"L'Absurdie".

J'aime beaucoup ce substantif désignant de façon ironique un pays imaginaire, territoire ou royaume de l’absurde.

  • Ce mot a d'abord été utilisé dans "Voyage en Absurdie", un livre publié à Bruxelles en mars 1946.

Dissimulé sous le nom de plume d'Arouet (le véritable nom de Voltaire), son véritable auteur serait le caricaturiste et pamphlétaire français Benjamin Guittoneau alias "Ben" (1908-1966).

À la manière de Candide, Benjamin Guittoneau se moque des travers de l'époque et du Général de Gaulle : parti pour explorer les terres australes, après une tempête, le jeune suédois Syllog débarque en Normantie, province de la Gaullie, un pays venant d'être libéré du joug des Mochiens dirigés par Icter !

Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Première édition 1946) du livre "Voyage en Absurdie" de Arouet, le caricaturiste et pamphlétaire Benjamin Guittoneau alias "Ben"
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
Réédition de 1994, de "Voyage en Absurdie" de Arouet, sorti en 1946
  • En 1974, les belges Dany et Greg nous offrent "Le grand voyage en Absurdie" une superbe bande dessinée, 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, décrivant le voyage des Rêverosiens dans notre monde, le "vrai monde où l'on s'ennuie".
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
Couverture de "Le grand voyage en Absurdie", 5e album des aventures d'Olivier Rameau et Colombe Tiredaile, par Dany et Greg (1974)
  • En 2007, l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell publie le livre pour enfants "Le prince d'Absurdie".
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
"Le prince d'Absurdie", un livre pour enfant de l'écrivain et illustrateur britannique Chris Riddell (2007)
  • En juin 1981, le chanteur français Michel Sardou débute sa célèbre chanson "Être une femme" (texte de Michel Sardou et Pierre Delanoë, musique de Michel Sardou, Jacques Revaux et Pierre Billon) en évoquant "un voyage en Absurdie" dès le premier vers : "Dans un voyage en Absurdie / Que je fais lorsque je m'ennuie".
  • En 2013, l'écrivain français Albert Champeau publie "Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins".
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)
"Le voyage en Absurdie. Petits et grands récits divins", de Albert Champeau (2013)

Lire la suite

"Hozier".

Le chanteur et musicien irlandais Hozier sur scène

Il s'agit du nom de scène de l'auteur-compositeur-interprète et musicien irlandais Andrew Hozier-Byrne, né le 17 mars 1990.

Celui-ci est essentiellement connu pour son tube mondial "Take mMe to church", sorti en 2013 et que j'avais personnellement beaucoup apprécié.

À l'âge de quinze ans, Andrew Hozier-Byrne intègre un groupe de soul et apprend seul à jouer du piano et de la guitare.

En 2011, il commence à se produire dans des cafés dublinois, dans lesquels il chante des chansons gospel ou jazz qu'il écrit et compose lui-même.

De 2008 à 2012, il fait partie du groupe Anuna. Tout en rejoignant à plusieurs reprises le Nova Collective, un groupe avec lequel il chante.

Sa chanson "Take Me to Church" est mise en ligne sur internet en juillet 2013. Et devient rapidement un succès international.

Le 19 septembre 2014, sort son premier album éponyme, "Hozier".

Et le 1er mars 2019, son deuxième album studio, "Wasteland, Baby!".

Le chanteur et musicien irlandais Hozier sur scène

Source : wikipedia.org

"Charlie Winston".

L'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston

Il s'agit du nom de scène de l'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charles Winston Gleave, né le 14 septembre 1978.

Charlie Winston est le frère des chanteurs Tom Baxter et Jo Spencer Gleave, ainsi que de la chanteuse Vashti Anna.

L'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston

Il apprend très jeune le piano, et entre, à seulement 17 ans, dans une faculté de musique à Londres (Grand Londres) (Grande-Bretagne).

  • Son premier album officiel, "Hobo", sort le 26 janvier 2009, avec le titre "Like a Hobo".

Mais malgré une importante reconnaissance - principalement due au soutien du chanteur Peter Gabriel - le succès de Charlie Winston reste dans un premier temps exclusivement francophone.

  • Son deuxième album, "Running Still" sort le 21 novembre 2011.

