"SFR Enjoy" !

Publicité télévisée française pour SFR utilisant son slogan "Enjoy"

Tel est le slogan en anglais que la société SFR (Société Française du Radiotéléphone) se permet d'infliger à l'ensemble des téléspectateurs français depuis le 14 juin 2018 !

Créé en 1987 par la Compagnie Générale des Eaux, et possédé entièrement par Vivendi à partir de 2011, l'opérateur de télécommunications français SFR regroupe les activités télécons du groupe Altice France, qui l'a racheté en 2014.

"La sentinelle de l'environnement".

Une abeille en gros plan

Cette locution nominale féminine désigne l'abeille, un insecte volant dont il existe au moins 20 000 espèces répertoriées sur la planète, dont environ 2 000 en Europe et près de 1 000 en France.

La majorité des abeilles ne produit pas de miel, mais toutes se nourrissent du nectar des fleurs.

Les abeilles peuvent être classées selon leur mode de vie : abeilles domestiques ou sauvages, solitaires ou bien sociales, etc.

Elles sont nettement distinctes des guêpes par leur morphologie et leur comportement, notamment leur alimentation. Les bourdons, en revanche, sont un groupe particulier d'abeilles.

Les abeilles, et les autres espèces de pollinisateurs, sont actuellement gravement menacées, avec un taux d'extinction qui est de 100 à 1 000 fois plus élevé que la normale, selon l'ONU.

Les principales causes de ce déclin sont : l'utilisation de pesticides, la monoculture, les pratiques agricoles intensives, le changement climatique, le changement d'affectation des terres et la destruction des habitats.

Source : wikipedia.org

Pourquoi dire : "Le MVP du match" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Ainsi que l'a déclarer, le 22 septembre 2023, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Le MEILLEUR JOUEUR DE LA RENCONTRE" !

Ou encore : "L'homme du match", "L'homme de la rencontre"ou "L'homme de la compétition", selon qu'il s'agit d'une rencontre sportive ou d'une compétition.

Ce sigle anglais de MVP signifie en effet littéralement "Most valuable player", c'est à dire "Joueur de plus grande valeur".

Et, pour une fois, je n'apprécie pas les deux formules utilisées par nos amis québecois, que sont "Le joueur le plus utile" (en basketball, football américain et hockey sur glace) ou "Le joueur par excellence" (en baseball).

Source : wikipedia.org

On ne dit pas : "Oui, on a un sujet sur les retraites" !

Le journaliste français Nicolas Doze

Ainsi qu'a lamentablement pu le déclarer, le 13 septembre 2022, le journaliste français Nicolas Doze, apôtre de l'ultralibéralisme, sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Mais, à tout le moins : "Oui, on a un PROBLÈME AVEC les retraites" !

Et idéalement : "Oui, NOUS AVONS un PROBLÈME AVEC les retraites" !

"Un influenceur" ou "Une influenceuse".

Une influenceuse en train de se filmer

Un influenceur ou un influenceuse est une personne qui, par sa position sociale, sa notoriété et/ou son exposition médiatique, a un grand pouvoir d’influence sur l’opinion publique, voire sur les décideurs.

Dans le domaine numérique, un influenceur est une personne qui, grâce à son exposition sur Internet, a une influence sur les internautes qui le suivent et sur leurs décisions d'achat.

Il y a quelques années encore, le métier d’influenceur n’existait pas. Aujourd’hui, avec l’essor des réseaux sociaux, on estime leur nombre à 150 000 en France.

Dans un monde pas si lointain, les adolescents se rêvaient en astronautes, en journalistes ou en joueur de football. Aujourd’hui, c’est en influenceur(se)s qu’ils s’imaginent.

Selon la définition entrée dans le Larousse 2017, les influenceurs sont des personnes "capables, en raison de leur popularité ou de leur expertise dans un domaine donné, d'influencer les pratiques de consommation des internautes par les idées qu'elles diffusent à travers un blog ou tout autre support interactif (forum, réseau social…)".

Une aubaine pour les marques qui les sollicitent régulièrement pour qu’ils mettent en avant leurs produits dans le cadre de partenariats payants.

Un influenceur, dans la culture numérique et plus particulièrement du web et des plateformes de contenu et de réseautage social, est une personne qui, par son statut, sa position ou son exposition médiatique, est capable d'être un relais d'opinion influençant les habitudes de consommation dans un but mercatique.

Les influenceurs sont sollicités par les marques, les entreprises afin d’améliorer leur communication, ainsi que dans le cadre d’actions publicitaires. Les influenceurs sont des créateurs de contenu multimédia, qui travaillent majoritairement sur les réseaux sociaux en influençant (d'où leur nom) de nombreux abonnés à travers leurs comptes Facebook, Instagram, TikTok ou encore leur chaîne YouTube.

L’influenceur se met en scène pour promouvoir des produits, il décrit, écrit et partage son quotidien avec sa communauté via différents supports : articles de blogue, publications Instagram, vidéos YouTube, stories ou encore vidéos ou photos Snapchat. Ils ont un rôle d’intermédiaire entre les entreprises et leurs potentiels clients.

