"Le céraste".

Ceraste ou "Vipère à cornes"

Il s'agit du vrai nom, venu directement du latin "Cerastes", de la vipère à cornes.

Ce serpent venimeux et nocturne extrêmement dangereux, dont il existe différentes espèces, appartient à la famille des Vipéridés.

Ceraste ou "Vipère à cornes"

Vivant en Afrique et en Asie, il se caractérise par deux espèces de cornes, dues au développement des écailles sus-orbitaires et qui lui valent son surnom.

 

"La myrrhe".

On retrouve souvent ce mot dans la Bible, où l'on évoque son parfum.

Le mot "Myrrhe" - avec deux "r" ! - désigne tout à la fois :

  • la gomme ou résine aromatique produite par le "Balsamier" ou "Baumier", également appelé "Arbre à myrrhe", un arbre d'Afrique et d’Asie.

La myrrhe est utilisée :

    • comme composant de médicaments, pour ses propriétés stimulantes et antispasmodiques,
    • en parfumerie, notamment dans les parfums de type oriental, où elle accroît la sensualité des notes de rose,
    • et elle entre dans la composition de la célèbre Bénédictine.

Une bouteille de Bénédictine

L'histoire de la myrrhe est aussi ancienne que celle de l'encens :

    • Les Égyptiens la connaissent depuis quatre millénaires et l'utilisaient dans les embaumements.
    • Dans la Bible, la myrrhe est l'un des principaux composants d'une huile d'onction sainte (Exode, XXX).

Et elle fait partie des cadeaux apportés à Jésus par les rois mages.

Mais c'est surtout un parfum chargé d'érotisme, mentionné à ce titre sept fois dans le Cantique des cantiques, comme par exemple dans le verset I:13 : "Mon bien-aimé est un sachet de myrrhe, qui repose entre mes seins".

    • Les Grecs ont fait un grand usage de la myrrhe, allant jusqu'à en parfumer leur vin. Ils l'ont aussi associée à une légende : Myrrha était la fille de Cinyras, roi de Chypre. Aphrodite la poussa à avoir des relations incestueuses avec son père. Après quoi elle fut transformée en arbre à myrrhe, dont l'écorce se fendit pour donner naissance à Adonis.Un balsamier
  • ou cet arbre lui-même.

Il en existe une cinquantaine d'espèces réparties en Inde, à Madagascar, au Sénégal et sur les bords de la mer Rouge, principalement en Somalie, en Éthiopie et au Soudan, ainsi que dans la péninsule Arabique.

Une branche de balsamier ou "arbre à myrrhre" en fleurs
Une branche de balsamier ou "arbre à myrrhre" en fleurs

À la fin de l'été, l'arbuste se couvre de fleurs, tandis que son tronc se boursoufle de noeuds. C'est de ces boursouflures que s'écoule la myrrhe, en petites larmes jaunes que l'on recueille une fois qu'elles ont séché.

La récolte de la résine de myrrhe sur un balsamier ou "arbre à myrrhre"
La récolte de la résine de myrrhe sur un balsamier ou "arbre à myrrhre"
De la résine de myrrhe
De la résine de myrrhe

Source : www.noel-de-toujours.com

Shakespeare, toujours d'actualité !

Façade de Pharmacie-Homéopathie

Un jeune africain, fraîchement débarqué en France, demande à un ami étudiant s'il veut bien lui lire les différentes enseignes des commerces situés sur le trottoir d'en face, auxquelles il n'est pas encore habitué : Café-Tabac, Coiffeur, Pharmacie-Homéopathie...

De bonne volonté, l'ami s'exécute gentiment et commence à énoncer à haute et intelligible voix, en distinguant parfaitement chaque syllabe, : "ca-fé", "ta-ba", "koi-feur", "far-ma-ssi", "o-mé-o-pa-ti"...

Lorsque le jeune africain commente, visiblement affecté, : "Ah ! Pauv'e Juliette !".

Explication du calembour
Il résulte de l’homophonie entre le mot « Homéopathie » et la locution « Roméo parti ». Et fait naturellement référence à la célèbre pièce de théâtre britannique « Roméo et Juliette », écrite en 1597 par William Shakespeare.

Sans doute n'êtes vous guère nombreux à pouvoir situer l'"Eswatini" ou "eSwatini" sur un carte...

Carte de situation de l'Eswatini (ex-Swaziland) en Afrique australe

Il s'agit en effet du nouveau nom, depuis le 19 avril 2018, du "Swaziland", que - déjà, je pense, - assez peu de gens connaissaient.

Ce petit pays d'Afrique australe sans accès à la mer est bordé par l'Afrique du Sud et le Mozambique

D'une superficie de 17 363 km2, il mesure moins de 200 km du Nord au Sud et de 130 km d'Est en Ouest.

Carte de l'Eswatini (ex-Zwaziland)

Et il compte 1 104 000 habitants, dont 95 000 à Mbabane, sa capitale.

"Eswatini" signifie "le pays des Swazis" en langue swati, et c'est le roi Mswati III qui a souhaité que le pays reprenne son nom d'origine d'avant la colonisation, pour les 50 ans de l’indépendance du pays.

"Swaziland" était en effet un nom hybride entre l’anglais et la langue nationale et il s'agissait du seul pays d’Afrique à avoir conservé son nom de l’époque coloniale.

Le royaume d’Eswatini, parfois écrit "eSwatini" selon la graphie swati, parfois appelé "Ngwane" ou "Ngwané", doit son nom au roi du XIXe siècle Mswati II, dont le nom signifiait "Bâton de commandement" en zoulou.

