Pourquoi vous répond-on parfois "Je ne sais pas s'il pourra... surtout à cette heure-ci car il est un peu tard..." ?

Réponse
Parce qu’il peut peu. Et plutôt plus tôt !
Explication du calembour
Il résultede la juxtaposition de mots homophones (« peut » et « peu » ainsi que « plutôt » et « plus tôt ») constituant deux géminations pouvant prêter à sourire.

Mais n’allez pas tout de suite consulter si vous n’êtes pas plié de rire !

"De suite" n'a jamais signifié "Tout de suite" !

"De suite" est en effet une locution adverbiale du langage courant signifiant : "À la suite", l'un après l'autre, consécutivement, sans interruption.

On dit par exemple : "J'ai regardé trois films à la suite".

Ou : "Ce club a remporté le championnat six années à la suite".

Dire "De suite" pour "Tout de suite" ou "Immédiatement" constitue une erreur grossière, qui relève du registre populaire et, je dois le confesser, m'insupporte particulièrement.

On ne dit donc jamais : "J'arrive de suite" ou "Je reviens de suite".

Mais : "J'arrive IMMÉDIATEMENT" ou "J'arrive TOUT DE suite". Et "Je reviens IMMÉDIATEMENT" ou "Je reviens TOUT DE suite" !

Source : wikipedia.org

"L'Arioste".

Le poète italien Ludovico Ariosto dit L'Arioste (8 septembre 1474 - 6 juillet 1533)

Il s'agit du surnom francisé de Ludovico Ariosto, né le 8 septembre 1474 et mort le 6 juillet 1533, un poète italien de la Renaissance.

Il est l'auteur du poème "Roland furieux (1516), la suite du long poème inachevé de Boïardo Matteo Maria, "Roland amoureux (1483), complété par Nicolo degli Agostini et Lodovico Domenichi, puis refondu par Francesco Berni (1541), dans lequel apparaîssent les personnages de Sacripante, roi de Circassie, d'où provient le mot français "sacripant". Et celui de "Rodomont", roi d'Alger, d'où nous viennent les mots "rodomontade" et "rodomont" (adjectif et substantif).

"Hors de ma vue" ou "Hors de ma vue !".

Le point d'exclamation change tout !

  • La locution "Hors de ma vue"signifie en effet que je ne peux voir, parce que trop loin ou parce que dissimulé.

On dit ainsi : "Les suspects sont sortis par une porte située hors de ma vue".

  • tandis que la locution interjective "Hors de ma vue !" avec un point d'exclamation constitue une interjection signifiant : "Déguerpissez !" (registre soutenu) ou "Fichez-moi le camp !" (registre familier).

"La colocation" et "La collocation".

Une fois encore, l'orthographe a ici toute son importance et, comme vous allez pouvoir le constater, la présence d'un seul ou de deux "l" change radicalement le sens de ce mot :

La colocation, dans le feuilleton états-unien "Friends", diffusé du 22 septembre 1994 au 6 mai 2004 sur NBC et créée par Marta Kauffman et David Crane
La colocation, popularisée par le feuilleton états-unien "Friends", diffusé du 22 septembre 1994 au 6 mai 2004 sur la chaîne NBC et créée par Marta Kauffman et David Crane
  • "La colocation" - avec un seul "l" -, désigne en effet la location d'un même logement par plusieurs locataires, constituant leur résidence principale et formalisée par la conclusion d'un contrat unique ou de plusieurs contrats entre les locataires et le bailleur,
La colocation dans le film français "L'auberge espagnole", réalisé en 2002 par Cédric Klapisch
La colocation popularisée par le film français "L'auberge espagnole", réalisé en 2002 par Cédric Klapisch
  • tandis que "La collocation" - avec deux "l" - désigne :
    • en droit : le classement judiciaire des créanciers dans l'ordre de leur paiement,
    • en linguistique : l'association attendue d'un mot à un autre au sein d'un texte,
    • en calcul numérique : une méthode de calcul (dont je ne saurais vous expliquer quoi que ce soit !),
    • et, en Belgique, enfin, autrefois tout du moins, : l'hospitalisation sans consentement, désormais appelée "mise sous protection".

Source : wiktionary.org