Pourquoi dire : "Être en capacité de" ?

Alors qu'il existe le verbe "Pouvoir" ou la locution verbale "Être capable de ", à mon sens largement suffisants.

Je ne supporte plus cette formule, désormais systématiquement utilisée par les journalistes et dirigeants, qui relève de la novlangue :

  • Agnès Pannier-Runacher, le 30 juillet 2019,

Et des centaines d'autres bien sûr.

"Giscard".

Valéry Giscard d'Estaing

Ainsi appelle-t-on couramment le haut fonctionnaire et homme politique français Valéry Giscard d'Estaing, 3e président de la Ve république.

"Mieux vaut être ministre de nos jours qu'autrefois" !

Le terme "Ministre" dérive en effet du latin "minister", adjectif dérivé de "minus", qui signifie "Serviteur".

Le ministre n'était donc d'abord qu'un simple serviteur, avant que ce mot ne soit réservé au serviteur du roi.

Puis, enfin, à l'agent du pouvoir gouvernemental, à la tête d'un ministère ou d'un département ministériel, tel que nous le connaissons.

Source : Almanach Hachette. Petite encyclopédie populaire. 1906

Ne dites pas : "Un input" !

Mais : "Un intrant" !

Il s'agit en effet, :

  • en informatique, de l'entrée de données dans un système informatique,
  • en politique, du facteur d'impulsion qui aboutit à une action, une décision,
  • et, en économie, de l'ensemble des biens et services entrant dans le processus de production (matières premières, énergie, main-d'œuvre, etc.).

Et notamment des produits apportés aux terres et aux cultures (engrais, amendements, produits phytosanitaires, activateurs ou retardateurs de croissance, semences (et plants)).

L'antonyme de "Input" ("Output" ou "Extrant") est un élément sortant d'un processus, en général à destination d'un marché ou de l'environnement.

On n'écrit pas : "Une rebellion" !

Mais : "Une rébellion" !

Ce mot peut désigner,  selon le contexte, :

  • l'action de se rebeller, de se révolter contre l'autorité de l'État, contre le pouvoir ou l'ordre établi,
  • par métonymie, l'ensemble des rebelles armés ("La rébellion sandiniste"),
  • en droit, le fait de s'opposer à l'exécution des lois ou autres actes ou ordres de l'autorité publique au moyen de violences et voies de fait exercées contre ceux qui ont officiellement charge de procéder à cette exécution,
  • de façon usuelle, l'action de se révolter contre quelque chose, la désobéissance, l'insubordination ("Faire acte de rébellion").

"Couve".

Maurice Couve de Murville

Ainsi appelait-on couramment Maurice Couve de Murville, né le 24 janvier 1907 et mort le 24 décembre 1999.

Ce haut fonctionnaire gaulliste, diplomate et homme politique français, rejoint les rangs de la France Libre en 1943, avant de devenir ambassadeur en Égypte, aux États-unis et en Allemagne de l'Ouest.

Sa prestigieuse carrière diplomatique et sa fidélité au général lui valent d'être le dernier ministre des Affaires étrangères de la IVe République et le premier de la Ve République. Et d'exercer cette fonction dix années durant, ce qui constitue un record pour un hôte du quai d'Orsay.

Éphémère ministre de l'Économie et des Finances après les événements de Mai 68, il devient ensuite le dernier Premier ministre du général de Gaulle (1968-1969), puis député (1973-1986) et sénateur (1986-1995).

"Le machiavélisme".

Nicolas Machiavel

Ce mot peut avoir plusieurs significations :

  • Il s'agit tout d'abord, au sens propre, d'un système politique développé par Machiavel dans ses écrits,
  • par analogie, d'une doctrine conforme aux idées et à la pensée de Machiavel, d'un exercice du pouvoir politique sans scrupule moral,
  • et, par extension, d'une ligne de conduite dictée par la ruse, la perfidie, la mauvaise foi, voire par esprit de calcul et d'artifice.

Source : www.cnrtl.fr

"L'abacost".

Cette syncope de la locution "À bas le costume", désigne à la fois :

  • une doctrine vestimentaire imposée par Mobutu Sese Seko au Zaïre, entre 1972 et 1990.

