Pourquoi dire : "Un top player" ?

Et pas simplement, en français : "Un très grand joueur" ou "Un joueur de très haut niveau" !

"Los merengues" ou "Les merengues".

"Les merengues" ou "Los meringues" : les joueurs de l'équipe de football du Real Madrid

Ce curieux substantif espagnol ("los mé-renn-gès") et sa déclinaison française ("les mérenn-gues" ou parfois "les mé-renn-gué") en forme d'idiotismes alimentaires sont souvent utilisés par les journalistes sportifs.

Ils désignent en effet les joueurs du club de football espagnol du Real Madrid, qui jouent en maillot blanc et short blanc.

Logotype du club espagnol de football Real Madrid

Ce terme fut utilisé pour la première fois par la presse en 1913, lorsque le club n'avaitencore que 11 années d'existence. À cette période, le Real Madrid commença à arborer son célèbre maillot blanc (mais pas encore le short), une couleur qui fit penser au célèbre dessert appelé "merengue" ("meringue" en français), fait de blanc d’oeuf battu et de sucre.

Des meringues

Il n'a toutefois commencé à devenir vraiment populaire que lorsque les rencontres de championnat commencèrent à être diffusés à la radio. À cette époque, il n’existait que la Radio Nationale espagnole, et les rencontres étaient commentées par un seul homme, Matias Prats. De ce fait, dès que le journaliste utilisait un surnom pour une équipe, il devenait automatiquement populaire et réutilisé dans toute l’Espagne.

Source : real-france.fr

"La boxe anglaise".

Un combat de boxe anglaise

Il s'agit d'un sport de combat - surnommé "le noble art" - dans lequel deux adversaires, de même catégorie de poids et de même sexe, se rencontrent sur un ring, munis de gants rembourrés afin de limiter le risque de coupure, et s'échangent des coups de poing, portés au visage et au buste.

Un combat de boxe anglaise

Le combat est divisé en intervalles de temps, les reprises ("rounds" en anglais), séparés par une minute de repos annoncée par une cloche où le boxeur pourra être conseillé et soigné si besoin.

Que ce soit en boxe olympique ou professionnelle, les boxeurs tentent d'éviter les coups de poing de leur adversaire tout en essayant de le toucher.

Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net, puissant et précis. À la fin du combat, le boxeur ayant le plus de points est déclaré vainqueur. La victoire peut également être atteinte si un combattant met son adversaire hors de combat (par knockout ou KO), c’est-à-dire dans l'incapacité de se relever et de reprendre le combat après le compte de dix secondes de l'arbitre.

Un combattant est également déclaré vainqueur si son adversaire blessé ne peut continuer le combat (KO technique ou TKO pour Technical KnockOut)).

Source : wikipedia.org

"Aston Martin".

La légendaire Aston Martin DB5 de James Bond, apparue dans "Goldfinger", en 1964

Ce célèbre constructeur automobile britannique de voitures de luxe et de course a été créé en 1913 par Lionel Martin et Robert Bamford.

24 Aston Martin de légende

Située à Gaydon, en Angleterre, il est une filiale de Prodrive depuis 2007.

Le nom "Aston Martin"

Lionel Martin, le fondateur, en 1913, du constructeur britannique Aston Martin
Lionel Martin, le fondateur, en 1913, du constructeur britannique Aston Martin

Ce nom vient du fait que Lionel Martin, l'un des deux fondateurs, avait créé une voiture qui remporta la course d'Aston Clinton en 1914.

Localisation de la ville anglaise de Aston Clinton

La fusion des deux noms "Aston" et "Martin" donna donc le nom de la marque.

L'emblème de la marque

Logotype du constructeur britannique Aston Martin

L'emblème ailé, introduit en 1932 par Sammy Davis, un ancien pilote de la marque Bentley, a pour origine le dieu égyptien Khépri, symbolisé par un scarabée.

Le dieu égyptien KhépriLe dieu égyptien Khépri

James Bond

Comme chacun le sait, les voitures Aston Martin sont récurrentes dans les films de la saga James Bond, de nombreux moddèles de la marque apparaissant dans les différents films, depuis "Goldfinger" en 1964 : DB5, DBS, V8 Vantage Volante, V12 Vanquish, DBS V12, DB520, DB10 et DBS Superleggera et Valhalla.

L'acteur écossais Sean Connery et la légendaire Aston Martin DB5 de James Bond, apparue dans "Goldfinger", en 1964

Formule 1

Le milliardaire canadien Lawrence Stroll étant devenu actionnaire de la marque, Aston Martin s'engage comme constructeur en Formule 1 en 2021, avec Aston Martin F1 Team, nouvelle dénomination de l'écurie Racing Point F1 Team.

La monoplace Aston Martin 2021

Source : wikipedia.org

"Une savate" ou "La savate".

