"Un cymbalier" ou "Une cymbalière" et "Un cymbaliste".

Ces deux substantifs paronymiques sont, il faut bien le dire, assez peu communément utilisés.

Ce qui a amené l'humoriste belge Alxe Vizorek à les évoquer de façon moqueuse - mais drôle - dans l'une de ses saynètes extraites de son spectacle "Alex Vizorek est une oeuvre d'art", datant de 2009.

  • "Un cymbalier" ou "Une cymbalière" est en effet un joueur de "Cymbales", un instrument de musique de la famille des percussions idiophones, consistant en un disque de métal généralement percé en son centre.
Le célèbre "cymbalier" ou "cymbaliste" du film états-unien "L'homme qui en savait trop", réalisé en 1956 par Alfred Hitchcock
Le célèbre "cymbalier" ou "cymbaliste" du film états-unien "L'homme qui en savait trop", réalisé en 1954 par Alfred Hitchcock

Le grand public se souvient généralement du cymbalier en concert au Royal Albert Hall de Londres (Grand Londres) (Grande-Bretagne), dont on attend si longtemps (plus de 8 minutes !) le coup de cymbales fatal, dans une célèbrissime séquence du film états-unien "L'homme qui en savait trop", réalisé en 1956 par Alfred Hitchcock, et constituant une deuxième version de son film homonyme de 1934, avec l'acteur français Pierre Fresnay, dans le rôle ensuite repris par Daniel Gélin.

  • tandis que "Un cymbaliste" peut être, selon le contexte :
    • soit un joueur de "Cymbales" et constituer en ce cas un synonyme de "Cymbalier" ou "Cymbalière",
Un cymbaliste jouant du cymbalum
Un cymbaliste jouant du cymbalum
    • soit un joueur de "Cymbalum", instrument de musique à cordes frappées d'origine hongroise.

Appartenant à la famille du tympanon, cette sorte de grande cythare sur caisse ou sur table est utilisée dans de petits ensembles, notamment par les Roms d'Europe centrale. Ce qui lui vaut son surnom de "Piano tzigane".

Il comporte environ cent vingt-cinq cordes métalliques, à raison de trois à cinq cordes par note.

Sources : wikipedia.org et www.cnrtl.fr

"Hippocampe fou" ou "Hippo".

Le rappeur français Sébastien Gonzalez, alias Hippocampe fou ou Hippo

Il s'agit du nom d'artiste du rappeur français Sébastien Gonzalez, né le 5 janvier 1984.

Selon la radio RFI, son style musical se situe entre MC Solaar et Boby Lapointe. Et il se décrit lui-même comme un "rappeur aquatique".

Le rappeur français Sébastien Gonzalez, alias Hippocampe fou ou HippoLe rappeur français Sébastien Gonzalez, alias Hippocampe fou ou Hippo

Il commence à se produire en 2010, et a réalisé trois albums :

  • "Aquatrip", en 2013, dans lequel figure "Le marchand de sable".
  • "Céleste" en 2015,
  • et "Terminus" en 2018, qui comporte la chanson "Underground".

Entre 2007 et 2010, il participe au groupe "La Secte Phonétik".

Le rappeur français Sébastien Gonzalez, alias Hippocampe fou ou Hippo

Source : wikipedia.org

"La compo", "Une compo" ou "Un compo".

Le mot "Compo" relève du registre familier puisqu'il s'agit d'une apocope des substantif féminin "Composition" ou "Compositrice" et masculin "Compositeur".

Et il désigne, selon le contexte :

  • dans le domaine sportif, par ellipse : la composition d'une équipe,

On dit par exemple : "L'entraîneur vient de dévoiler sa compo pour ce soir".

  • dans le domaine de l'éducation, par ellipse : une composition française ou "rédaction",

On dit par exemple : "Demain j'ai compo".

  • dans le domaine de l'imprimerie, par ellipse : le service chargé de la composition (aujourd’hui "service de photocomposition").
  • dans le domaine musical : une compositrice ou un compositeur.

On dit par exemple : "C'est un bon compo de musique de films".

Ou : "C'est une auteure-compo" de talent et je l'apprécie".

  • la composition d'un produit.

On dit par exemple : "Je suis très attentive à la compo de tout ce que j'achète".

Source : www.lalanguefrancaise.com

 

"Tom Baxter".

Le chanteur et compositeur anglais Tom Baxter

Il s'agit du nom d'usage et du nom de scène du chanteur-compositeur anglais Thomas Baxter Gleave, né le 29 octobre 1973.

