"Collet-monté" ou "Collet monté".

J'aime beaucoup cette locution adjectivale en forme d'idiotisme textile et vestimentaire, qui fait référence au "Collet-monté", un col montant soutenu par de la carte ou du fil de fer.

Gilbert du Motier, marquis de La Fayette
Gilbert du Motier, marquis de La Fayette

Très à la mode à la Renaissance, cet accessoire avait été imposé aux nobles par la reine Catherine de Médicis.

Catherine de Médecis
Catherine de Médecis

Le port de cette haute collerette en tissu, rigidifiée par un mélange de carton, de fils de fer et d’amidon, ne laissait guère de liberté de mouvement à celui qui la portait, donnant une impression de raideur

Relevant du registre soutenu, elle signifie :

  • pudibond, prude, coincé,

On dit par exemple : "Je ne pense pas être collet-monté, mais je suis choqué par la façon dont commencent à s'exprimer de plus en plus de journalistes".

  • austère, grave,

On dit par exemple : "Élisabeth Borne est très collet-monté".

La femme politique française Élisabeth Borne

  • ou encore : raide, contraint, guindé, coincé. prude, rigide sur les manières et les principes.

On dit par exemple : "Au début du XXe siècle, les aristocrates britanniques étaient encore très collet-monté".

Les acteurs du feuilleton britannique "Downton Abbey"

Sources : wiktionary.org et www.cnews.fr

On ne dit pas : "Alexandre Benalla il a fait des fautes" !

Le président de la République française Emmanuel Macron

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 6 novembre 2018, le président de la République française Emmanuel Macron, sur la station radiophonique française Europe 1.

Mais, en français : "Alexandre Benalla a COMMIS des fautes".

Responsable de sécurité et agent public contractuel français, Alexandre Benalla est né le 8 septembre 1991.

En 2012, il fait partie de l'équipe de sécurité de la campagne de François Hollande. Après le départ d'Emmanuel Macron du gouvernement Valls II, Alexandre Benalla se rapproche de l'ancien ministre et est engagé comme directeur de la sûreté et de la sécurité d'En marche durant la campagne présidentielle en 2017.

Alexandre Benalla et Emmanuel Macron

Après l'élection d'Emmanuel Macron, il est engagé comme chargé de mission par le cabinet présidentiel. En juillet 2018, il est accusé d'avoir usurpé la fonction de policier, interpellé et violenté un couple de personnes qui avait lancé des projectiles sur des CRS lors d'une des manifestations du 1er mai 2018 à Paris (75).

Alexandre Benalla arborant illégalement un brassard de policier, le 1er mai 2018
Alexandre Benalla arborant illégalement un brassard de policier, le 1er mai 2018
Alexandre Benalla (casqué) s'en prenant physiquement à un manifestant, le 1er mai 2018
Alexandre Benalla (casqué) s'en prenant physiquement à un manifestant, le 1er mai 2018
Alexandre Benalla, le 1er mai 2018
Alexandre Benalla, le 1er mai 2018

Cet événement est le point de départ de l'affaire Benalla, dans le cadre de laquelle il est condamné en 2021 à un an d’emprisonnement ferme et deux ans avec sursis.

Source : wikipedia.org

"Mener la danse" et "Mener le bal".

Ces deux locutions verbales signifient :

  • "Mener la danse" :
    • au sens propre : guider les pas de sa partenaire,

"Mener la danse"

    • au sens figuré : entraîner les autres, mener l'action ; prendre l'initiative et la direction d'un mouvement, d'une action collective ; être celui qui décide, celui qui commande, le meneur.

On dit par exemple : "Pour l'instant, c'est le PSG qui mène la danse, mais l'Ohème et le RC Lens ne sont pas loin".