En 2012, Charlie Winston produit l'album de l'auteur-compositeur-interprète belge Saule et enregistre à cette occasion le duo "Dusty Men", sorti à la fin du mois de novembre et qui rencontre un énorme succès.

  • Son troisième, "Curio City", le 26 janvier 2015,
  • Et son quatrième, "Square 1",  le 28 septembre 2018.

Source : wikipedia.org

"Saule".

Il s'agit du nom de scène de Baptiste Lalieu, un auteur-compositeur-interprète belge, né le 25 septembre 1977.

Saule est essentiellement en France pour son succès "Dusty men" en duo avec son producteur pour ce disque, l'auteur-compositeur-interprète et guitariste anglais Charlie Winston. Un titre que j'avais adoré lors de sa sortie en 2012.

Le chanteur belge Baptiste Lelieu alias Saule

Comédien de théâtre de formation, Baptiste Lalieu fait un temps partie du groupe "My Second Skin" avant de se lancer en solo.

Il publie un premier disque 4 titres en 2005 sous le titre "Saule et les Pleureurs".

Puis cinq albums :

  • Le premier, "Vous êtes ici", en 2006,
  • le deuxième, "Western", en 2009,
  • le troisième, "Géant", en 2012,
  • le quatrième, "L'éclaircie", en 2016, contenant la chanson "Comme".
  • et le cinquième, "Dare-dare", en 2021.

Saule est un artiste éclectique et très actif, enchainant les collaborations. Et ayant écrit les textes et/ou la musique de plusieurs spectacles ou films.

Il compose ainsi la musique du film franco-belge "Cowboy" de Benoît Mariage, sorti en 2007.

Et écrit, les textes des chansons du spectacle de Franco Dragone pour la revue "Paris Merveilles" du Lido, en 2015, sur des musiques d'Yvan Cassar.

Pendant l'été 2015, il crée un groupe rock sous le nom de "Gonzo", qui participe notamment à divers festivals en Belgique et publie un disque 5 titres.

Et écrit, à l'automne suivant, dans le cadre de "Mons 2015", une comédie musicale pour enfants traitant de zombies, intitulée "Zombie Kids", qui sort en disque en 2019.

Source : wikipedia.org

"Lambil" ou "Willy Lambil".

Le dessinagteur belge Willy Lambil, repreneur en 1972 du sergent Chesterfield et du caporal Blutch, les célèbres "Tuniques bleues", créées en 1968 par Raoul Cauvin et Louis Salvérius

Il s'agit du nom de plume en forme d'apocope du scénariste et dessinateur de bande dessinée belge Willy Lambillotte, né le 14 mai 1936.

Il est essentiellement connu pour être, depuis 1972, le dessinateur de 58 des 64 premiers albums de la série "Les Tuniques bleues" (10 millions d'albums vendus en 15 langues, en un peu moins de 50 ans).

Les Tuniques bleues : le sergent Cornélius Chesterfield et le caporal Blutch

Après ses études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, Lambil entre aux éditions Dupuis comme lettreur à l'âge de 16 ans.

En 1959, il crée avec Henri Gillain la série "Sandy et Hoppy". Cette série semi-réaliste se déroule en Australie et raconte les aventures d'un jeune garçon, Sandy, et de son kangourou Hoppy. Après le premier épisode, Gillain abandonne la série, dont Lambil devient alors le seul auteur, jusqu'en 1974.

Intégrale de la série belge "Sandy et Hoppy", créée en 1959 par le dessinateur et scénariste belge Willy Lambil
Intégrale de la série belge "Sandy et Hoppy", créée en 1959 par le dessinateur et scénariste belge Willy Lambil

En 1968, il crée avec Serge Gennaux au scénario la série humoristique "Hobby et Koala", qu'il animera jusqu'en 1973.

Hobby, de la série "Hobby et Koala", créée en 1968 par Willy Lambil et Serge Gennaux
Hobby, de la série "Hobby et Koala", créée en 1968 par Willy Lambil et Serge Gennaux
Koala, de la série "Hobby et Koala", créée en 1968 par Willy Lambil et Serge Gennaux
Koala, de la série "Hobby et Koala", créée en 1968 par Willy Lambil et Serge Gennaux

En 1972, à la suite du décès prématuré de Louis Salvérius, Lambil devient le dessinateur de la série "Les Tuniques bleues", scénarisée par Raoul Cauvin. Son implication dans "Les Tuniques bleues", à partir des 7 dernières planches du 4e album, "Outlaw", l'incite à mettre un terme aux aventures de "Hobby et Koala" en 1973 et de "Sandy et Hoppy", en 1974.

