201e pays ou territoire, ce 23 mai 2021, pour J'aime les mots, avec un premier lecteur aux Îles Caïmans !

Localisation des îles Caïmans

Seuls 45 manquent encore par conséquent à mon "tableau de chasse" !

Dont seulement 6 de taille notable, puisque les 39 plus petits ne comptent - au total - que 2,47 millions d'habitants :

  • le Lesotho (2,23 millions),
  • la Papouasie-Nouvelle Guinée (8,25 millions),
  • le Soudan du Sud (12,58 millions),
  • la Somalie (14,74 millions),
  • le Zimbawe (16,53 millions),
  • et le Mozambique (29,67 millions).

Les "îles Caïmans" ou "îles Caïman" ou "îles Caïmanes" (en anglais : "Cayman Islands") sont un territoire britannique d'outre-mer, connu pour être un paradis fiscal.

Situées dans la partie Ouest de la mer des Caraïbes, les îles Caïmans ne sont pas rattachées aux Grandes Antilles dont elles sont proches. L'île de Cayman Brac se trouve en effet à 193 km au Sud-Ouest de Cuba, et à 212 km au Nord-Ouest de la Jamaïque.

Carte des îles Caïmans, territoire britannique d'outre-mer situé dans les Caraïbes

Les îles Caïmans comportent trois îles : Grand Cayman, Little Cayman et Cayman Brac, dont les superficies respectives sont de 197 km2, 26 km2 et 36 km2, auxquelles s'ajoutent quelques îlots pour un total de 260 km2.

On compte environ 65 000 habitants (les "caïmaniens"), dont environ 36 000 dans la capitale George Town, située sur la côte Ouest de Grand Cayman.

Historiquement, ces îles sont atteintes pour la première fois par Christophe Colomb le 10 mai 1503 au cours de son quatrième et dernier voyage vers le Nouveau Monde. Le premier visiteur britannique attesté est Francis Drake, qui y débarque en 1586 et leur donne leur nom actuel.

L'Angleterre prend officiellement le contrôle de l'archipel, en même temps que celui de la Jamaïque, à l'issue du traité de Madrid en 1670.

Elles sont administrées comme une partie de la Jamaïque jusqu'en 1962, date à laquelle elles deviennent une colonie de la Couronne séparée, tandis que la Jamaïque devient un Royaume du Commonwealth.

Source : wikipedia.org

"L'Absurdie".

J'aime beaucoup ce substantif désignant de façon ironique un pays imaginaire, territoire ou royaume de l’absurde.

  • Ce mot a d'abord été utilisé dans "Voyage en Absurdie", un livre publié à Bruxelles en mars 1946.

Dissimulé sous le nom de plume d'Arouet (le véritable nom de Voltaire), son véritable auteur serait le caricaturiste et pamphlétaire français Benjamin Guittoneau alias "Ben" (1908-1966).

À la manière de Candide, Benjamin Guittoneau se moque des travers de l'époque et du Général de Gaulle : parti pour explorer les terres australes, après une tempête, le jeune suédois Syllog débarque en Normantie, province de la Gaullie, un pays venant d'être libéré du joug des Mochiens dirigés par Icter !

Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
  • En 1974, les belges Dany et Greg nous offrent "Le grand voyage en Absurdie" une superbe bande dessinée, 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, décrivant le voyage des Rêverosiens dans notre monde, le "vrai monde où l'on s'ennuie".
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
  • En 2007, l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell publie le livre pour enfants "Le prince d'Absurdie".
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
  • En juin 1981, le chanteur français Michel Sardou débute sa célèbre chanson "Être une femme" (texte de Michel Sardou et Pierre Delanoë, musique de Michel Sardou, Jacques Revaux et Pierre Billon) en évoquant "un voyage en Absurdie" dès le premier vers : "Dans un voyage en Absurdie / Que je fais lorsque je m'ennuie".
  • En 2013, l'écrivain français Albert Champeau publie "Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins".
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)

Lire la suite

200ème pays ou territoire pour J'aime les mots, ce 18 mai 2021 : le Bhoutan !

L’Asie devient ainsi le premier continent pour lequel je possède des lecteurs dans chacun des (48 !) pays ou territoires.

