le journaliste français Alexandre Devecchio

Comme l'a lamentablement déclaré le journaliste français Alexandre Devecchio, le 15 septembre 2020, dans l'émission "Le débat", de la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "CETTE AUDITION N'AVAIT PAS POUR objet d'être le procès DE Raoult" !

Pour cet épouvantable charabia, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Qui a fait une attaque à la machette" !

Comme l'a déclaré l'opticien français Morgan Salabi, le 25 septembre 2020 après-midi, sur la chaîne d'information en continu BFM TV.

Mais : "Qui a PERPÉTRÉ une attaque à la machette" ou "Qui a ATTAQUÉ à la machette" !

Et surtout : on ne témoigne pas en direct lorsque l'on a à ce point aucune légitimité pour le faire, que l'on commence par déclarer, "Et bien nous n'avons rien vu" !

Pourquoi dire : "Donc, il est fit" ?

La journaliste sportive française Estelle Denis

Comme l'a déclaré la journaliste sportive française Estelle Denis, le 24 septembre 2020, dans son émission "L'Équipe d'Estellle", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Et pas : "Il est EN FORME", ce que ce mot anglais signifie !

Ou : "Il est AFFUTÉ" ou "Il N'AFFICHE AUCUN SURPOIDS"", comme elle semble apparemment le penser !

Pourquoi dire : "Des applauses" ou "Les applauses" ?

Comme j'ai déjà entendu plusieurs jeunes humoristes français le dire au cours de leurs spectacles,ces derniers mois.

Et pas : "Des APPLAUDISSEMENTS" et "Les APPLAUDISSEMENTS" !

Faut-il est niais tout de même pour ne même pas être conscient qu'en vertu de la nullité crasse des français en anglais, seule une infime minorité seulement de leur spectateurs est susceptible de connaître ce type de mots.

On ne dit pas : "Dû aux restrictions budgétaires, le projet est annulé", ", Dû à l’embouteillage, j'ai eu du retard", "Dû au mauvais temps, mon vol est retardé", "La voiture a dérapé dû aux freins trop usés", "Dû à ce malentendu, l'accord n'a pas été conclu", "Dû à un changement, il a fallu modifier le contrat".

"Dû aux restrictions budgétaires, le projet est annulé",

", Dû à l’embouteillage, j'ai eu du retard",

"Dû au mauvais temps, mon vol est retardé",

"La voiture a dérapé dû aux freins trop usés",

"Dû à ce malentendu, l'accord n'a pas été conclu",

"Dû à un changement, il a fallu modifier le contrat".

 

"Dû à l'attente je préfère partir" ou "Dû aux intempéries mon avion a du retard" !

Mais : "EN RAISON DE l'attente je préfère partir" et "À CAUSE DES intempéries mon avion a du retard" !

Je ne supporte plus cet anglicisme de plus en plus utilisé !

"Dû à" ne peut s'employer en français qu'à la suite du verbe "être" (parfois sous-entendu) et signifie "causé par" ou "attribuable à".

Par exemple : "L'incendie (est) dû à l'explosion" ou "Le manque de sommeil est dû au bruit des travaux".

Et l’expression "dû à" en tête de phrase ou de proposition n'est qu'un épouvantable calque de l’anglais "due to", qu'il convient impérativement de remplacer, selon le contexte, par :

  • "à cause de",
  • "du fait de",
  • "en raison de",
  • "étant donné",
  • "grâce à",
  • "par suite de",
  • "parce que",

ou : "par suite de".

Source : http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca

On ne dit pas : "J'vois pas l'rapport à c'qui s'est passé" !

L'ancien joueur de football français Vikash Dorhasoo

Comme l'a déclaré l'ancien joueur international de football français devenu consultant, Vikash Dhorasso, le 15 septembre 2020, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", de la chaîne de télévison française L'Équipe.

Mais : "JE NE vois pas lE rapport AVEC cE qui s'est passé" !

Pourquoi dire : "Faire un bon match" !

Comme je l'entends très souvent dans les différents organes d'information.

Et pas : "RÉALISER unE bonNE PERFORMANCE" !

"Réaliser" est le verbe idoine.

Et "Match" est un mot anglais signifiant "Rencontre sportive".

Pourquoi dire : "Je pense que ça va donner un boost terrible à l'équipe" ?

L'ancien joueur de football français devenu consultant, Jérôme Alonzo

Comme l'a déclaré l'ancien joueur de football français devenu consultant, Jérôme Alonzo, le 17 septembre 2020, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", de la chaîne de télévision française L'Équipe;

Et pas : "Je pense que ça va donner un COUP DE FOUET terrible à l'équipe" !