"Outlaw", 47e album de la série "Les Tuniques bleues", de Louis Salvérius (et Willy Lambil pour les 7 dernières planches) et Raoul Cauvin (1973)
"Outlaw", 47e album de la série "Les Tuniques bleues", de Louis Salvérius (et Willy Lambil pour les 7 dernières planches) et Raoul Cauvin (1973)
"Les déserteurs", 5e album de la série "Les Tuniques bleues", de Willy Lambil et Raoul Cauvin (1974), le premier entièrement dessiné par Willy Lambil, après le décès prématuré de Louis Salvérius, en 1972
"Les déserteurs", 5e album de la série "Les Tuniques bleues", de Willy Lambil et Raoul Cauvin (1974), le premier entièrement dessiné par Willy Lambil, après le décès prématuré de Louis Salvérius, en 1972

Lambil est également le dessinateur, en 1974, sur des scénarios de Raoul Cauvin, de l'excellente série humoristique semi-biographique "Pauvre Lampil", mettant en vedette un dessinateur de bandes dessinées à qui il arrive tous les malheurs.

4e album de la série "Pauvre Lampil", de Willy Lambil et Raoul Cauvin (1984)
4e album de la série "Pauvre Lampil", de Willy Lambil et Raoul Cauvin (1984)

Malgré une pause consécutive à la décision de son ami Raoul Cauvin d'arrêter son travail de scénariste pour "Les Tuniques bleues" après l'album n°64, qui sortira le 1er octobre 2021, Willy Lambil reprend le crayon pour l'album n°66 (prévu pour l'automne 2022), un  album n°65, "L'envoyé spécial", dessiné par Jose Luis Munuera et scénarisé par le couple "Béka" (BErtrand escaich et cAroline roque) étant sorti entretemps, à l'automne 2020, du fait de la cession des droits sur la série effectuée par Raoul Cauvin et les filles de Louis Salvérius.

Les Tuniques bleues : le sergent Cornélius Chesterfield et le caporal Blutch

Source : wikipedia.org

"La classe à Dallas".

Cette expression avec une rime intérieure appartient au registre familier.

Et elle s'utilise en général pour dire, de façon légèrement ironique, que quelque chose est "Classe", c'est à dire, selon le contexte : bien, beau, bon, élégant, distingué, raffiné, huppé, stylé.

On dit par exemple : "Tu as ma piscine ?" "La classe à Dallas !".

Cette expression, apparue je crois dans les années 1990, fait naturellement référence à la ville de Dallas (Texas) (États-Unis d'Amérique), fondée en 1841.

Et elle trouve probablement sa source dans la diffusion, puis les nombreuses rediffusions, à partir de janvier 1981 et durant près de 30 ans, des... 357 épisodes du feuilleton télévisé états-unien "Dallas", créé par David Jacobs et diffusé entre le 2 avril 1978 et le 3 mai 1991 sur le réseau CBS.

Sa diffusion généra en effet d'incroyables succès d'audience et constitua un véritable phénomène de société :

  • tant aux États-Unis d'Amérique, tenus en haleine en plein deuxième choc pétrolier,
  • qu'en France, près de trois ans plus tard, avec l'introduction d'un concept encore en vigueur, consistant à introduire à la fin de chaque épisode un rebondissement, dont la résolution n’intervient qu'au numéro suivant (le "cliffhanger").
L'entrée de Southfork, le ranch de la famille Ewing, dans la série états-unienne "Dallas" (les arbres ont bien poussé depuis le début de la série, en 1978
L'entrée de Southfork, le ranch de la famille Ewing, dans la série états-unienne "Dallas" : les arbres ont bien poussé depuis le début de la série, en 1978 !

Tous les plus de 45 ans se souviennent de son générique chanté, du ranch de Southfork et des incessantes disputes familiales de la famille Ewing, riches pétroliers et éleveurs bovins, avec l'abominable JR (John Ross) (Larry Hagman), son épouse alcoolique Sue Ellen (Linda Gray), son gentil frère Bobby (Patrick Duffy), sa jolie belle-soeur Pamela (Victoria Principal), sa garce de nièce Lucy (Charlene Tilton), son père Jock (Jim Davis) et sa mère Miss Ellie (Barbara Bel Geddes) !

