"Adidas".

Logos Adidas

Ces célèbres marque et société allemandes, basées à Herzogenaurach (Bavière) (Allemagne) et spécialisées dans les articles de sport, ont été fondées le 18 août 1949 par Adolf Dassler.

Leur nom est un mot-valise constitué :

  • du diminutif du prénom du fondateur ("Adi" pour "Adolf"),
  • et des trois premières lettres de son patronyme ("Das" pour "Dassler").

Source : wikipedia.org

"Port-Gentil".

Port-Gentil

Cette localité, capitale économique du Gabon, doit son nom à l'officier de marine, explorateur et administrateur colonial français Émile Gentil, né le 4 avril 1866 et mort, à seulement 48 ans, le 30 mars 1914.

À l'instar de Brazzaville, la ville n'a pas été débaptisée lors de la décolonisation, ce qui est relativement exceptionnel à ma connaissance.

Situation de Port-Gentil

"Le Vermot".

Almanach Vermot 1955

Il s'agit naturellement du célèbre "Almanach Vermot" !

C'est à Joseph Vermot, né le 9 octobre 1828 et mort en 1893, que nous devons cette publication périodique annuelle à la longévité exceptionnelle, publiée pour la première fois le 1er janvier 1886 et caractérisée par son éternelle couverture rouge.

Il s'agit d'un ouvrage conçu pour être lu pour intéresser le lecteur au rythme d'une page par jour. Celle-ci contient donc tout à la fois des informations pratiques, illustrations, recettes, photos, informations pratiques, conseils, saint du jour, lunaisons et heures du soleil… livrés pêle-mêle et destinés à informer, distraire et amuser celui qui le feuillette au gré des journées et de sa curiosité.etc. Mais aussi et peut-être même surtout : des dictons comiques, des blagues et des calembours, qui ont fait sa réputation.

Souvent qualifié de cocardier, misogyne, colonialiste, et j'en passe, l'almanach Vermot a été critiqué pour son humour, il est vrai rarement très raffiné. Mais il n'en représente pas moins un incontournable symbole de la culture populaire française du XXe siècle.

Il a en tous cas traversé les modes et les époques, puisque après le décès de Joseph Vermot en 1893, son fils Maurice poursuivit l’aventure et fit prospérer l’Almanach Vermot au point qu’à sa mort, en 1937, il était tiré à 800.000 exemplaires.

Il avait cédé l'Almanach à Georges Ventillard en 1933, lequel le revendit en 2008 à Hachette Livres, qui continue de le publier chaque année !

Quelques illustrations de l’humour à la Vermot :

"Cesson-Sévigné".

Cesson-Sévigné

Il s'agit d'une localité d'Ille-et-Vilaine (35), en région Bretagne.

Son nom initial de Cesson a été modifié en Cesson-Sévigné en 1921, en référence à la marquise de Sévigné, la célèbre épistolière française.

Sévigné est le nom d'une ancienne seigneurie de Gévezé (35), berceau de la famille de Sévigné, qui possédait aussi une seigneurie sur le territoire de Cesson (35), située à l'est de la commune, au bord de la Vilaine.

Localisation de cesson-Sévigné (35)

Source : wikipedia.org

"Ferrero".

Gamme de produits Ferrero

L'industriel italien Pietro Ferrero, né le 2 septembre 1898 et mort le 2 mars 1949, est le fondateur de la célèbre société italienne de confiserie et de chocolaterie, créée le 14 mai 1946 à Alba (Piémont), et qui porte toujours son nom.

"Kinder", "Ferrero Rocher", "Mon Chéri" et "Tic Tac" sont aujourd'hui les marques phares de la société.

Mais c'est incontestablement la célèbre pâte à tartiner Nutella, créée dès 1949, qui, la première, assura le succès de la firme.

"Station Voltaire / Léon Blum"

Cette station de métro parisienne (75) a été baptisée ainsi lors de son inauguration le 10 décembre 1933.

La station se situe dans l'axe du boulevard Voltaire, approximativement à mi-parcours de ce dernier, sous une place initialement inaugurée en 1857 sous le nom de "Place du Prince-Eugène" et renommée en 1870 "Place Voltaire".

Lorsque, en 1957, la place qui l'abrite a été rebaptisée "Place Léon Blum", le nom de la station a été modifié en "Voltaire / Léon Blum", le nom de ce dernier figurant en sous-titre.

