"Prolixe" et "La prolixité".

"Prolixté" est substantif féminin appartenant au registre soutenu.

Et il désigne :

  • le caractère, défaut de celui qui est "prolixe", trop long dans ses discours ou ses écrits.

On dit par exemple : "J'ai beau savoir que ma prolixité peut déranger mes interlocuteurs, j'ai beaucoup de mal à ne pas monopoliser la parole et trop parler".

  • et par métonymie : la longueur excessive d'un exposé oral ou d'un écrit.

Ce peut concerner aussi bien une personne que ses paroles ou ce qu'elle écrit.

On dit par exemple : "Malheureusement, lLa prolixité de ton discours a empêché ton auditoire de percevoir l'essentiel".

Sources : Le Robert et www.cnrtl.fr

"Narrer".

J'aime beaucoup ce joli verbe du registre soutenu, qui signifie : conter, relater, raconter ; faire la relation détaillée, orale ou écrite, de quelque chose.

On dit par exemple : "Inutile de me narrer par le menu cette soirée : j'y étais !".

Source : www.cnrtl.fr

"Une déficience".

Ce joli substantif fémin nous vient du latin "Deficientia" ("Afaiblissement") et relève du registre soutenu.

Et il désigne : une défaillance, une faiblesse, une insuffisance intellectuelle ou physique.

On dit par exemple : "Le fils de mes voisins est malheureusement atteint d'une omportante déficience intellectuell"".

Ou : "En raison de sa déficience physique, on ne peut pas compter sur mon père pour nous aider à construire cette grange".

 

"Opportun" ou "Opportune".

Ce joli adjectif appartient au registre soutenu.

Et il qualifie ce qui survient à propos, aux moment, circonstance, lieu ou situation qui conviennent.

On dit par exemple : "La cavalerie est intervenu au moment opportun".

Ou : "Ta remarque sur le divorce n'était guère opportune : notre invité vient d'être quitté par sa femme après seulement six mois de mariage".

  • L'adverbe correspondant à l'adjectif "Opportun" est "Opportunément".

On dit par exemple : "Ma secrétaire est apparue opportunément lorsque que mon patron commençait à m'expliquer ses problèmes de piscine et de toiture".

  • Son antonyme est "Inopportun" ou "Inopportune".

On dit par exemple : "Ma femme est pénible : elle a trouvé inopportun que je lui raconte ma réunion pendant qu'elle effectuait un créneau soi-disant difficile".

  • Et l'adverbe correspondant "Inopportunément".

On dit par exemple : "Essaye de ne pas arriver chez tes beaux-parents inopportunément comme la dernière fois, lorsque ton beau-père massait la femme de ménage".

"Inintelligible".

Ce joli adjectif du registre soutenu désigne :

  • ce qui est incompréhensible, ce qui ne peut être compris,

On dit par exemple : "Merci de m'avoir prêté tes notes, mais elles sont parfaitement inintelligibles".

  • ce qui n'est pas ou peu intelligible, c'est à dire :
    • ce qui n'est pas correctement saisi et identifié par l'intelligence ; ce dont on ne saisit pas ou mal la signification,

On dit par exemple : "Je trouve cette théorie inintelligible".

    • ce  qui n'est pas correctement saisi et identifié par l'ouïe, ce qui ne peut être distinctement perçu par l'ouïe.

On dit par exemple : "Avec cette ambiance, les propos de cet orateur sont inintelligibles depuis le fond de la salle".

Sources : Le Robert, www.cnrtl.fr, www.larousse.fr et wiktionary.org

"Véloce" et "La vélocité".

J'aime beaucoup ces deux superbes mots du registre soutenu.

  • "Véloce" est un adjectif qualifiant ce qui est :
    • très rapide ; se déplaçant à une grande vitesse.

On dit par exemple : "Le lévrier est le plus véloce de tous les chiens : le lévrier greyhound, le plus rapide du monde, peut atteindre les 70 km/h en 3 secondes".

Le lévrier est le plus véloce de tous les chiens : le lévrier greyhound, le plus rapide du monde, peut atteindre les 70 km/h en 3 secondes

    • ou : prompt ; exécutant des mouvements avec agilité et grande vitesse.

On dit par exemple : "La vélocité de ce pianiste virtuose est époustouflante".

  • et "Vélocité" est un substantif féminin désignant :

On dit par exemple :"Le guépard est réputé pour sa vélocité : il fait des pointes à plus de 110 km/h, parcourant jusqu'à huit mètres par foulée et quatre foulées par seconde. Il peut atteindre les 70 km/h en seulement deux secondes, puis 90 km/h en une seconde de plus".