La famille Ewing : Sue Ellen (Linda Gray), JR (John Ross) (Larry Hagman), Jock (Jim Davis), Pamela (Victoria Principal), Bobby (Patrick Duffy), Ray Krebs (Steve Kanaly) et au premier plan : Lucy (Charlene Tilton) et Miss Ellie (Barbara Bel Geddes)
La famille Ewing : Sue Ellen (Linda Gray), JR (John Ross) (Larry Hagman), Jock (Jim Davis), Pamela (Victoria Principal), Bobby (Patrick Duffy), Ray Krebs (Steve Kanaly) et au premier plan : Lucy (Charlene Tilton) et Miss Ellie (Barbara Bel Geddes)

Comme le dit si bien le site "Mots surannés", la série exposa aux Français moyens subjugués les codes du raffinement made in Amérique profonde  : moquette à poils géants, tables de marbre rose, cornes de vaches sur les capots de voiture et colonnes gréco-romano-baroques : "La classe à Dallas" !

Sources : wwww.mots-surannes.fr et www.rtl.fr

On n'écrit pas : "Laurent Deutsch" !

L'acteur français Lorant Deutsch

Mais : "LORAnt Deutsch" !

Cet acteur, animateur et écrivain français, né le 27 octobre 1975 possède en effet un prénom hongrois, hérité de son père, l'homme politique français d'origine hongroise Jean-Pierre Deutsch, ayant fui la répression communiste de 1956.

Laurent Deutsch a débuté comme acteur adolescent, dans le feuilleton télévisé franco-québecois "Les intrépides" (1992).

Et sans doute vous souvenez vous de cette publicité de 1997 pour le premier yaourt à boire" Yop" (mis sur le marché dès 1974, on l'ignore souvent).

Il est révélé dans des comédies comme "Le ciel, les oiseaux et... ta mère !" de Djamel Bensalah (1999), "Trois zéros" de Fabien Ontenente (2002) ou "Ripoux 3", de Claude Zidi (2003).

L'acteur français Lorant Deutsch

Et on a peu le voir dans une trentaine de films, une trentaine de téléfilms et feuilletons télévisés et une vingtaine de pièces de théâtre.

Surtout, Lorant Deutsch est devenu très connu du grand public pour avoir publié plusieurs ouvrages de vulgarisation sur l'histoire de France, dont "Métronome : l'histoire de France au rythme du métro parisien", paru en 2009 et vendu à plus de 500 000 exemplaires.

"Métronome : l'histoire de France au rythme du métro parisien", un livre de vulgarisation historique de l'acteur français Lorant Deutsch paru en 2009 et écoulé à plus de 500 000 exemplaires

Ou "Hexagone : sur les routes de l'histoire de France", paru en 2013 et tiré initialement à 220 000 exemplaires et réimprimé dès sa parution.

"Hexagone. Sur les routes de l'histoire de France", un livre de vulgarisation historique de l'acteur français Lorant Deutsch paru en 2013

L'daptation sous forme de quatre documentaires télévisé de "Métrononome" et sa diffusion, en mai 2012, sur France 5, ont fait l'objet de diverses critiques de la part de plusieurs professeurs d'histoire et de militants politiques, qui reprochent à l'ouvrage diverses erreurs et l'accusent d'être biaisé par les opinions monarchistes de son auteur, et de ne fournir qu'une vision réactionnaire des faits historiques, caricaturale, biaisée et linéaire.

Époux de l'actrice française Marie-Julie Baup, Lorant Deutsch se définit politiquement comme "royaliste de gauche".

L'actrice française Marie-Julie Baup, épouse de l'acteur français Lorant Deutsch

Source : wikipedia.org

"À plein badin".

Cette locution adverbiale du langage courant signifie : rapidement, très vite, à toute vitesse.

Et elle fait référence au "badin", surnom donné à l'anémomètre, un instrument servant à mesurer la vitesse et la force du vent, inventé en 1911 par l'ingénieur aéronautique français Raoul-Édouard Badin (19 décembre 1879 - 20 juin 1963).

On dit par exemple : "En 2010, quand l'Ohème a décroché son neuvième titre de champion de France, il a filé à Marseille à plein badin, pour participer à la fête qui avait lieu sur le Vieux-Port".

