On ne dit pas : "Les Portugais i'z'ont cette faculté à faire déjouer les bonnes équipes" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 27 juin 2021, l'entraîneur français Régis Brouard, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Les Portugais ont cette APTITUDE à faire déjouer les bonnes équipes" !

Ou : "Les Portugais ont cette faculté DE faire déjouer les bonnes équipes" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Pour des desirata de joueurs qui veulent jouer à gauche, à droite, au centre ou au milieu" !

L'ancien joueur de football international français devenu consultant sportif, Franck Sauzée

Comme a pu le déclarer, à deux reprises, le 29 juin 2021, l'ancien joueur de football international français devenu consultant sportif, Franck Sauzée, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Pour des desiDErata de joueurs qui veulent jouer à gauche, à droite, au centre ou au milieu" !

Pourquoi dire : "Waow, amazing !" ?

Comme le déclare l'humoriste française Blanche Gardin, dans son spectacle de 2017 "Je parle toute seule", enregistré à l'Européen, à Paris (75), les 08 et 09 juin 2017, et diffusé ce 22 juin 2021, sur la chaîne de télévision française C8.

Et pas, en français : "Oh, c'est étonnant" !

Pourquoi dire : "Le département fait beaucoup de sensibilisation" ?

Le journaliste sportif français Nicolas Geay

Comme a pu le déclarer, le 7 juillet 2021, le journaliste sportif français Nicolas Geay, lors de la 11e étape du Tour de France 2021, Sorgues (84)-Malucène (84), qu'il commentait sur la chaîne de télévision publique française France 3.

Et pas simplement : "Le département SENSIBILISE beaucoup" !

On ne dit pas : "Y a un type qui m'a insulté de sale noir" !

L'humoriste, acteur et chroniqueur français Donel Jack'sman

Comme peut le déclarer l'humoriste français Donel Jack'sman dans l'une de ses saynètes, diffusée le 3 juillet 2021, sur la radio française Rire & Chansons.

Mais : "IL y a un type qui m'a TRAITÉ de sale noir" !

Il fait en effet référence ici aux injures racistes subies le 23 décembre 2018, lors de l'une de ses représentations données au Théâtre de la Cité de Nice (06) - un spectateur le traitant de "Sale noir" à trois reprises - à la suite desquelles il a reçu le soutien de différentes personnalités, dont le ministre de l’intérieur Christophe Castaner et le président Emmanuel Macron.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Un nouveau toss" ?

Le journaliste sportif français Julien Brun

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Julien Brun, durant ses commentaires de la rencontre Suède-Ukraine, des huitièmes de finale de l'Euro 2020 de football, sur la chaîne de télévision française TF1.

Et pas simplement; en français : "Un nouveau TIRAGE AU SORT À PILE OU FACE" ?

Je conviens bien évidemment que cela est beaucoup plus long. Mais nous sommes en France et parlons français, que diable !

Parce qu'il use et abuse des anglicismes de ce type, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "61% des français sont valables pour l'extension du pass sanitaire" !

Le journaliste français David Pujadas

Comme a pu le déclarer, le 13 juillet 2021, le journaliste français David Pujadas, dans l'émission "24H Pujadas", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais bien évidemment : "61% des français sont FAVORABLES À l'extension du pass sanitaire" !

On ne dit pas : "Un espèce de revival" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 14 juillet 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais, à tout le moins : "UnE espèce de revival" !

Et en français, dans le contexte : "UnE espèce de RENAISSANCE"

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière ainsi que les anglicismes, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

!

Pourquoi dire : "C'est la politique de l'helicopter money" ?

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Comme a pu le déclarer, le 8 juillet 2021, l’ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas, en français : "C'est la politique de LA MONNAIE HÉLICOPTÈRE" ou "C'est la politique de l'HÉLICOPTÈRE MONÉTAIRE" !

Cette dénomination désigne un type de politique monétaire consistant, pour une banque centrale, à créer de la monnaie et à la distribuer directement aux agents économiques de façon ponctuelle.

Ce concept a été popularisé par l'économiste états-unien Milton Friedman en 1969, qui avait utilisé cette image comme une expérience de pensée, sans toutefois en préconiser la mise en pratique.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Faire une croix sur un éventuel top 5" ?

Le journaliste sportif français Nicolas Geay

Comme a pu le déclarer, le 7 juillet 2021, le journaliste sportif français Nicolas Geay, lors de la 11e étape du Tour de France 2021, Sorgues (84)-Malucène (84), qu'il commentait sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Et pas, en français : "Faire une croix sur unE PLACE PARMI LES CINQ PREMIERS" ?

Ou : "RENONCER À unE PLACE PARMI LES CINQ PREMIERS" ?

On ne dit pas : "J'connais pas le background avec ce truc là" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 11 juillet 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard, "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française "L'Équipe".

Mais : "JE NE connais pas leS DESSOUS DE ceTTE AFFAIRE" !

Je suis véritablement abasourdi d'entendre désormais quotidiennement des phrases aussi mal construites dans la bouche de journalistes expérimentés, là où de telles formules n'auraient pu être utilisées il y a encore 20 ans que par des personnes d'origine étrangère ou issues d'un milieu très populaire, ayant du cesser leurs études à 16 ans et n'ayant jamais l'occasion de s'exprimer autrement qu'entre elles seules.

Parce que Dave Appadoo est coutumier du fait et accumule anglicismes et fautes de grammaire lors de ses interventions dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".