Source : wikipedia.org

"IRPP" et "IR".

Il s'agit de l'Impôt sur le Revenu des Personnes Physiques et de l'Impôt sur le Revenu.

Le second a remplacé le premier depuis belle lurette, mais c'est à croire que nul n'est au courant !

L’IRPP n’existe plus en effet, dans notre pays, depuis près d'un demi-siècle, puisque la loi de finances pour 1971 l'a remplacé par l'IR, toujours en vigueur en 2019 !

Toutefois, le terme d’IRPP reste ancré dans le langage courant des Français pour désigner l’impôt sur le revenu, y compris parmi certains parlementaires et professionnels de la gestion de patrimoine !

Il existe encore en revanche, dans plusieurs pays d’Afrique, comme le Bénin, le Cameroun, le Gabon ou la Tunisie.

Les personnes résidant en Belgique sont quant à elles soumises à l'IPP (Impôt des Personnes Physiques).

Source : www.toutsurmesfinances.com

"Gymnocéphale".

Ibis chauve

Ce terme de zoologie, synonyme du mot "Chauve", désigne celui qui a la tête nue, sans poils et sans plumes.

L'"Ibis chauve", également appelé "Ibis érémite", est un oiseau gymnocéphale.

Long de 60 à 80 cm, à la tête chauve, au plumage noir-bleuté, au long bec courbe et rouge, ce superbe volatile pond deux ou trois œufs dans un nid fait de branchages et se nourrit de lézards, d'insectes et autres petits animaux.

Contrairement aux autres ibis qui nichent dans les arbres ou au niveau du sol dans les zones humides, il vit en colonies sur des parois rocheuses semi-arides et sur des falaises côtières.

Très répandu autrefois à travers le Moyen-Orient, l'Afrique du Nord et le Sud de l'Europe, avec le plus ancien fossile connu datant d'au moins 1,8 million d'années, il a disparu d'Europe il y a 300 ans, et est maintenant considéré comme en danger critique. Il était connu en Égypte où il avait un important rôle symbolique. Il y a encore environ 500 ibis chauves sauvages vivant au sud du Maroc, et moins de 10 en Syrie, où il a été redécouvert en 2002.

Il a été déclaré comme une des 100 espèces les plus menacées du monde !

Source : wikipedia.org

"Le Congo-Kinshasa".

Carte du Congo-Kinshasa

Il s'agit de l'appellation informelle couramment utilisée, depuis 1966, pour désigner la RDC (République Démocratique du Congo) du nom de sa capitale (l'ancienne Léopoldville), par opposition à la République du Congo (l'ancien Congo "français"), elle-même surnommée "Congo-Brazzaville", du nom de sa capitale politique.

Situation de la RDC en Afrique

"Le Congo-Brazzaville" ou "Congo-Brazza".

Carte du Congo-Brazzaville

Il s'agit du nom employé pour désigner, de manière informelle, la "République du Congo" (forme longue), couramment appelée, par ellipse, "le Congo" (forme courte).

Et qui s'est successivement appelé - de 1891 à 1992 - : "Le Congo français", "Le Moyen-Congo", "La république du Congo" et "La république populaire du Congo".

Ce pays d'Afrique centrale, ayant pour capitale Brazzaville - ainsi nommée en hommage à l'explorateur italien naturalisé français Pierre Savorgnan de Brazza - est situé de part et d'autre de l'équateur et s’étend sur 1 500 km du Nord au Sud et 425 km d'Est en Ouest.

Il a pour voisins, au Nord, le Gabon, le Cameroun et la République centrafricaine et, au Sud et à l'Est, la RDC (République Démocratique du Congo), dont il est séparé, en partie, par le fleuve Congo puis par l'Oubangui.

L'appellation "Congo-Brazzaville" s'utilise pour distinguer la "République du Congo" de l'autre Congo - la "République démocratique du Congo" (RDC), que l'on surnomme de la même façon, de manière tout aussi informelle, en référence à sa propre capitale politique "Congo-Kinshasa".

"Pierre Savorgnan de Brazza".

Pierre Savorgnan de Brazza

C'est sous le nom de Pietro Paolo Savorgnan di Brazza qu'est né, le 26 janvier 1852, ce célèbre explorateur italien issu d'une lignée d'aristocrates vénitiens.

Naturalisé français, cet officier de marine a ouvert la voie à la colonisation française en Afrique centrale, avant de mourir à seulement 53 ans, le 14 septembre 1905.

Fait assez exceptionnel, Brazzaville, la ville qui porte son nom, fondée à Nkuna au début des années 1880, n'a pas été débaptisée lors de la décolonisation du Congo "français", comme cela fut assez généralement le cas dans l'ensemble des anciennes colonies, qu'elles soient françaises ou non.

C'est aujourd'hui la capitale de la république du Congo, que l'on surnomme souvent, de manière informelle "Congo Brazzaville" ou "Congo Brazza", par opposition à la RDC (République Démocratique du Congo) (ancien "Congo belge", devenu "Zaïre", de 1971 à 1997), surnommée, de manière tout aussi informelle "Congo Kinshasa".

"Brazzaville".

Brazzaville

Il s'agit de la capitale de la République du Congo, pays situé en Afrique centrale.

Carte du Congo Brazzaville

 

La ville, qui porte le nom de son fondateur, Pierre Savorgnan de Brazza, se trouve sur le fleuve Congo, en face de Kinshasa, capitale de la RDC (République Démocratique du Congo).

Elle est l'une des rares villes a avoir conservé son nom colonial.