Relativement méconnu du grand public, le royaume du Bhoutan est en effet un pays d’Asie du Sud sans accès à la mer.

Situé dans l’Est de la chaîne de l’Himalaya, il est enclavé entre :

  • l’Inde au Sud, à l’Est et à l’Ouest-Sud-Ouest, avec laquelle il partage 605 km de frontières terrestres,
  • et la Chine (région autonome du Tibet) au Nord et à l'Ouest-Nord-Ouest avec 470 km de frontières.

Plus à l'Ouest, il est séparé du Népal par l'État indien du Sikkim. Et plus au Sud il est séparé du Bangladesh par les États indiens d'Assam et du Bengale-Occidental.

Localisation du royaume du Bhoutan, au Sud-Ouest de la Chine et au Nord-Est de l'Inde
Localisation du royaume du Bhoutan, au Sud-Ouest de la Chine et au Nord-Est de l'Inde

Le Bhoutan compte environ 782 000 habitants, dont environ 114 000 dans sa capitale, dont je me permets de vous rappeler le nom à toutes fins utiles : Thimphou.

Ancien protectorat britannique, le Bhoutan continue de maintenir des relations bilatérales fortes avec l'Inde de laquelle il s'est détaché en 1949.

La géographie du Bhoutan varie des plaines subtropicales dans le Sud aux montagnes de l'Himalaya au Nord, où plusieurs sommets dépassent les 7 000 m. Sa superficie est de 38 394 km2 (la région Centre en fait 39 000 et la Suisse 41 000) et le pays mesure environ 300 km dans sa plus grande longueur Est-Ouest, et 170 km dans le sens Nord-Sud.

À partir de 1985, le gouvernement bhoutanais a décidé de ne plus considérer comme bhoutanaise la population d'origine népalaise, ce qui a entraîné l'exil, plus ou moins contraint, de ces Bhoutanais d'origine népalaise, privés de leur citoyenneté. Nombre d'entre eux vivent désormais au Népal dans des camps de réfugiés sous l'égide du HCR (Haut Commissariat des nations unies pour les Réfugiés).

En 2008, le Bhoutan est passé d'une monarchie absolue à une monarchie constitutionnelle et a organiséses premières élections générales.

Le drapeau duroyaume du Bhouran
Le drapeau du royaume du Bhouran

Source : wikipedia.org

"La classe à Dallas".

Cette expression avec une rime intérieure appartient au registre familier.

Et elle s'utilise en général pour dire, de façon légèrement ironique, que quelque chose est "Classe", c'est à dire, selon le contexte : bien, beau, bon, élégant, distingué, raffiné, huppé, stylé.

On dit par exemple : "Tu as ma piscine ?" "La classe à Dallas !".

Cette expression, apparue je crois dans les années 1990, fait naturellement référence à la ville de Dallas (Texas) (États-Unis d'Amérique), fondée en 1841.

Et elle trouve probablement sa source dans la diffusion, puis les nombreuses rediffusions, à partir de janvier 1981 et durant près de 30 ans, des... 357 épisodes du feuilleton télévisé états-unien "Dallas", créé par David Jacobs et diffusé entre le 2 avril 1978 et le 3 mai 1991 sur le réseau CBS.

Sa diffusion généra en effet d'incroyables succès d'audience et constitua un véritable phénomène de société :

  • tant aux États-Unis d'Amérique, tenus en haleine en plein deuxième choc pétrolier,
  • qu'en France, près de trois ans plus tard, avec l'introduction d'un concept encore en vigueur, consistant à introduire à la fin de chaque épisode un rebondissement, dont la résolution n’intervient qu'au numéro suivant (le "cliffhanger").
L'entrée de Southfork, le ranch de la famille Ewing, dans la série états-unienne "Dallas" (les arbres ont bien poussé depuis le début de la série, en 1978
L'entrée de Southfork, le ranch de la famille Ewing, dans la série états-unienne "Dallas" : les arbres ont bien poussé depuis le début de la série, en 1978 !

Tous les plus de 45 ans se souviennent de son générique chanté, du ranch de Southfork et des incessantes disputes familiales de la famille Ewing, riches pétroliers et éleveurs bovins, avec l'abominable JR (John Ross) (Larry Hagman), son épouse alcoolique Sue Ellen (Linda Gray), son gentil frère Bobby (Patrick Duffy), sa jolie belle-soeur Pamela (Victoria Principal), sa garce de nièce Lucy (Charlene Tilton), son père Jock (Jim Davis) et sa mère Miss Ellie (Barbara Bel Geddes) !