  • "Une savate" est un substantif féminin désignant, dans le registre familier : un vieux soulier, très usé ; une vieille chaussure ou une vieille pantoufle.
  • On dit par exemple : "Tu as vu qu'il y avait une savate qui traînait dehors ?".

Un combat de boxe française

 

"Une perf".

Ce substantif féminin polysémique en forme d'apocope relève du registre familier.

Et il  désigne selon le contexte :

  • dans le domaine artistique : une perfORMANCE,

C'est à dire une oeuvre d'art ou un échantillon artistique traditionnellement interdisciplinaires, créé par des actions menées par l'artiste ou d'autres participants, et ayant souvent lieu en direct et en public.

Une perf (performance artistique)

  • dans le domaine médical : une perfUSION,

C'est à dire, par ellipse de "perfusion intraveineuse", une technique - parfois nommée par son principe, infusion - permettant l'administration par voie parentérale de médicaments ou de nutiments.

L'installation d'une perf (performance)Une perf (perfusion)

  • et dans le domaine sportif : une perfORMANCE.

Une sauteuse en hauteur en train de réaliser une perf (performance)

C'est à dire : un résultat, une distance ou un temps, réalisé le plus souvent lors de compétitions officielles et à l'issue d’un entraînement long, complexe et éprouvant.

Source : wikipedia.org

"Décrocher un podium", "Être sur la boîte", "Être sur le podium", "Faire podium", "Faire un podium", "Figurer sur le podium", "Grimper sur la boîte", "Grimper sur le podium", "Monter sur la boîte" ou "Monter sur le podium".

Un podium olympique

Toutes ces locutions verbales relèvent du jargon sportif.

Et elles signifient : se classer dans les trois premiers, d'une épreuve ou d'une compétition sportive.

On dit par exemple : "Cette fois encore notre champion national espère grimper sur le podium".

"Être sur la boîte", "Faire podium", "Grimper sur la boîte" et "Monter sur la boîte" relèvent du registre familier.

Et "Décrocher un podium", "Être sur le podium", "Faire un podium", "Figurer sur le podium", "Grimper sur le podium" ou "Monter sur le podium", du langage courant.

Source : Le Robert

"Jaja" et "Le panda".

L'ancien coureur cycliste français Laurent Jalabert, reconverti en commentateur

Il s'agit des deux principaux surnoms du champion cycliste français, Laurent Jalabert, né le 30 novembre 1968.

  • "Jaja" est bien sûr une gémination se référant à son patronyme.
  • et "Le panda" fait référence à sa bonhommie et à ses épais sourcils noirs, rappelant les tâches noirs entourant les yeux du panda.

Le coureur cycliste français Laurent Jalabert, dit "Le panda"

Coureur professionnel de 1989 à 2002, il remporte 138 victoires au cours de sa carrière.

Il est notamment numéro un mondial de sa discipline de 1995 à 1997 puis en 1999, et champion du monde contre-la-montre en 1997.

Coureur très complet, il commence sa carrière comme sprinteur, puis remporte plusieurs classiques, dont Milan-San Remo en 1995 et le Tour de Lombardie en 1997, ainsi que des courses d'une semaine, comme Paris-Nice, trois fois, le Tour du Pays basque, le Tour de Catalogne et le Tour de Romandie.

Sur le terrain des grands tours, il a remporté le Tour d'Espagne en 1995, le classement par points des trois grands tours et le classement de la montagne de deux d'entre eux.

Le coureur cycliste français Laurent Jalabert, vêtu du maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour de France

Lire la suite

"Saler la soupe".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme alimentaire relève du registre familier.

Utilisée par les coureurs cyclistes, elle signifie, au sens figuré : prendre un excitant, des "vitamines", autrement dit se doper.

On dit par exemple, d'un coureur moyen ayant effectuée une course exceptionnelle : "Tiens, il a du saler la soupe celui-là".

Mais on utilise également, toujours au sens figuré, la formule : "Charger la chaudière" ou "Se charger".

Pourquoi dire : "J'espère pouvoir être fit d'ici là" ?

Le joueur de football international français Kingsley Coman

Comme a pu le déclarer, le 14 novembre 2021, le joueur international de football français Kingsley Coman, dans l'émission dominicale "Téléfoot", sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais : "J'espère pouvoir être EN FORME d'ici là" !

"Une biscotte".

Ce substantif féminin désigne :

  • au sens propre, dans le langage courant : une tranche de pain de mie grillée au four.

On dit par exemple : "pour mon petit-déjeuner, j'adore tremper des biscottes beurrées dans mon café".

Une biscotte

  • et au sens figuré, dans le registre familier et dans le jargon du football : un carton jaune.

On dit par exemple : "Il ne méritait vraiment pas de prendre cette deuxième biscotte synonyme d'exclusion".

Un arbitre brandissant une biscotte (carton jaune)