"La place Voltaire", "La rue Voltaire", "Le boulevard Voltaire" et "Le quai Voltaire".

Ces quatre lieux parisiens (75) rendent tous hommage à l'écrivain et philosophe français François-Marie Arouet, né le 21 novembre 1694 et mort le 30 mai 1778.

  • la place Voltaire a été initialement inaugurée en 1857 sous le nom de "Place du Prince-Eugène" et renommée en 1870 en 1970 "Place Voltaire", avant d'être rebaptisée en 1957 "Place Léon Blum". Elle est cependant encore parfois dénommée dans l'usage "Place Voltaire".
  • la rue Voltaire, a été créée sous ce nom en 1883.
  • le boulevard Voltaire a été baptisé ainsi dès sa création en 1870. D'une longueur de 2 850 m, il relie la "Place de la République" (appelée "Place du Château-d'Eau" jusqu'en 1879) et la place de la Nation (appelée "Place du Trône" jusqu'en 1880). Il fait partie des grands axes créés à Paris (75) par le baron Haussmann sous Napoléon III. Et est très rapidement devenu une voie qu'empruntent de nombreux défilés de partis politiques de gauche, de syndicats ou de mouvements de contestation.
  • le "quai Voltaire", précédemment dénommé "quai des Théatins", a été renommé ainsi en 1791, à l'initiative du marquis Charles de Villette, en l'honneur de l'écrivain, qui, hébergé chez le marquis, y habitait au moment de sa mort.

Source : wikipedia.org

"Verney-Carron"

Verney-Carron S.A. est le plus ancien fabricant d'armes de chasse français.

La société a été fondée à Saint-Étienne (42) en 1820 par le jeune armurier Claude Verney, né en 1800 et issu d'une éminente famille d'armuriers stéphanois remontant à 1650, époque où son ancêtre, Guy Verney, était "faiseur de fusils". Le nom de l'entreprise est devenu "Verney-Carron" en 1830, après son mariage avec la fille d'une autre famille d'armuriers, Antoinette Carron.

La principale activité principale de la firme est la fabrication et la distribution d'une vaste gamme de fusils et carabines de chasse. Mais Verney-Carron est également le fabricant et distributeur du célèbre "Flash-ball", ce LBD équipant les forces de l'ordre française.

Les vêtements et accessoires de chasse à son nom sont en revanche fabriqués et distribués sous licence de marque par une autre société.

Enfin, Verney-Carron S.A. a développé récemment pour l'armée française un pistolet-mitrailleur, un fusil d'assaut et un fusil de précision semi-automatique.

"Le gang Barrow".

Dirigé par les célèbres Clyde Barrow, né le 24 mars 1909, et Bonnie Parker, née le 1er octobre 1910, deux jeunes criminels américains qui s'étaient rencontrés en janvier 1930, le gang Barrow était constitué entre autres de Raymond Hamilton, Ralph Fults, Joe Palmer, Buck Barrow (frère de Clyde) et de sa femme, Blanche Barrow.

Ils ont perpétré leurs méfaits dans le Sud et le Centre des États-Unis d'Amérique, durant la Grande Dépression.

"Le Ramat".

Couverture du livre "Le Ramat de la typographie".

Il s'agit d'un code typographique de langue française, incluant les particularisations canadiennes.

Intitulé "Le Ramat de la typographie", il est édigé et édité depuis 1982 par le franco-canadien Aurel Ramat.

Il fait partie des quatre ouvrages de référence en français avec le "Code typographique", le "Guide du typographe" et le "Lexique des règles typographiques en usage à l'Imprimerie nationale".

"Jules Joffrin".

François Alexandre Jules Joffrin est un député socialiste français, né le 16 mars 1846 et mort le 17 septembre 1890.

La ville de Paris (75) lui a rendu hommage, en attribuant son nom à une place du 18e arrondissement le 29 juillet 1895, ouverte en 1858, à Montmartre, sous le nom de "Place Sainte-Euphrasie".

Puis à une station de métro, inaugurée le 30 octobre 1912, sous ladite place ; Jules Joffrin ayant été conseiller municipal et député de l'arrondissement.

Et le nom de cette station de métro inspira, bien des années plus tard, le journaliste français Laurent Joffrin pour le choix de son plume.

Source : wikipedia.org