La famille Ewing : Sue Ellen (Linda Gray), JR (John Ross) (Larry Hagman), Jock (Jim Davis), Pamela (Victoria Principal), Bobby (Patrick Duffy), Ray Krebs (Steve Kanaly) et au premier plan : Lucy (Charlene Tilton) et Miss Ellie (Barbara Bel Geddes)
La famille Ewing : Sue Ellen (Linda Gray), JR (John Ross) (Larry Hagman), Jock (Jim Davis), Pamela (Victoria Principal), Bobby (Patrick Duffy), Ray Krebs (Steve Kanaly) et au premier plan : Lucy (Charlene Tilton) et Miss Ellie (Barbara Bel Geddes)

Comme le dit si bien le site "Mots surannés", la série exposa aux Français moyens subjugués les codes du raffinement made in Amérique profonde  : moquette à poils géants, tables de marbre rose, cornes de vaches sur les capots de voiture et colonnes gréco-romano-baroques : "La classe à Dallas" !

Sources : wwww.mots-surannes.fr et www.rtl.fr

199e pays ou territoire pour J'aime les mots, ce 2 mai 2021, avec un premier lecteur à Saint-Christophe-et-Niévès !

Localisation de Saint-Christophe-et-Niévès dans le monde

D'une superficie de seulement 261 km2 (Marseille en fait 241), Saint-Christophe-et-Niévès est le plus petit pays d'Amérique.

Il s'agit d'un petit état insulaire des Caraïbes, situé dans les petites Antilles, et composé des îles Saint-Christophe et Niévès, associées sous forme de fédération.

Le pays que l'on appelle également "Saint-Christophe-et-Nevis" ou "Saint-Kitts-et-Nevis", est d'ailleurs appelé en forme longue "Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès".

Saint-Christophe-et-Niévès compte environ 56 000 habitants, dont 13 200 dans sa capitale Basseterre, située sur l'île de Saint-Christophe. À 78 km au Nord-Ouest de Brades, la capitale de facto de Montserrat, et à 95 km à l'Ouest-Nord-Ouest de Saint John's, la capitale d'Antigua-et-Barbuda.

L'île de Niévès se trouve à environ 3 km au Sud-Est de celle de Saint-Christophe, séparée par un chenal peu profond appelé "The narrows" ("Les Détroits").

Carte de Saint-Christophe-et-Niévès ou Saint-Kitts-et-Nevis

Historiquement, la dépendance britannique d'Anguilla a également fait partie de cette union, qui était alors connue collectivement, de 1967 à 1971, comme "Saint-Christophe-Niévès-Anguilla".

Carte des petites Antilles

Saint-Christophe-et-Niévès fait géographiquement partie des îles du Vent, avec :

  • au Nord-Nord-Ouest les îles de Saint-Eustache, Saba, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.
  • et à l'Est et au Nord-Est les îles d'Antigua-et-Barbuda,
  • au Sud-Est la petite île inhabitée de Redonda et l'île de Montserrat.

Saint-Christophe-et-Niévès a été parmi les premières îles des Caraïbes colonisées par les Européens, Saint-Christophe ayant accueilli les premières colonies britanniques et françaises dans les Caraïbes.

Source : wikipedia.org

L'empire de J'aime les mots s'étend à nouveau, ce 27 avril 2021, avec un 198e pays ou territoire : Curaçao !

Localisation de l'île de Curaçao dans le monde

Curaçao (ku-ra-so) est l'une des quatre possessions néerlandaises situées dans le Nouveau-Monde, avec Aruba,les Pays-Bas caribéens et Sint Maarten (Saint-Martin), déjà conquis de haute lutte !

Ce gigantesque territoire de 444 km2 (Paris en couvre 105 et Marseille 240) est l'une des îles Sous-le-Vent, aux Petites Antilles, dans la mer des Caraïbes :

  • à 41 km à l'Ouest de Bonaire,
  • à 66 km au Nord du Venezuela,
  • et à 78 km à l'Est d'Aruba.

