"Former le voeu que".

J'aime beaucoup cette jolie locution verbale, que j'emploie régulièrement dans mes courriers.

Relevant du registre soutenu, elle signifie : je souhaite, j'espère.

On dit par exemple : "Je forme le voeu que tu retrouves rapidement un poste qui te convienne".

On n'écrit pas : "Une superbe chevelure blanches et grises" !

Ainsi que l'on peut, hélas, le lire, dans l'article "25 hommes encore plus beaux avec leurs cheveux gris", en ligne, ce 20 mars 2023, sur le site du magazine féminin français Femme Actuelle.

Mais, en français : "Une superbe chevelure blanchE et grisE" !

Source : femmeactuelle.fr

Pourquoi dire : "Les deux équipes vont se challenger" ?

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 10 mars 2023, l'ancien joueur de football international polonais Ludovic Obraniak, dans l’émission "L’Équipe de Greg", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas, en français : "Les deux équipes vont se DÉFIER" ?

On ne dit pas : "Ce sont les bases, hein, qui ont fait les actions ce week-end" !

La journaliste française Claire Fournier

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 23 mars 2023, la journaliste française Claire Fournier, dans l'émission "LCI Midi", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, en français : "C'EST LA BASE qui A AGIT ceTTE FIN DE SEMAINE" !

Pourquoi dire : "Les institutions, là, vont être chalengées par le contexte économique et social" ?

Le journaliste français Adrien Gindre

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 20 mars 2023, le journaliste français Adrien Gindre, dans l’émission "LCI Midi", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, en français : "Les institutions, vont être DÉFIées par le contexte économique et social" !

On ne dit pas : "Et puis ensuite, évidemment, il faudrait faire les comptabilités" !

La journaliste française Bénédicte Le Chatelier

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 20 mars 2023, la journaliste française Bénédicte Le Chatelier, dans l’émission "Club Le Chatelier", qu'elle présentait, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, en français : "Et puis ensuite, évidemment, il faudrait faire les comptEs" !

On ne dit pas : "Aux dernières comptabilités, a priori, il n'y aura pas de ma majorité" !

Le journaliste politique français Damien Fleurot

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 20 mars 2023, le journaliste politique français Damien Fleurot, dans l’émission "LCI Midi", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, en français : "SELON LES derniERS comptEs, a priori, il n'y aura pas de ma majorité" !

On ne dit pas : "L'un d'ces mouvements est en train d'se passer à la gare de Lyon" !

La journaliste française Anne Seften

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 20 mars 2023, la journaliste française Anne Seften, dans l'émission "LCI Midi", qu'elle coprésentait, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais, en français : "L'unE dE ces ACTIONs est en train dE se DÉROULer à la gare de Lyon" !

Pourquoi dire : "Et, en gros, the show must go on" !

La journaliste française Arlette Chabot (© Abaca)

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 20 mars 2023, la journaliste française Arlette Chabot, dans l'émission "LCI Midi", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Et pas, en français : "Et, en gros, LE SPECTACLE CONTINUE" !

On ne dit pas : "La crainte c'est que ce mouvement soit enflammable" !

La journaliste française Caroline Roux

Ainsi qu’a pu le déclarer, le 20 mars 2023, la journaliste française Caroline Roux, dans l'émission "C dans l’air", qu'il animait, sur la chaîne de télévision publique française France 5.

Mais : "La crainte c'est que ce mouvement soit Inflammable" !

Avec un "i" et non un "e". Et cela, bien qu'il s'agisse en effet de l'adjectif correspondant au verbe "Enflammer".

"Enflammable" n'est qu'un affreux barbarisme, qui n'a pas sa place dans la bouche d'une journaliste expérimentée.

On ne dit pas : "Je n'sais pas quel est leur feeling du pays" !

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 20 mars 2023, la journaliste politique française Valérie Nataf, dans l'émission "Le Club Le Chatelier", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "Je nE sais pas quel est leur SENTIMENT CONCERNANT LE pays" !