Source : wikipedia.org

"Le fennec".

Le journaliste sportif français Nabil Djellit

Il s'agit du surnom du journaliste sportif français Nabil Djellit, né en 1977.

Spécialiste du football, il travaille pour le magazine "France Football", mais est également consultant sur les radios Europe 1 et RFI. Ainsi que dans les émissions "L'équipe d'Estelle" et "L’Équipe du soir", respectivement animées par Estelle Denis et Olivier Ménard, sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Ce sont d'ailleurs ses collègues au sein de l'émission "L'Équipe du soir", qui ont surnommé Nabil Djellit "Le fennec", en référence à son ascendance algérienne, ses parents étant originaire de Bouira (Algérie).

Dans le registre des surnoms animaliers, un autre de ses collègues dans cette émission, le journaliste sportif français Étienne Moatti, a lui été surnommé "La hyène".

 

"Rowenta".

Logotype de la marque dorigine allemande de petit électroménager Rowenta

Cette marque d'électroménager du groupe français SEB (Société d'Emboutissage de Bourgogne) a été fondée en Allemagne en 1909 par Robert Weintraud (1860-1927).

Celui-ci avait d'abord créé son entreprise en 1884 sous le nom de "Robert Weintraud GmbH & Co KG", avant d'en transformer le nom, en 1909, en "Rowenta (Robert Weintraud gmbh & co kg)".

C'est en 1988 qu'elle a été rachetée par le groupe SEB, dont le siège est situé à Écully (69).

Aspirateur traîneau Rowenta
Aspirateur traîneau Rowenta
Centrale vapeur Rowenta
Centrale vapeur Rowenta
Aspirateur sans sac Rowenta
Aspirateur sans sac Rowenta

Source : wikipedia.org

"Platoche"

Il s'agit du surnom du joueur de football international français Michel Platini, né le 21 juin 1955.

Évoluant au poste de milieu de terrain offensif, il est ensuite devenu entraîneur sélectionneur puis dirigeant.

Meneur de jeu emblématique de l'équipe de France de 1976 à 1987, et en club, de l'AS Nancy-Lorraine, de l'AS Saint-Étienne, puis du Juventus FC, il a inscrit 356 buts durant sa carrière et est considéré comme un des meilleurs joueurs de football de l'histoire.

L'incroyable palmarès de Michel Platini

Le magazine "France Football" l'a désigné meilleur joueur de football français du XXe siècle, devant Zinédine Zidane et Raymond Kopa, tandis que le Juventus FC l'a élu meilleur Bianconero de tous les temps.

Michel Platini Ballon d'Or

Il a été le premier joueur de football à remporter le Ballon d'or trois fois consécutivement, en 1983, 1984 et 1985.

Avec l'équipe de France, dont il est le troisième meilleur buteur de l'histoire (41 buts en 72 sélections), derrière Olivier Giroud et Thierry Henry (51 buts) et cinquante fois le capitaine de 1979 à 1987, il soulève son premier trophée international à l'issue de l'Euro 1984, remporté en finale face à l'Espagne 2-0, et est deux fois demi-finaliste de la Coupe du monde, lors des glorieuses épopées de 1982 et 1986.

Le joueur de football français Michel Platini, capitaine de l'équipe de France de football

Lors de l'Euro 1984, il établit un record, toujours en vigueur à ce jour, de neuf buts marqués durant un seul tournoi (le grand Cristiano Ronaldo en a également mis 9, mais en 4 tournois et 21 rencontres au lieu de un seul tournoi et 5 rencontres...).

Michel Platini met un terme à sa carrière de joueur sous le maillot du Juventus FC à la fin de la saison 1987, à l'âge de 32 ans.

Lire la suite

"Edgar-Yves".

Il s'agit du nom de scène de l'humoriste français d'origine béninoise Edgar-Yves Monnou Junior.

Edgar-Yves est le fils de l’avocat et homme politique béninois Edgar Yves Monnou, né le 9 février 1953. Ministre des Affaires étrangères du Bénin de 1995 à 1996, il a été ambassadeur en France, au Royaume-Uni, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Grèce et en Turquie.

En 2013, Edgar-Yves a créé son premier spectacle "West Side Comedy Club" à Nantes (44) etest devenu chroniqueur sur Rire et Chansons en 2017.

Source : wikipedia.org