Les trois îles sont quelquefois désignées sous le sigle "Îles ABC" (Aruba, Bonaire, Curaçao).

Les îles ABC (Aruba, Bonaire, Curaçao)
Les îles ABC (Aruba, Bonaire, Curaçao)

Curaçao est un État autonome au sein du royaume des Pays-Bas, depuis la dissolution de la fédération des Antilles néerlandaises le 10 octobre 2010.

Et il compte 165 000 habitants, dont environ 100 000 dans sa capitale Willemstad.

Carte de l'île de Curaçao

La liqueur de Curaçao

Une bouteille de Curaçao bleu Marie Brizard

Soyons honnête, ce superbe nom de "Curaçao" est souvent davantage connu pour la liqueur d'orange homonyme, qui titre de 20° à 40° et entre dans la composition de nombreux cocktails, dont le célèbre "Blue lagoon" ("Lagon bleu").

 

Et est parfois utilisée en cuisine, que ce soit dans la composition des crêpes Suzette ou afin d'aromatiser les soufflés et les fruits rafraîchis.

Le Curaçao provient de la macération d’écorce d’orange et est à l'origine un alcool incolore. Dès le XVIe siècle, les colons espagnols apportèrent sur l’île la bigarade, une variété de petites oranges. Mais celles-ci devenant amères sous le climat chaud et sec de l'île, la culture n’en était pas très prisée. Pourtant, l’écorce de ces oranges présentait l'intéressante particularité d'être extrêmement parfumée et de contenir des essences uniques, se révélant lors de leur macération dans de l'alcool neutre. Et c’est de cette caractéristique de l’orange de Curaçao qu’est né cet alcool au goût citronné si particulier.

Les différentes couleurs possibles du Curaçao

On connaît surtout le Curaçao bleu, mais il peut revêtir différentes couleurs, telles que l'orange, l'ambré, le vert ou le rouge. Chacune de ces teintes correspond naturellement à de puissants colorants alimentaires, le bleu brillant provenant du E133, qui possède la particularité de... colorer l'urine !

Pourquoi le Curaçao est-il bleu ?

C'est sa couleur bleue qui lui donne ce côté unique et intrigant. Et c’est en grande partie grâce à cette couleur bleue que le Curaçao est devenu si populaire. En effet, avant d’être teinté, le Curaçao était un alcool incolore de qualité, mais passant plutôt inaperçu à une époque ou la consommation principale d’alcool se résumait à la bière. L’idée surprenante de colorer le Curaçao permit d’en faire un ingrédient amusant pour les cocktails. Cette couleur saute en effet immédiatement aux yeux et permet de créer des alcools reconnaissables entre tous.

Sources : wikipedia.org, www.lamaisonduvin.fr et www.spiritueuxmagazine.com

"La forêt de Rambouillet".

La forêt de Rambouillet (77)

La forêt de Rambouillet, également appelée "Forêt d’Yveline" ou "Forêt d'Iveline", située dans le Sud du département des Yvelines (78), est l'un des principaux massifs forestiers d'Île-de-France.

La forêt de Rambouillet (77)

Localisation de la ville de Rambouillet, au Sud des Yvelines (78), dont Gérard Larcher, l'actuel président du Sénat, a été le maire de 2007 à 2014
Localisation de la ville de Rambouillet, au Sud des Yvelines (78), et donc à l'Ouest de Paris (75)

Il s'agit d'un espace boisé d'environ 200 km², dont 14 550 ha de forêt domaniale, s'étendant sur le territoire de 29 communes et sur une longueur globale d'environ 35 km pour à peu près 15km de large.

Le peuplement est constitué principalement de chênes, à hauteur de 68 %, et de résineux (pin sylvestre et pin laricio) pour 25 %. Ce massif comporte des étangs, des zones rocheuses, des étendues de sable, des vallons et des cascades. Et une partie de la forêt se trouve dans le parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse.

La forêt de Rambouillet faisait autrefois partie d'un ensemble plus vaste, la "Forêt de l'Yveline", une vaste forêt unique qui s'étendait au-delà des frontières du département actuel,  sur un vaste territoire, allant de Paris (75) à Meudon (92), en passant par la vallée de Chevreuse, Dourdan (78) et Rambouillet (78).

