Pourquoi dire : "Un vaccin qui est complètement safe" ?

L'épidémiologiste français Martin Blachier

Comme a pu le déclarer, le 28 juin 2021, l'épidémiologiste français Martin Blachier, dans l'émission "24H Pujadas", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Et pas : "Un vaccin qui est complètement SÛR" !

Parce que ce chantre du vaccin anti-COVID et apôtre des laboratoires pharmacateutiques est incapable de ne pas placer un mot anglais toutes les deux phrases, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Il s'est raillé de vous" !

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 30 juin 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Il VOUS A raillé" !

Ou : "Il s'est MOQUÉ de vous" (langage courant) ou "Il s'est GAUSSÉ de vous" (registre soutenu) !

Parce que lorsqu'il ne parle pas anglais au cours de ses émissions, il commet ce type de faute grossière, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Un bon jump" ?

Le journaliste sportif français Julien Brun

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Julien Brun, durant ses commentaires de la rencontre Suède-Ukraine, des huitièmes de finale de l'Euro 2020 de football, sur la chaîne de télévision française TF1.

Et pas simplement; en français : "Un bon SAUT" ?

Parce qu'il use et abuse des anglicismes de ce type, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Ça y est, c'est good" ou "Moi, j'chuis ready" ?

Le journaliste automobile et éditeur français François Allain

Comme a pu le déclarer, le 25 juin 2021, le journaliste automobile et éditeur français François Allain, dans le troisième épisode de la troisième saison de l'émission "Vintage mecanic", consacrée à l'Aston Martin V8 volante (c'est à dire "cabriolet"), diffusé pour la première fois le 13 décembre 2017, sur la chaîne de télévision française RMC Découverte.

Et pas simplement, en français : "Ça y est, c'est BON" et "Moi, jE Suis PRÊT" !

Parce que ce triste sire n'a de cesse d'utiliser ce genre de formules ineptes tout au long de ses émissions, je lui décerne naturellement mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Au jour d'aujourd'hui, où je vous parle" !

Le docteur François Blanchecotte, président du SNB (Syndicat National des Biologistes)

Comme a lamentablement pu le déclarer, le 28 juin 2021, le docteur François Blanchecotte, président du SNB (Syndicat National des Biologistes), dans l'émission "Le Live Toussaint", sur la chaîne de télévision française d'information en continu BFM TV.

Mais simplement : "Au jour où je vous parle" !

Voire : "Aujourd'hui" ou "À ce jour" !

La formule "Au jour d'aujourd'hui" n'est en effet qu'un épouvantable barbarisme, indigne à mes yeux d'un médecin responsable syndical.

Aussi, je n'hésite pas à lui décerner mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ça implique des réations émotives aux gens, aux joueurs" ni "Elle est émotionnelle, on va dire" !

Le journaliste sportif français Sébastien Tarrago

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Sébastien Tarrago, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais :

  • "CELa GÉNÈRE des réations ÉMOTIONNELLES CHEZ LES gens, CHEZ LES joueurs" !
  • et :"Elle est ÉMOTIVE, on va dire", en parlant de Véronique Rabiot, la mère et agent du joueur de football international français Adrien Rabiot !

Pour cette confusion entre les deux adjectifs et pour cette première phrase sans queue ni tête, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Attention : rematch !" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 9 juin 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas simplement, en français : "Attention : REVANCHE !" !

Parce ce qu'il use et abuse des anglicismes dans cette émission, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

On ne dit pas : "Est-ce que c'est dû à affronter la Belgique" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 27 juin 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Est-ce que c'est PARCE QU'ILS affrontAIENT la Belgique" ?

Parce que je n'en peux plus de son incapacité à parler un français correct et de son abus des anglicismes, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On n'écrit pas : "La finale de la Coupe du Monde 2018, qui avait vu les Bleus triomphé 4-2", "Les joueurs découvrirons la pelouse que quelques minutes avant le coup d'envoi" ni "De tels drapeaux seront autorisés dans le stade, écrie l'UEFA" !

Logotype du journal gratuit français 20 Minutes

Comme j'ai malheureusement pu le lire, dimanche 27 juin 2021, dans l'après-midi, sur la page sport du site du journal gratuit "20 minutes", www.20minutes.fr.

Mais bien évidemmment :

  • "La finale de la Coupe du Monde 2018, qui avait vu les Bleus triomphER 4-2",

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

  • "Les joueurs NE découvrironT la pelouse que quelques minutes avant le coup d'envoi",

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

  • et "De tels drapeaux seront autorisés dans le stade, écriT l'UEFA" !

Article publié le dimanche 27 juin 2021 après-midi sur le site du journal gratuit "20 Minutes", www.20minutes.fr

Alors, je dis halte : oui, halte à l'exploitation de stagiaires de CM2 aussi nuls en conjugaison et en grammaire !

Pour ces trois incroyables fautes, dignes d'un mauvais élève d'école primaire, je décerne bien évidemment à ce site mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "I' fait un bon football" !

L'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer

Ainsi qu'a pu le déclarer, le 20 mai 2021, l'ancien joueur de football international français Olivier Rouyer, dans l’émission "L’Équipe d'Estelle", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "IL PRATIQUE un bon football" !

Parce qu'il accumule les phrases de ce type, dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Une publicité inepte, dotée d'un long commentaire parlé, intégralement en anglais !

Logotype de la marque automobile espagnole Cupra

Voilà ce que se permet d'infliger à l'ensemble des téléspectateurs français le constructeur automobile espagnol Cupra, pour son modèle Formentor, en ce mois de juin 2021 !

Fondé le 22 février 2018. Cupra était auparavant la division sportive du constructeur automobile SEAT.

Pour cette abomination et cette ignominie, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Ce soir 18H, c'est la deadline" !

La journaliste française Marianne Théoleyre

Comme a pu le déclarer, le 22 juin 2021, la journaliste française Marianne Théoleyre, dans l'émission "10H30 : 13H", sur la chaîne de télévision publique française d'information en continu franceinfo.

Et pas : "Ce soir 18H, c'est la DATE LIMITE" !

Pour sa propension à utiliser ce type d'anglicismes, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".