Sources : wikipedia.org, pro.orange.fr, semji.com et www.larousse.fr

"Rouge comme un coq", "Rouge comme une écrevisse", "Rouge comme une pivoine" ou "Rouge comme une tomate".

"Rouge comme un coq", "Rouge comme une écrevisse", "Rouge comme une pivoine" ou "Rouge comme une tomate" : une jeune femme victime d'un coup de soleil

Ces différentes locutions adjectivales en forme d'idiotismes chromatiques relèvent toutes du registre familier.

Et elles qualifient :

  • le visage d'une personne devenant écarlate, après un effort, une émotion ou un effort intense,
  • ou parfois : son corps tout entier, après une trop longue exposition au soleil.

On dit par exemple :

  • "Mon oncle était rouge comme un coq après avoir voulu porter tout seul un coffre à moitié plein de vieux outils" (idiotisme animalier),

"Rouge comme un coq"

  • "Ma copine était rouge comme une écrevisse après avoir passé la journée au soleil sans chapeau" (idiotisme animalier),

Une écrevisse

  • "Ma mère était rouge comme une pivoine quand notre voisin lui a dit qu'elle avait la plus jolie poitrine du quartier" (idiotisme botanique),

"Rouge comme une pivoine"

  • et "Mon copain est devenu rouge comme une tomate quand la prof de maths lui a fait remarquer que sa braguette était ouverte" ( (idiotisme botanique).

Source : wiktionary.org

On ne dit pas : "C'est des impact players" !

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 22 septembre 2022, l'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "CE SONT DES JOUEURS DÉCISIFS" !

Venu du jargon du rugby, ce terme d'"impact players" désigne en effet des joueurs qui entrent en cours de jeu et bénéficient donc d'une plus grande fraîcheur physique et d'une meilleure tonicité que leurs adversaires.

Source : www.linternaute.fr

On ne dit pas : "On prend vos excuses" !

La journaliste française Julie Hammett

Comme a pu le déclarer, le 14 septembre 2022, la journaliste française Julie Hammett, sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais : "On ACCEPTE vos excuses" !

Et même, idéalement : "NOUS ACCEPTONS vos excuses" !

On ne dit pas : "Un aura" !

Emmanuelle, une viticultrice mosellane (57), candidate de la 17e saison de l'émission "L'amour est dans le pré"

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 5 septembre 2022, Emmanuelle, une viticultrice mosellane, candidate de l'émission "L'amour est dans le pré", sur la chaîne de télévision française M6.

Mais : "UNE aura" !

Ce substantif féminin nous vient du latin "aura" ("air en mouvement").

Et il désigne, selon le contexte :

  • un concept ésotérique désignant un contour coloré, comme un "halo de lumière" qui rayonnerait autour du corps ou de la tête d'un être vivant et qui serait la manifestation d'un ou plusieurs "champs d'énergie" ou d'une force vitale.

L’aura changerait de couleur selon l’évolution, l’état émotionnel ou de santé du sujet.

Une aura

  • par extension : le prolongement, la résonance d’un livre, d’une oeuvre d’art dans la sensibilité.

On dit par exemple : "L'auteur de ce tableau a su donner à cette scène une aura poétique".

  • en médecine :
    • la sensation subjective vague, toujours la même chez chaque malade, qui permet à celui-ci de prévoir l’imminence d’une crise. Elle peut être motrice (mouvement d’un doigt, d’un membre), sensitive, sensorielle (olfactive, auditive, visuelle, etc.), psychique, etc.

L’aura est surtout fréquente dans l’épilepsie, l’asthme, la migraine et l’hystérie.

    • ou autrefois (registre désuet) :  une émanation subtile du liquide spermatique qui semblait nécessaire pour la fécondation.
  • et enfin, en philosophie : l'atmosphère qui entoure ou semble entourer certains êtres ; leur image, leur réputation.

On dit par exemple : "Des personnalités comme De Gaulle ou Mitterrand possédaient une aura de vieux sages".

Sources : Le Robert, wikipedia.org et wiktionary.org

"Se bousculer au portillon" ou "Ne pas se bousculer au portillon".

Ces deux locutions verbales en forme d'idiotismes des transports relèvent du registre familier.

Elles font référence au temps où l’accès aux quais du métro parisien était réglé par des portillons automatiques, lesquels provoquaient une bousculade à l’ouverture.

"Se bousculer au portillon" : voyageurs passant par les portillons automatiques d'une station de métro à Paris, en 1962, France. (Photo by Jean-Louis SWINERS/Gamma-Rapho via Getty Images)
Voyageurs passant par les portillons automatiques d'une station de métro à Paris (75), en 1962 (© Jean-Louis Swiners/Gamma-Rapho via Getty Images)

Et elles signifient, au sens figuré :

  • "Se bousculer au portillon" : y avoir une forte affluence, beaucoup de monde.

On dit par exemple : "Ça se bouscule au portillon pour pouvoir intégrer cette filière".

  • et "Ne pas se bousculer au portillon" : y avoir une faible affluence, peu de monde.

On dit par exemple : "Ça ne se bouscule pas au portillon pour les soldes cette année".

"Ne pas se bousculer au portillon" : une rue commmerçante presque déserte"Ne pas se bousculer au portillon" : une galerie marchande presque déserte

Source : witionary.org