Après les défrichements du Moyen Âge, il ne subsiste plus que des massifs forestiers disjoints.

Carte de la forêt de Rambouillet (78)

La forêt de Rambouillet, une des reliques de ce vaste ensemble, est progressivement aménagée pour les chasses royales du XVIe au XVIIIe.

Un cerf, brâmant au centre d'une allée, en forêt de Rambouillet (77)Un cer et des sangliers, en forêt de Rambouillet (77)

 

De cette époque date la création du réseau de routes en étoile, la constitution d'un ensemble homogène et la plantation des futaies. La forêt de Rambouillet, qui a hérité de son passé royal de nombreux aménagements, est la deuxième des forêts d'Île-de-France par la fréquentation, après la forêt de Fontainebleau (77).

La forêt de Rambouillet (77)

Source : wikipedia.org

Les 49 pays ou territoires géographiques dans lesquels J'aime les mots ne possède encore aucun lecteur.

Carte du monde
Pour les éventuels mordus de géographie et de chiffres, je ne résiste pas à l'envie de vous communiquer ci-après la liste détaillée des 49 pays ou territoires géographiques dans lesquels J'aime les mots ne possède encore aucun lecteur.
 
Ainsi que des 8 que j'ai renoncé à "conquérir", faute d'habitants ou de connexion avec le reste du monde.
Les 49 que je continue d'espérer ajouter à mon palmarès rassemblent, à eux tous, environ 87,5 millions d'habitants, ce qui correspond à la population d'un pays comme la République Démocratique du Congo. Ou des seules villes de Tokyo (Japon), Jakarta (30) et New Delhi (Inde) réunies !
Les voici, classés de manière dégressive, par nombre approximatif d'habitants :
  • Seulement 6 pays désormais de plus de 2 millions d'habitants :
    • Mozambique (29 670 000)
    • Zimbabwe (16 530 000)
    • Somalie (14 740 000)
    • Soudan du Sud (12 580 000)
    • Papouasie-Nouvelle Guinée (8 251 000)
    • Lesotho (2 233 000)
  • 11 pays entre 100 000 et 900 000 habitants :
    • Bhoutan (808 000)
    • Salomon (612 000)
    • Sao-Tome-et-Principe (213 000)
    • Samoa (197 000)
    • Guam (États-Unis d’Amérique) (164 229)
    • Curaçao (Pays-Bas) (160 000)
    • Kiribati (117 000)
    • Îles Vierges américaines (États-Unis d’Amérique) (107 268)
    • Micronésie(106 000)
    • Tonga (103 000)
    • Antigua-et-Barbuda (102 000)
  • 19 pays ou territoires entre 12 000 et 90 000 habitants :
    • Île-de-Man (Royaume-Uni) (83 314)
    • Dominique (74 000)
    • Bermudes (Royaume-Uni) (71 750)
    • Svalbard et Jan Mayen (Norvège) (62 422)
    • Îles Caïman (Royaume-Uni) (61 944)
    • Groenland (Danemark) (56 000)
    • Îles Mariannes du Nord (États-Unis d’Amérique) (55 144)
    • Saint-Christophe-et-Niévès (55 000)
    • Samoa américaines (États-Unis d’Amérique) (54 641)
    • Îles Marshall (53 000)
    • Îles Vierges britanniques (Royaume-Uni) (35 800)
    • Gibraltar (34 000)
    • Saint Marin (34 000)
    • Aland (Finlande) (30 000)
    • Palaos (22 000)
    • Anguilla (Royaume-Uni) (18 090)
    • Îles Cook (17 000)
    • Nauru (14 000)
    • Tuvalu (12 000)
  • 9 pays ou territoires entre 1 000 et 6 000 habitants :
    • Montserrat (Royaume-Uni) (5 164)
    • Sainte-Hélène (Royaume-Uni) (4 349)
    • Territoire britannique de l’océan Indien (Royaume-Uni) (4 000)
    • Îles Malouines (Royaume-Uni) (3 198)
    • Île Norfolk (Australie) (2 302)
    • Île Christmas (Australie) (2 205)
    • Niue (1 700)
    • Tokelau (Nouvelle-Zélande) (1 337)
    • Vatican (1 000)
  • Et 4 territoires de moins de 1 000 habitants :
    • Île de l’Ascension (Royaume-Uni) (880)
    • Îles Cocos (Australie) (596)
    • Îles mineures éloignées des États-Unis (États-Unis d’Amérique) (316)
    • Terres Australes et Antarctiques Françaises (France) (196)
  • Je me suis résigné à renoncer à :
    • 5 territoires où il semble ne pas y avoir d'habitants :
      • Antarctique Géorgie-du-Sud-et-les-Îles-Sandwich-du-Sud (Royaume-Uni)
      • Île Bouvet (Norvège) Îles-Heard-et-MacDonald (Royaume-Uni)
      • Pitcairn (Royaume-Uni)
    • ainsi qu'à 3 pays ou territoires ne semblant pas connectés avec le reste du monde en matière de réseau internet :
        • Corée du Nord
        • Kurdistan
        • Tibet