  • et "Mener le bal" :
    • au sens propre : être à la tête des danseurs, dans un bal classique,

"Ouvrir le bal", à Vienne

    • et au sens figuré : entraîner les autres, mener l'action ; prendre l'initiative et la direction d'un mouvement, d'une action collective ; être celui qui décide, celui qui commande, le meneur.

On dit par exemple : "Cette bande ne va pas mener le bal bien longtemps : tout le monde veut prendre leur place".

Sources : wiktionary.org, www.linternaute.fr et www.expressio.fr

"Voir venir".

Cette locution verbale relève du langage courant.

Et elle signifie :

  • au sens propre :
    • se rendre compte de quelque chose et anticiper une réaction.

On dit par exemple : "Qui peut se vanter d'avoir vu venir la pandémie de COVID-19 ?".

    • ne pas se presser, laisser les choses se développer et réagir de façon appropriée.

On dit par exemple : "J'ai tout préparé. Il ne me reste plus qu'à attendre et voir venir".

  • et au sens figuré :
    • par analogie : découvrir un dessein, et déjouer un jeu ou un tour.

On dit par exemple : "Il y a des années que l'on voyait venir Poutine !".

    • et par extension : avoir les moyens ou la possibilité de réagir, de résister.

On dit par exemple : "L'argent que j'ai épargné ces dernières années me permet de voir venir".

Source : wiktionnary.org

On ne dit pas : "Est-ce qu'il ne se positionne pas pour un futur politique en Russie ?" !

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 12 mars 2023, l'écrivain français Olivier Weber, dans l'émission "En toute franchise", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "Est-ce qu'il ne se positionne pas pour un AVENIR politique en Russie ?" !

On ne dit pas : "C'est un complice, installé à Miami, qui a acheminé à la Russie les informations secrètes" !

Logotype du journal télévisé de France 2

Ainsi que j'ai pu l'entendre, le 14 mars 2023, dans le commentaire d'un reportage du journal télévisé de 20H de la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "C'est un complice, installé à Miami, qui a acheminé EN Russie les informations secrètes" !

Ou : "C'est un complice, installé à Miami, qui a TRANSMIS à la Russie les informations secrètes" !

On ne dit pas : "J'viens d"Toulouse à la base" !

L''humoriste français Marc Rougé

Ainsi que le déclare l'humoriste français Marc Rougé, dans sa saynète "Le chat", entendue ce 12 mars 2023, sur la radio française Rire et Chansons.

Une saynète qui, je dois le dire, ne m'a pas arraché l'ombre de l'esquisse du commencement d'un début de sourire.

Mais, à tout le moins : "JE viens dE Toulouse à L'ORIGINE" !

Et idéalement : "JE SUIS D'ORIGINE toulousAINe" !

Pourquoi dire : "Prendre le lead" ?

La journaliste sportive française Carine Galli
Ainsi qu'a pu le déclarer, le 9 mars 2023, la journaliste sportive française Carine Galli, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard "L'Équipe du Soir", sur la chaîne de la télévision française L'équipe.
Et pas simplement, en français : "Prendre L'INITIATIVE" !

"Le ventre mou du championnat" ou "Le ventre mou du classement".

Cette curieuse locution nominale en forme d'idiotisme corporel relève du langage courant.

Elle constitue un calque de la formule anglais "Soft underbelly" ("Bas-ventre mou").

Et elle désigne : le groupe des équipes occupant le milieu du classement dans un championnat de football.

On dit par exemple : "Le Toulouse FC, le Montpellier HSC, le FC Nantes ou le RC Strasbourg sont actuellement des équipes du ventre mou du championnat".

Sources : wiktionary.org

On ne dit pas : "Moi c'qui m'a frappé sur l'PSG" !

Le journaliste sportif français Giovanni Castaldi
Ainsi qu'a pu le déclarer, le 7 mars 2023, le journaliste sportif français Giovanni Castaldi, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard "L'Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.
Mais, en français : "CE qui m'a PERSONNELLEMENT frappé, CONCERNANT LE PSG" !