Il est le frère de l'auteur-compositeur-interprète et guitariste Charlie Winston, du chanteur Jo Spencer Gleave et de la chanteuse Vashti Anna.

Le chanteur et compositeur anglais Tom Baxter

  • Son premier album, "Feather and Stone" sort en 2004, avec la chanson "This boy".
  • Son deuxième, "Skybound" en 2008.
  • Son troisième, "Uncarved Block - Part One", en 2014, mais uniquement sur son site officiel et lors de ses concerts.
  • Et son quatrième, "The other side of blue", en 2018, sur les différentes plateformes musicales.

Source : wikipedia.org

"Une chaise scoubidou".

Une chaise scoubidou

Il s'agit d'un type de chaise fabriqué principalement dans les années 1960-1970, dont le dossier ainsi que l'assise sont constitués de fils de plastique creux tendus.

Son nom fait référence aux "Scoubidous", ces petits objets ludiques faits de fils de plastique creux tressés, de même couleur ou de couleurs différentes, prenant la forme d'un boudin à section carrée ou polygonale, droit ou torsadé, et terminé par une boucle.

Les scoubidous peuvent être utilisés comme bracelets ou porte-clefs. Mais il est possible d'en fabriquer de plus complexes (à section triangulaire, en croix, etc.), voire des personnages, objets ou animaux selon l'imagination du créateur.

Des scoubidousDes fils de scoubidou

Les scoubidous sont apparus en France en 1958.

Et leur nom a été popularisé, dès 1959, par la chanson "Scoubdidou" de Sacha Distel.

Né en 1961, je me souviens en avoir encore fabriqué à la fin des années 1960 et au tout début des années 1970.

Et il est établi que la mode en est brièvement réapparue au cours des années 1980.

Peut-être du fait de la diffusion, dans notre pays, de 1975 à 1991, sous le nom de "Scoubidou", de la série d'animation états-unienne "Scooby-Doo", créée en 1969, par Joe Ruby et Ken Spears, pour les studios Hanna-Barbera, et mettant en scène un grand chien sympathique, gourmand et peureux, créé graphiquement par Iwao Takamoto.

Sources : wiktionary.org et wikipedia.org

"Une fugue".

Ce substantif féminin relève du langage courant.

Et il peut avoir deux significations très différentes, puisqu'il désigne aussi bien :

  • l'action, le fait de fuir, de s'enfuir, de quitter pour un temps plus ou moins long le lieu où l'on vit habituellement.
  • que : une impulsion morbide qui pousse un individu (le plus souvent un enfant ou un adolescent) à quitter son milieu social, familial, et à partir à l'aventure, sans but précis.

On dit par exemple : "Dans la MECS  où je travaillais, nous avions tous les soirs plusieurs enfants mineurs en fugue".

Ou : "Faire une fugue est souvent, pour un adolescent, une façon d'exprimer un certain mal de vivre".

  • ou : une composition musicale écrite dans le style du contrepoint et fondée sur l'entrée et le développement successifs de voix selon un principe strict d'imitation, qui donne à l'auditeur l'impression que chaque voix fuit ou en poursuit une autre.

Sources : Le robert et www.cnrtl.fr

"L'Absurdie".

J'aime beaucoup ce substantif désignant de façon ironique un pays imaginaire, territoire ou royaume de l’absurde.

  • Ce mot a d'abord été utilisé dans "Voyage en Absurdie", un livre publié à Bruxelles en mars 1946.

Dissimulé sous le nom de plume d'Arouet (le véritable nom de Voltaire), son véritable auteur serait le caricaturiste et pamphlétaire français Benjamin Guittoneau alias "Ben" (1908-1966).

À la manière de Candide, Benjamin Guittoneau se moque des travers de l'époque et du Général de Gaulle : parti pour explorer les terres australes, après une tempête, le jeune suédois Syllog débarque en Normantie, province de la Gaullie, un pays venant d'être libéré du joug des Mochiens dirigés par Icter !

Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
  • En 1974, les belges Dany et Greg nous offrent "Le grand voyage en Absurdie" une superbe bande dessinée, 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, décrivant le voyage des Rêverosiens dans notre monde, le "vrai monde où l'on s'ennuie".
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
  • En 2007, l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell publie le livre pour enfants "Le prince d'Absurdie".
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
  • En juin 1981, le chanteur français Michel Sardou débute sa célèbre chanson "Être une femme" (texte de Michel Sardou et Pierre Delanoë, musique de Michel Sardou, Jacques Revaux et Pierre Billon) en évoquant "un voyage en Absurdie" dès le premier vers : "Dans un voyage en Absurdie / Que je fais lorsque je m'ennuie".
  • En 2013, l'écrivain français Albert Champeau publie "Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins".
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)

Lire la suite

"Hozier".