197e pays ou territoire de J'aime les mots ce 3 avril 2021 : Wallis et Futuna !

Localisation de Wallis-et-Futuna, le territoire français le plus éloigné de la France métropolitaine, à 16 000 km

Petite merveille du hasard statistique, je suis enfin parvenu aujourd'hui à conquérir un lecteur dans cette minuscule COM (Collectivité d'Outre-Mer) française, lors même que le blogue n'a rassemblé, ce jour, que 1 760 lecteurs, contre plus de 3 220 en moyenne au cours de la semaine écoulée !

Ce qui fait qu'il ne me reste plus à conquérir désormais qu'un seul DROM-COM français, parmi les 12 possessions françaises habitées existant outre-mer: les TAAF (Territoires Australes et Antarctiques Françaises), qui ne comptent cependant qu'environ 200 habitants !

Les DROM-COM (Départements et Régions d'Outre-Mer - Collectivités d'Outre-Mer) français
Les DROM-COM (Départements et Régions d'Outre-Mer - Collectivités d'Outre-Mer) français

Wallis-et-Futuna, ou en forme longue "le territoire des îles Wallis et Futuna", est formée de trois royaumes coutumiers polynésiens et située dans l’hémisphère Sud. Son chef-lieu est Mata Utu (986), qui comptait 1 019 habitants en 2018.

Situées dans l'océan Pacifique, en Océanie lointaine, les îles Wallis et Futuna sont le territoire français le plus éloigné de la France métropolitaine, à 16 000 km. Les territoires les plus proches sont les Tonga (île de Niuafo'ou) au Sud, Fidji au Sud-Ouest (480 km), Samoa à l'Est, Tuvalu et Tokelau au Nord. Wallis et Futuna se situent à 8 000 km de Los Angeles (Californie) et à 4 000 km de Sydney (Australie), à 1 871 km de la Nouvelle-Calédonie et à 2 891 km de Tahiti.

La communauté est constituée de trois îles principales qui ne forment pas un archipel :

  • l'île Wallis (75,64 km2), au coeur d'un atoll de 80 km2, appelée localement "Uvea".

À ne surtout pas confondre avec son homonyme "Ouvéa", qui est le nom d'un atoll de la mer de Corail, le plus septentrional de l'archipel des îles Loyauté, au Nord-Est de la Grande Terre de la Nouvelle-Calédonie.

Ainsi que de la commune française du même nom, située au centre de l'île, et théâtre d'une tragique prise d'otages, en 1988,

Carte de l'île Wallis ou Ouvea
Carte de l'île Wallis ou Uvéa (et non "Ueva", comme mentionné)
  • l'île Futuna (46,28 km2),
  • et l'île Alofi (17,78 km2, inhabitée).

Soit une superficie globale de 124,2 km2, pour 11 558 habitants en 2018 (en forte baisse).

Les îles Horn : Futuna et Alofi
Les îles Horn : Futuna et Alofi
  • Futuna et Alofi ne sont séparées que par un chenal de 2 km, et distantes de 230 km de Wallis. Elles sont abordées dès 1616 par des navigateurs hollandais, Willem Schouten et Jacob Le Maire, qui leur donnèrent le nom d’"îles de Horn" ou "îles Horn", du nom de leur port d'attache, la ville de Horn (ou "Hoorn") (Pays-Bas). Laquelle a également donné son nom au célèbre "Cap Horn", situé à l’extrémité sud de l'"île Horn" (au singulier), dans la partie chilienne de l’archipel de la Terre de Feu, et généralement considéré comme étant le plus austral de l’Amérique du Sud.
  • Le nom de Wallis est hérité de celui du navigateur et explorateur britannique Samuel Wallis, premier navigateur occidental qui l'aborde en 1767.
  • Tandis que celui de Futuna provient du nom d'un poisson local appelé "Futu".

