214e pays ou territoire pour J'aime les mots, ce 30 novembre 2021, avec un premier lecteur au Zimbabwe !

Carte du Zimbabwe

La république du Zimbabwe (ancienne Rhodésie du Sud) est un pays d'Afrique australe dépourvu d'accès à la mer, enclavé entre les fleuves Zambèze et Limpopo.

La capitale, Harare, située dans le Nord-Est compte 1,54 million d'habitants, sur les 14,86 millions que compte le pays.

Géographie

D'une superficie de 390 757 km2 (Japon : 377 930), le pays est entouré par :

  • la Zambie au Nord-Ouest,
  • l'Afrique du Sud au Sud,
  • le Botswana au Sud-Ouest,
  • et le Mozambique à l'Est.

Localisation du ZimbabweLocalisation du Zimbabwe

Le point culminant de ce pays de hauts plateaux est le mont Inyangani (2 592 m) situé dans les régions montagneuses de l'Est, alors que son point bas se situe à 162 m d'altitude.

Les chutes Victoria, près de la ville de Victoria Falls (toutes deux nommées en hommage à la reine Victoria), sur le fleuve Zambèze, sont considérées comme parmi les plus grandes et les plus impressionnantes du monde avec 1 700 m de largeur et jusqu'à 108 m de hauteur.

Les chutes Victoria, sur le fleuve Zambèze, à la frontière de la Zambie et du Zimbabwe
Les chutes Victoria, sur le fleuve Zambèze, à la frontière de la Zambie et du Zimbabwe

Les ressources naturelles comprennent le diamant, le charbon, le chrome, l’amiante, l’or, le nickel, le cuivre, les minerais de fer, le vanadium, le lithium, l’étain et les métaux du groupe du platine.

Toponymie

La BSAC (British South Africa Company) de Cecil Rhodes colonise et exploite l'actuel territoire dans les années 1890, qui devient la colonie britannique de Rhodésie du Sud en 1923.

En 1965, la minorité blanche déclare unilatéralement l'indépendance de la Rhodésie. Le pays endure alors une situation d'isolement diplomatique et une guérilla de quinze ans contre des forces nationalistes et communistes noires.

Celles-ci s'achèvent par des accords de paix aboutissant au suffrage universel et à une indépendance internationalement reconnue le 17 avril 1980 sous le nom de "Zimbabwe".

Cette appellation provient du nom de la cité médiévale du Grand Zimbabwe, un ensemble de ruines situé dans le Sud du pays. Cette ville fut, du XIIIe au XVe siècle, le centre du royaume du Zimbabwe, lequel couvrait les territoires du Zimbabwe et du Mozambique actuels.

"Zimbabwe" est une forme courte de "ziimba remabwe", un mot shona signifiant "la grande maison faite de pierres".

Politique

Robert Mugabe est devenu Premier ministre en 1980 lorsque son parti a remporté les élections ayant suivi la fin du règne de la minorité blanche. Il accède ensuite à la présidence en 1987, en transformant le régime parlementaire en régime présidentiel, et se maintient au pouvoir jusqu'en 2017. Sous sa dictature, l'appareil de sécurité de l'État domine et est responsable d'une violation généralisée des droits de l'homme.

En déclin économique depuis les années 1990, le pays connaît plusieurs crises et une hyperinflation.

À la suite d'une année de protestation contre le gouvernement, le pays connaît un coup d'État le 15 novembre 2017 et Mugabe est placé sous arrestation avant de démissionner six jours plus tard.

Pauvreté

Connu autrefois comme "le joyau de l'Afrique" pour sa prospérité, le Zimbabwe est aujourd'hui l'un des pays les plus pauvres et des moins avancés au monde. Son taux de chômage est proche des 90 % et plus de 72 % de la population vit dans la pauvreté d'après les rapports de la Banque mondiale, l'espérance de vie n'y étant que de 60 ans.

Source : wikipedia.org

"Rigoler".

Ce verbe relève du registre familier.

Et il signifie selon le contexte :

  • au sens propre :
    • rire (souvent bruyamment), bien s'amuser,

On dit par exemple : "Ce flm nous a bien fait rigoler".

Et je me permets de vous recommander la lecture de mon article consacré à toutes les façons de dire "Bien rire" ou "Rire beaucoup" en français.

    • ne pas parler sérieusement, plaisanter.

On dit par exemple : "Attention les amis : il ne faut pas rigoler avec l'alcool au volant".

Ou : "Tu rigoles ? On ne va se baigner ici !".

    • ou, dans le registre désuet et le registre populaire  :
      • prendre du bon temps, faire la fête, la noce,

On disait par exemple : "Le samedi on va rigoler au bord de la Marne".

      • ou faire l'amour.

On disait par exemple : "Le Mathieu i' pense rien qu'à rigoler dans la grange".

  • et au sens figuré, dans le domaine sportif : fonctionner parfaitement, bénéficier d'une certaine réussite, échapper à la malchance.

On dit par exemple : "Ça a rigolé dès le début de la seconde mi-temps avec deux buts en sept minutes".

Ou : "Si ça rigole, on sera trois français dans les cinq premiers".

Sources : Le Robert et www.cnrtl.fr

"Faire la fine bouche".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme corporel relève du registre familier.

Et elle signifie : se montrer dédaigneux, délicat, difficile, exigeant ; grimacer ; faire des façons et des simagrées ; faire le difficile face à ce qui est apprécié ordinairement ; être difficile à contenter ; être difficile sur la nourriture.

À l'origine - dès la deuxième moitié du XVe siècle - on disait "Faire la petite bouche" à propos d'une personne ne mangeant que des mets très raffinés.

Avec le temps, l'expression a évolué : le mot "petite" a été remplacé par "fine" et le sens de l'expression s'est étendu à toutes choses normalement appréciées.

On dit par exemple : "Je n'ai pas fait la fine bouche : j'ai pris ce boulot en attendant de trouver mieux".

Ou : "Si tu avais vraiment faim tu ne ferais pas la fine bouche".

Sources : www.expressio.fr, wiktionary.org, expressions-francaises.fr et www.linternaute.fr

"Saler la soupe".

Cette locution verbale en forme d'idiotisme alimentaire relève du registre familier.

Utilisée par les coureurs cyclistes, elle signifie, au sens figuré : prendre un excitant, des "vitamines", autrement dit se doper.

On dit par exemple, d'un coureur moyen ayant effectuée une course exceptionnelle : "Tiens, il a du saler la soupe celui-là".

Mais on utilise également, toujours au sens figuré, la formule : "Charger la chaudière" ou "Se charger".

On ne dit pas : "Sans qu'y ait pas d'témoin" !

L'ancien conseiller sportif français Gilles Favard

Comme l'a déclaré, le 12 octobre 2021, l'ancien conseiller sportif du FC Nantes, Gilles Favard, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard "L'Équipe du soir, sur la chaîne de télévision française L'équipe.

Mais : "Sans qu'IL y ait dE témoin" !

Ou : "DE TELLE FAÇON qu'IL N'y ait pas dE témoin" !

Parce que ce monsieur est coutumier de ce type d'énormités, je lui attribue, sans hésitation aucune, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est, pour moi, lui qui" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 2 novembre 2021, l'ancien joueur de football international franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "POUR MOI, c'est lui qui" !

Ou : "C'est LUI QUI, pour moi" !