Le chanteur et musicien irlandais Hozier sur scène

Il s'agit du nom de scène de l'auteur-compositeur-interprète et musicien irlandais Andrew Hozier-Byrne, né le 17 mars 1990.

Celui-ci est essentiellement connu pour son tube mondial "Take mMe to church", sorti en 2013 et que j'avais personnellement beaucoup apprécié.

À l'âge de quinze ans, Andrew Hozier-Byrne intègre un groupe de soul et apprend seul à jouer du piano et de la guitare.

En 2011, il commence à se produire dans des cafés dublinois, dans lesquels il chante des chansons gospel ou jazz qu'il écrit et compose lui-même.

De 2008 à 2012, il fait partie du groupe Anuna. Tout en rejoignant à plusieurs reprises le Nova Collective, un groupe avec lequel il chante.

Sa chanson "Take Me to Church" est mise en ligne sur internet en juillet 2013. Et devient rapidement un succès international.

Le 19 septembre 2014, sort son premier album éponyme, "Hozier".

Et le 1er mars 2019, son deuxième album studio, "Wasteland, Baby!".

Le chanteur et musicien irlandais Hozier sur scène

Source : wikipedia.org

"Charlie Winston".

L'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston

Il s'agit du nom de scène de l'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charles Winston Gleave, né le 14 septembre 1978.

Charlie Winston est le frère des chanteurs Tom Baxter et Jo Spencer Gleave, ainsi que de la chanteuse Vashti Anna.

L'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston

Il apprend très jeune le piano, et entre, à seulement 17 ans, dans une faculté de musique à Londres (Grand Londres) (Grande-Bretagne).

  • Son premier album officiel, "Hobo", sort le 26 janvier 2009, avec le titre "Like a Hobo".

Mais malgré une importante reconnaissance - principalement due au soutien du chanteur Peter Gabriel - le succès de Charlie Winston reste dans un premier temps exclusivement francophone.

  • Son deuxième album, "Running Still" sort le 21 novembre 2011.

En 2012, Charlie Winston produit l'album de l'auteur-compositeur-interprète belge Saule et enregistre à cette occasion le duo "Dusty Men", sorti à la fin du mois de novembre et qui rencontre un énorme succès.

  • Son troisième, "Curio City", le 26 janvier 2015,
  • Et son quatrième, "Square 1",  le 28 septembre 2018.

Source : wikipedia.org

"Saule".

Il s'agit du nom de scène de Baptiste Lalieu, un auteur-compositeur-interprète belge, né le 25 septembre 1977.

Saule est essentiellement en France pour son succès "Dusty men" en duo avec son producteur pour ce disque, l'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston. Un titre que j'avais adoré lors de sa sortie en 2012.

Le chanteur belge Baptiste Lelieu alias Saule

Comédien de théâtre de formation, Baptiste Lalieu fait un temps partie du groupe "My Second Skin" avant de se lancer en solo.

Il publie un premier disque 4 titres en 2005 sous le titre "Saule et les Pleureurs".

Puis cinq albums :

  • Le premier, "Vous êtes ici", en 2006,
  • le deuxième, "Western", en 2009,
  • le troisième, "Géant", en 2012,
  • le quatrième, "L'éclaircie", en 2016, contenant la chanson "Comme".
  • et le cinquième, "Dare-dare", en 2021.

Saule est un artiste éclectique et très actif, enchainant les collaborations. Et ayant écrit les textes et/ou la musique de plusieurs spectacles ou films.

Il compose ainsi la musique du film franco-belge "Cowboy" de Benoît Mariage, sorti en 2007.

Et écrit, les textes des chansons du spectacle de Franco Dragone pour la revue "Paris Merveilles" du Lido, en 2015, sur des musiques d'Yvan Cassar.

Pendant l'été 2015, il crée un groupe rock sous le nom de "Gonzo", qui participe notamment à divers festivals en Belgique et publie un disque 5 titres.

Et écrit, à l'automne suivant, dans le cadre de "Mons 2015", une comédie musicale pour enfants traitant de zombies, intitulée "Zombie Kids", qui sort en disque en 2019.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Un best of" ou "Un best-of" ?

Et pas : "Un florilège" !

Puisque ce substantif anglais désigne une compilation des meilleures choses.

Et notamment, dans le domaine musical : une compilation des morceaux ou chansons à succès d’un musicien, d'un chanteur ou d'un groupe.

Source : wiktionary.org