Administrée par la France dans le cadre d'un protectorat français à partir de 1 888, la population locale choisit de faire de Wallis-et-Futuna un TOM (Territoire d'Outre-Mer) en 1959 à la suite d'un référendum. Un choix qui sera effectif en 1961. Doté d'un statut protecteur reconnaissant les chefferies traditionnelles et la religion catholique, le territoire des îles Wallis et Futuna est assurément l'un des territoires ultramarins les plus originaux de la République française.

Source : wikipedia.org

"C'est le bout du monde" ou "Être le bout du monde".

Cette formule appartient au registre familier.

Et elle s'utilise - au sens figuré - pour évoquer, selon le contexte :

  • un endroit perdu, isolé.

On dit par exemple : "Tes amis habitent vraiment le bout du monde !".

  • ou : un maximum possible, envisageable.

On dit par exemple : "Tu peux bien déposer ton fils à l'école en passant. Si tu as une dix minutes de retard c'est le bout du monde".

Ou : "Si tu parviens à obtenir cinquante euros de cette armoire, c'est le bout du monde".

Sources : www.dictionnaire-academie.fr et www.languefrancaise.net

"Colomb-Béchar".

Localisation de la ville de Béchar (Algérie)

Il s'agit du nom colonial de la localité algérienne de Béchar, située dans le Sud-oranais.

La ville coloniale de Colomb-Béchar, en Alhérie française

La Poste de Colomb-Béchar, dans les années 1920
La Poste de Colomb-Béchar, dans les années 1920

Située à 1 150 km au Sud-Ouest de la capitale Alger, à 852 km au Nord-Est de Tindouf et à environ 80 km à l'Est de la frontière marocaine, elle est la plus grande ville du Sud-Ouest algérien, et sa population est de 172 000 habitants.

"Colomb" était le nom de l'officier français qui la découvrit en 1870 : le général Louis Joseph Jean François Isidore de Colomb (6 janvier 1823 - 18 novembre 1902).

Le général de division français Louis Joseph Jean François Isidore de Colomb (6 janvier 1823 - 18 novembre 1902)
Le général de division français Louis Joseph Jean François Isidore de Colomb (6 janvier 1823 - 18 novembre 1902)

Ce militaire effectua toute sa carrière en Algérie, où il se distingua à plusieurs reprises. Général de Division, il commanda le 15ème Corps d'Armée et fut mis à la retraite en 1888.

La prise du Ksar Béchar datant de 1903, et la mort du Général Colomb en 1902 incita les autorités françaises à lui donner son nom.

L'aventure spatiale française a débuté à Colomb-Béchar

C'est en effet depuis l'Algérie que la France devint la troisième puissance spatiale avant de rendre les clés de ses champs de tir sahariens le 1er juillet 1967.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les militaires français cherchaient un lieu pour expérimenter de nouveaux systèmes d'armes.

Leur choix se porta sur l'oasis de Colomb-Béchar en Algérie française, dans la partie Ouest du Sahara.

Occupée depuis 1906, la région était une porte ouverte sur le vaste monde saharien. Idéale pour y tester discrètement des missiles sans mettre en danger les populations, celle-ci disposait de grandes richesses minières (charbon, manganèse), d'une main-d'oeuvre qualifiée (française, italienne et espagnole) et d'importants axes de communication (pistes, routes, aérodrome, ligne de chemin de fer "Mer-Niger" jusqu'à Oran).

Véritable havre de prospérité, Colomb-Béchar offrait - du moins pour les Européens - un niveau de vie plus élevé qu'en métropole.

L'armée de terre y implanta le 24 avril 1947 le CEES (Centre d'Essais d'Engins Spéciaux), qui devint l'année suivante un centre interarmées sous le nom de CIEES (Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux). Les premiers champs de tir furent aménagés entre 1949 et 1952.

