"L'aigle de Kawele", "Le léopard du Zaïre" et "Le léopard de Kinshasa".

Mobutu Sese Seko

Ces trois surnoms désignaient l'homme politique africain Mobutu Sese Seko.

"Michel Poulain".

Différentes personnes portent ce nom :

Michel Poulain, démographe

  • un démographe belge, né le 7 juin 1947, spécialisé dans les statistiques internationales sur les migrations et les études de longévité.

Astrophysicien de formation, il est notamment l'inventeur, avec l'universitaire italien Gianni Pes, du néologisme "Zone bleue", qui désigne les quelques régions du monde où la longévité des habitants est très nettement au-dessus de la moyenne.

  • un réalisateur de télévision et directeur artistique français, qui s'est notamment occupé du chanteur français Claude François, de 1967 à 1971,
  • et un architecte exerçant en Belgique .

"Le baume du tigre".

Bume du tigre

Cette étrange appellation désigne un célèbre remède traditionnel asiatique, créé en 1870 par l'herboriste chinois Aw Chu Kin, à Rangoon en Birmanie, puis amélioré et commercialisé à Singapour par ses fils Aw Boon Haw et Aw Boon Par.

Ce produit à usage externe de la pharmacopée chinoise est utilisé pour soulager différents petits maux au premier rangs desquels les douleurs d'origine musculo-squelettiques.

Cet onguent à base d'huiles essentielles (clou de girofle, cajeput, cannelier (arbre originaire de Chine, dont l'écorce est la cannelle), eucalyptus, huile de menthe poivrée) contient également du camphre et du menthol. Le tout est mélangé à une matière grasse, comme la vaseline ou la cire d'abeille, afin d'en faciliter l'application.

Le baume du tigre agit comme un anti-inflammatoire naturel sur les courbatures après le sport, les lombalgies, les tendinites et les articulations endolories.

Il constitue également un bon remède pour soulager les douleurs des règles, les maux de tête et les piqûres d'insectes, grâce aux propriétés analgésiques de la menthe poivrée. L'huile essentielle de cajeput lui confère des vertus anti-infectieuses et décongestionnantes qui aident à libérer les voies respiratoires, donc à traiter une rhinite ou une sinusite, ou à soulager la toux.

La baume du tigre est contre-indiqué chez les enfants de moins de 7 ans, car le camphre et la menthe poivrée peuvent entraîner des convulsions.

Il est également déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes, comme n'importe quel produit à base d'huiles essentielles.

Enfin, convient de ne pas l'appliquer sur une peau irritée, ni sur des zones sensibles comme le contour de l'œil et les muqueuses.

Il existe deux catégories de baume du tigre :

  • le baume rouge, plus concentré, est à privilégier en cas d'inflammation et de douleurs musculaires ou articulaires,
  • et le baume blanc contient les mêmes ingrédients, mais avec une concentration plus élevée en huile de menthe poivrée et en huile essentielle d'eucalyptus. On le conseille donc plus volontiers pour calmer une infection ORL, des maux de tête ou une piqûre d'insecte.

Sources : wikipedia.org et www.topsante.com

"Parisien tête de chien, parigot tête de veau !" ou "Parisiens têtes de chien, parigots têtes de veau !".

Cette expression rimée du registre familier fait référence à la mauvaise réputation des Parisiens, due à leur côté farouche et grincheux.

Elle est principalement utilisée par les provinciaux désireux de se moquer des habitants de la capitale en les comparant à des animaux.

www.linternaute.fr

Ces "pumas" argentins qui sont en réalité des "jaguars" !

Depuis 1965, on surnomme en effet "les Pumas" l'équipe nationale de rugby à XV d'Argentine, créée en 1910 et considérée comme la meilleure équipe d'Amérique.

Une mauvaise interprétation d'un ou plusieurs journalistes est cependant à l'origine de cette erreur. Car les joueurs argentins auraient dû être surnommés "Les Jaguars" !

Et pourtant, ce surnom colle depuis 1965 à la peau des Sud-Américains, qui ont fini par s'en accommoder.

Sans être un grand spécialiste de la faune sauvage américaine, on remarque en effet immédiatement lorsque l'on regarde le blason présent sur le maillot argentin que ce n'est absolument pas d'un puma mais bien d'un jaguar qu'il s'agit.

Logo de l'UAR (Union Argentina de Rugby) (Union Argentine de Rugby)Ce grand félin que l'on retrouve en Amérique centrale mais aussi en Amérique du Sud et notamment dans le nord de l'Argentine se reconnait aisément aux tâches noires disséminées sur l'ensemble de son corps. Le puma, est lui aussi présent en Amérique du Sud, mais sa robe de ton fauve est bien différente car uniforme.

Joueur de rugby argentin, logo de l'UAR (Union Argentina de Rugby) (Union Argentine de Rugby), jaguar et puma

Alors pourquoi cette grossière confusion? On la doit à un ou plusieurs journalistes qui n'ont pas correctement vérifié leurs sources lorsque, en 1965, l'Argentine a affronté l'Afrique du Sud.

Certains d'entre eux cherchaient un surnom à donner aux "Ciel et Blanc". Ils ont malheureusement confondu le jaguar présent sur le blason de l'équipe avec son cousin le puma. L'erreur n'a jamais été corrigée par les Argentins, qui ont accepté bien volontiers cette appellation, certes erronée mais malgré tout flatteuse.

Mes lecteurs habituels savent qu'il n'est pas dans mes habitudes de me gausser de qui que ce soit : ce n'est pas le genre de la maison !

Il est toutefois amusant de noter que la corporation des journalistes est également à l'origine d'une erreur concernant le célèbrissime surnom des "All Blacks" accordé aux joueurs Néo-Zélandais dix ans plus tôt, en 1955.

Source : Le Figaro, 24 septembre 2015

"Une couguar".

Cougar

Il s'agit :

  • au sens propre : de la femelle du couguar, également appelé "Lion de montagne" ou "Puma", un mammifère carnivore américain de la famille des félidés vivant en solitaire,
  • et au sens figuré : d'une femme d'âge mûr multipliant les relations avec des hommes sensiblement plus jeunes.

"Des dents de lapin".

On désigne ainsi des incisives supérieures saillant vers l'avant.

Il s'agit d'une malformation fréquente chez les jeunes enfants, souvent liée à la succion du pouce.

Même si elle se corrige souvent d'elle-même, il est préférable de la traiter rapidement par un appareillage léger, le plus souvent un casque orthodontique porté uniquement la nuit.

En effet, des dents en avant non traitées représentent le risque que l'enfant se casse les incisives en tombant ou en se cognant.

Ce problème doit en tout état de cause être traité avant 12 ans, âge où la croissance des os est achevée.