Le guépard est réputé pour sa vélocité : il fait des pointes à plus de 110 km/h, parcourant jusqu'à huit mètres par foulée et quatre foulées par seconde. Il peut atteindre les 70 km/h en seulement deux secondes, puis 90 km/h en une seconde de plus

Source : www.cnrtl.fr

"Par acquit de conscience".

J'aime beaucoup cette jolie locution adverbiale datant du XVIe siècle qui appartient au registre soutenu.

Faisant référence au verbe "Acquitter" ("Libérer une personne à la suite d'un procès"), elle s'utilise lorsque l'on pense agir au mieux et signifie : afin d’être quitte avec sa conscience, pour n'avoir rien à se reprocher ; pour éliminer d'éventuels scrupules ; par sécurité ; simplement pour être sûr ; pour s'éviter des remords ; pour ne pas avoir de regret ; pour se tranquilliser.

On dit par exemple : "Par acquit de conscience j'ai fermé tous mes volets, même pour une absence aussi brève".

Ou : "Même si tu t'es déjà excusé auprès de ta fiancée, je pense que tu devrais la rappeler ce soir, par acquit de conscience".

Source : wiktionary.org, www.expressio.fr et www.linternaute.fr

"Servile" et "Servilement".

J'aime beaucoup ces deux mots du registre soutenu signifiant respectivement :

  • "Servile" :
    • au sens propre : relatif aux serfs, esclaves et domestiques.

On dit par exemple : "Les seigneurs d'autrefois disposaient d'une main d'oeuvre servile".

    • et par extension : obséquieux ; manifestant une bassesse morale et une soumission excessive et avilissante, indigne d'un homme libre ; rampant, soumis au point de se comporter de façon dégradante, humiliante envers ceux dont il  dépend.

On dit par exemple : "Ce ministre a toujours été un collaborateur servile du président".

  • et "Servilement" : présentant un caractère de soumission excessive et avilissante ; manifestant une bassesse morale, indigne d'un homme libre.

On dit par exemple : "Cette canaille obéit servilement au directeur".

"Un florilège".

Ce magnifique substantif du registre soutenu désigne :

  • un recueil de fleurs.

On dit par exemple : "Ce florilège étudie la beauté et le caractère ornemental des plantes".

  • une anthologie, une sélection, un recueil de pièces choisies de poésie ou de textes littéraires.

On dit par exemple : "Un florilège de mes poèmes consacrés à la gent féminine paraîtra prochainement".

  • et, par extension : une sélection, une compilation des meilleures choses.

On dit par exemple : "Pour célébrer ses cinquante ans de carrière, le chanteur nous offre un florilège de ses plus belles chansons".

Sources : wiktionary.org, Le Robert et www.cnrtl.fr

"Du même acabit".

J'aime beaucoup cette locution adjectivale signifiant : du même genre, de la même espèce.

  • Elle posséde généralement une connotation péjorative.

On dit par exemple : "Ce type parle très mal : il accumule les fautes de grammaire, les pléonasmes, les barbarismes et autres énormités du même acabit".

Ou : "Je ne veux plus te voir revenir avec des copains du même acabit que ceux de samedi dernier !".

  • Mais elle peut parfois en être dénuée.

On dit par exemple : "Souhaitons que l'année qui vient soit du même acabit que celle-ci : notre chiffre d'affaires a beaucoup augmenté".

Ou : "Si ton prochain bouquin est du même acabit que celui-ci, je te signe tout de suite un chèque d'acompte !".

Source : wiktionary.org

"Tergiverser" et "Une tergiversation".

J'aime beaucoup ce verbe et ce substantif féminin du registre soutenu.

  • "Tergiverser" signifie : retarder le moment, éluder la difficulté d'aboutir à une décision, à une réponse, à un engagement précis, à la conclusion d'une affaire ; user de détours, de faux-fuyants pour éviter de donner une réponse nette, pour retarder le moment d'une décision ; atermoyer, biaiser, hésiter, louvoyer.

On dit par exemple : "Inutile de tergiverser : j'exige une réponse définitive avant 48 heures".

Ou : "Tergiverser ainsi ne favorise pas une résolution rapide de cette crise, monsieur le ministre ; vous devez divorcer ou vous réconciler avec votre épouse".

  • et "Une tergiversation" : l'action de tergiverser, d'hésiter.

On dit par exemple : "Cette nouvelle tergiversation du gouvernement est révélatrice de son incapacité à prendre la mesure de cette crise".

Ou : "Ces tergiversations n'ont que trop duré : vous devez prendre une décision, monsieur le président : la cravate bleue foncée ou la bleue claire ?".

Source : Le Robert, wiktionary.org et www.cnrtl.fr