En pleine guerre d'Algérie, entre 1959 et 1963, quatre champs de tir supplémentaires spécifiques furent aménagés à "Hammaguir", un endroit plat, situé en plein désert, à 120 km au Sud-Ouest de Colomb-Béchar. "Hammaguir" est un mot inventé créé par les militaires français, à partir du mot arabe "Hamada", désignant les plateaux du Sahara et de "Guir", un oued voisin :

  • "Bacchus" pour les fusées-sondes à propergols liquides et solides (Agate, Bélier, Centaure, Dragon, Rubis, Topaze, VE10 Aigle),
  • "Blandine" pour les fusées-sondes à propergol liquide (Véronique, Vesta),
  • "Béatrice" pour des engins testés en coopération (sol-air Hawk américain, fusée Cora pour le lanceur européen Europa),
  • et "Brigitte" pour le lanceur de satellites Diamant A et le programme de fusées expérimentales de la série des Pierres précieuses Agate, Émeraude, et les missiles MSBS M1, Saphir, SSBS S1 ou VE10 Aigle.
Pas de tir Brigitte qui lança en orbite le satellite "Astérix" en 1965
Pas de tir Brigitte qui lança en orbite le satellite "Astérix" en 1965

Avec l'indépendance algérienne, et malgré la proposition du nouvel État de rester, la France décida de quitter le Sahara. Elle craignait que Hammaguir fît l'objet de pressions et s'imaginait mal procéder à des essais en plein coeur d'un État indépendant. Dès lors, le ministre des Armées Pierre Messmer décida le 4 juillet 1962 de transférer progressivement les essais militaires près de Biscarrosse (40), dans les Landes, au plus tard le 1er juillet 1967.

En 1964, il fut par ailleurs décidé que les lancements spatiaux se feraient à partir de 1967 depuis la Guyane française (973). En attendant, les essais continuèrent et de manière spectaculaire.

Tous les ans, plusieurs centaines d'engins furent expérimentés : des missiles, des fusées météorologiques, des fusées-sondes spatiales (avec parfois à leur bord des petits animaux).

Le 26 novembre 1965 ce fut au tour de la fusée Diamant A de décoller et de placer sur orbite "Astérix", le tout premier satellite français.

La France devint alors la troisième puissance spatiale. Quelques mois avant de rendre les champs de tir, deux fuséees Diamant furent lancés en février 1967. Puis les activités de lancement déclinèrent rapidement. Vint ensuite le temps du démantèlement ; tous les instruments de mesure, de suivi et les matériels de télécommunication furent ramenés en métropole.

Le 1er juillet 1967, le général Yves Hautière, le dernier directeur du CIEES, remit officiellement les champs de tir aux autorités algériennes, ainsi que le prévoyaient les accords d'Évian signés en mars 1962.

Une page se fermait, après que plus de 270 fusées aient été lancées depuis ce site.

La base spatiale de Colomb-Béchar

Bien que le site soit inhabité depuis 45 ans, les installations sont toujours en place et notamment le pas de tir de la fusée Diamant.

Sources : www.capcomespace.net, gw.geneanet.org, military-photos.com et lhistoire.fr

"La forêt de Belgrade".

La fôret de Belgrade, à Istanbul (Turquie)

Aussi curieux que cela puisse paraître, cette forêt ne se situe nullement à Belgrade, ni même en Serbie, mais à... Istanbul en Turquie !

Son nom de "Belgrad Ormani" en turc, a en effet pour origine les bûcherons Serbes qui y vivaient jadis, après la déportation de milliers de Serbes ayant suivi le siège de Belgrade (Serbie) de 1521.

La fôret de Belgrade, à Istanbul (Turquie) (© Gérard Valck)

Il s'agit d'une forêt naturelle mixte de feuillus s'étendant sur environ 30 km2 et située dans le quartier de Bahçeköy, sur la rive européenne d'Istanbul.

La chasse y est interdite depuis le milieu du XVIe siècle et l'on pouvait encore y trouver - paraît-il - des loups et des ours dans les années 1970 !

Principale source d'eau potable de l'ancienne Constantinople, la forêt de Belgrade comporte encore de nos jours quatre réservoirs historiques.

La fôret de Belgrade, à Istanbul (Turquie) (© Gérard Valck)

Sources : wikipedia.org  et www.istanbul-city.fr