On ne dit pas : "Tous les feux sont à peu près allumés" !

Le journaliste sportif français Grégory Schneider

Comme l'a fait le journaliste sportif français Grégory Schneider, le 15 septembre 2019, dans l'émission vespérale "L'Équipe du Soir" de la chaine de télévision française "L'Équipe".

Mais : "PRESQUE tous les VOYANTS sont allumés" !

Ce qui signifie, au sens figuré, qu'il convient d'être prudent, méfiant, attentif.

Parce que ce n'est pas la première fois que ses propos m'écorchent les oreilles et parce qu'il est un professionnel du verbe expérimenté, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "J'ai trouvé la trouvaille intéressante, c'est quand" !

Surtout lorsque l'on est écrivain et critique littéraire, comme Frédéric Beigbeder, et que l'on s'exprime ainsi au sujet de "Smith & Wesson", le roman italien d'Alessandro Baricco, le 2 juillet 2018 dans l'émission française dominicale "Le masque et la plume", sur la chaîne radiophonique publique française France Inter.

Mais plutôt, par exemple, : "J'ai APPRÉCIÉ la trouvaille CONSISTANT À" !

Compte tenu de sa double casquette, c'est sans hésiter que je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français" !

On ne dit pas : "Cette année, le président du jury du Livre Inter sera Riad Sattouf, un des dessinateurs les plus célèbres de bande dessinée" !

Comme cela nous l'a été annoncé le 31 janvier 2019, lors de la matinale, sur la chaîne radiophonique publique française France Inter.

Mais : "Cette année, le président du jury du Livre Inter sera Riad Sattouf, un des dessinateurs DE BANDE DESSINÉE LES PLUS CÉLÈBRES" !

On ne dit pas : "Y a eu un travail pendant un an, journalistique" !

Comme l'a fait le député français, LFI, Adrien Quatennens, le 15 septembre 2019,dans l'émission radiophonique française "Questions politiques", sur la radio publique française France Inter.

Mais : "IL y a eu un travail JOURNALISTIQUE, pendant un an" !

On ne dit pas : "Typiquement, y a vraiment un grand gap" !

Comme l'a fait l'ancien gardien de but français Jérôme Alonzo, le 26 août 2019, dans l'émission télévisée française "L'Équipe du d'Estelle", sur la chaîne télévisée française L'Équipe.

Mais : "PAR EXEMPLE, IL y a vraiment un grand ÉCART" ou "PAR EXEMPLE, IL y a vraiment un FOSSÉ" !

Pour cette déclaration, pour moi proprement inadmissible sur une chaîne française, je lui décerne mon label "Fâchés avec le français" !

On ne dit pas : "J'aime les fromages qu'ont du corps" !

La critique gastronomique française et animatrice d'émissions culinaires Julie Andrieu

Comme l'a fait l'animatrice de télévision française Julie Andrieu, le 16 septembre 2018, dans son émission "Fourchette et sac à dos" consacrée à l'Italie du Nord, sur la chaîne de télévision française RMC Découverte.

Mais : "J'aime les fromages QUI ont du corps" !

Ne dites pas : "Il était en mode fou" !

Comme l'a déclaré Mehdi, un témoin interrogé, le 1er septembre 2019, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI, après une agression au couteau, à Villeurbanne (69) ayant fait un mort et huit blessés, le 31 août 2019.

Mais, plus simplement,  : "Il était COMME fou" ou "Il AGISSAIT COMME UN fou" !

Je n'en peux plus de toutes ces personnes qui, à longueur de journée me disent être "En mode pause", "En mode vacances" ou "En mode panique", quand ce n'est pas "En mode busy" ou "En mode véner" !

L'expression "Être en mode… " ou "Passer en mode…" n'a en effet jamais existé en français.

Et n'est bien sûr - comme souvent - qu'un stupide calque de l'anglais "To be in… mode" ou "To get into… mode".

Ne dites pas : "Pour le coup, là, y a pas d'sujet" !

Comme l'a déclaré l'animateur de télévision Bruce Toussaint, le 13 septembre 2019, dans la chronique radiophonique française de Sonia Devillers "L'instant M", sur la chaine radiophonique publique française  France inter.

Mais, à tout le moins, : "Pour le coup, là, IL N'y a pas dE sujet" !

Et plutôt, par exemple, : "En l'espèce, c'est comme cela et pas autrement" ou "En la circonstance, je ne souhaite pas en parler" !

Ne dites pas : "Dix, quinze minutes, c'est un peu short" !

Comme l'a fait le médecin généraliste français Vincent Valinducq, le 13 septembre 2019, dans l'émission radiophonique française "Grand bien vous fasse !" d'Ali Rebeihi, sur la radio publique française France Inter.

Mais : "Dix, quinze minutes, c'est un peu COURT" !

Pour cet anglicisme ainsi que pour son utilisation répétée de l'anglicisme "Juste" au sens de "Simplement" ou "Vraiment" dans la minute qui a suivi, je lui décerne mon label "Fâchés avec le français" !