Abacost

Afin d'affranchir la population de la culture coloniale, elle interdisait le port du costume et de la cravate au profit d'un veston d'homme, sans col, taillé dans un tissu léger et généralement à manches courtes.

  • ledit veston lui-même.

L'abacost

Dans les faits, l'abacost devint le symbole vestimentaire de la nomenklatura au pouvoir, et son obligation disparut avec le retour du multipartisme.

On notera que de nos jours, plusieurs personnalités politiques se plaçant en marge du système capitaliste occidental, tel que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, portent encore l'abacost.

Source : wikipedia.org

Pourquoi la rue Cambon est-elle aussi célèbre ? Et à qui doit-elle donc son nom ?

La rue Cambon

Il s'agit d'une rue parisienne située dans le très chic 1er arrondissement, menant du 244 rue de Rivoli au 1 boulevard de la Madeleine et au 23 rue des Capucines.

Créée le 13 septembre 1719 par Charles Ier François Frédéric de Montmorency-Luxembourg, sous le nom de "rue de Luxembourg" puis "rue neuve de Luxembourg", elle à pris son nom actuel le 16 août 1879.

Lequel rend hommage, rappelons-le, au très injustement méconnu Pierre-Joseph Cambon, né le 10 juin 1756 et mort le 15 février 1820, un négociant en toiles, député montagnard de l'Hérault (34) à la Convention nationale, dont il fut le président à plusieurs reprises.

La locution "rue Cambon" est souvent utilisée par les journalistes, fervents utilisateurs de métonymies, car elle abrite tout à la fois la Cour des Comptes et le siège historique de la maison Chanel.

Façade de la Cour des comptes, 13 rue Cambon, à Paris (75)

  • la Cour des Comptes est une juridiction financière française de l'ordre administratif, chargée principalement de contrôler la régularité des comptes publics. Connue du grand public pour son célèbre "rapport public annuel", elle est installée depuis 1912 dans le Palais Cambon, au n°13 de la rue.

Par métonymie, on la désigne souvent sous le nom de "les sages de la rue Cambon" ou même "la rue Cambon".

Façade de Chanel, 31 rue Cambon, à Paris (75)

  • quant à la maison Chanel, Coco Chanel a débuté en 1910 comme modiste au n°21, puis ouvert, en 1918, sa maison de haute couture au n°31, adresse à la laquelle se réfèrent du reste directement les noms des parfums Chanel "N°31", puis "31 rue Cambon".

Parfum Chanel 31 Parfum Chanel 31 rue Cambon

Là encore, par métonymie, la société et la marque sont souvent désignées comme "La firme de la rue Cambon" ou "La société de la rue Cambon" et "La marque de la rue Cambon".

"L'aigle de Kawele", "Le léopard du Zaïre" et "Le léopard de Kinshasa".

Mobutu Sese Seko

Ces trois surnoms désignaient l'homme politique africain Mobutu Sese Seko.

"Une petite phrase".

Cette locution nominale qui relève du domaine politique, désigne une formule concise, un court extrait de discours ou une brève citation publique, destiné à marquer les esprits et être repris dans les organes d'information.

Quelques exemples - parmi tant d'autres - de petites phrases politiques passées à la postérité :

  • "Je vous ai compris !" (Charles de Gaulle, le 4 juin 1958 à Alger),
  • "On peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe ! l’Europe ! l’Europe !" (Charles de Gaulle, lors d'un entretien avec Michel Droit, le 14 décembre 1965),
  • "La politique de la France ne se fait pas à la corbeille" (Charles de Gaulle, le 28 octobre 1966),
  • "Vive le Québec libre !" (Charles de Gaulle, le 24 juillet 1967, à Montréal (Québec) (Canada),
  • "Le bruit et l'odeur" (Jacques Chirac, dans son discours d'Orléans (45), le 19 juin 1991),
  • "Je vous demande de vous arrêter !" (Édouard Balladur, au soir de la proclamation des résultats du premier tour de l'élection présidentielle, le 7 mai 1995),
  • "Casse-toi alors, pauv' con !" (Nicolas Sarkozy au Salon de l'agriculture, le 23 février 2008).

Source : wikipedia.org