Pourquoi dire : "Fin de l'extra-time" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 3 juillet 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas simplement, en français : "Fin de la PROLONGATION" !

Parce qu'il n'a de cesse de parler anglais au cours de ses émissions, que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Lui mettre toutes les responsabilités dessus" !

L'ancien joueur de football international français Johan Micoud

Comme l'a déclaré, le 3 juillet 2021, l'ancien joueur de football international français Johan Micoud, dans l'émission vespérale "L'Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Lui INCOMBER toutes les responsabilités" !

Parce Johan Micoud est incapable de s'exprimer correctement, dans cette émission que je suis très régulièrement, je lui attribue mon label de médiocrité "Fâchés avec le français" !

 

 

On ne dit pas : "Ils attendent pour pouvoir agir quelque chose" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 9 juin 2021, l'entraîneur de football français Régis Brouard, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais simplement : "Ils attendent pour pouvoir agir" !

Ou : "Ils attendent pour pouvoir FAIRE quelque chose" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ça fait un an tout pile, aujourd'hui, que je suis porte-parole du gouvernement" !

L'homme politique français Gabriel Attal

Comme a pu le déclarer, le 7 juillet 2021, à l'issue du Conseil des ministres, l'homme politique français Gabriel Attal.

Mais, à tout le moins : "Ça fait un an PILE, aujourd'hui, que je suis porte-parole du gouvernement" (registre familier) !

Et, si possible : "Ça fait un an tout JUSTE, aujourd'hui, que je suis porte-parole du gouvernement" (langage courant) !

Parce que je trouve invraisemblable qu'avec la fonction qu'il occupe, Gabriel Attal utilise ainsi cette formule populaire incorrecte, que je commence malheureusement à entendre depuis quelque temps, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Tu as rien montré de très glam" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l’émission de Smaïl Bouabdellah, "13H Smaïl", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais, à tout le moins : "Tu N'as rien montré de très glamOUR" !

Et, en français : "Tu N'as rien montré de très SÉDUISANT" !

Parce qu'il use et abuse des anglicismes lors de chacune de ses interventions dans les différentes émissions de cette chaîne, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Dominer l'adversaire dans son camp territorial" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 7 juillet 2021, l'ancien joueur de football international franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l'émission "L'Équipe d'Estelle", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais simplement : "Dominer l'adversaire dans son camp" !

Ou : "Dominer l'adversaire territorialEMENT" !

L'invraisemblable locution nominale masculine "Camp territorial" ne constitue en effet qu'un épouvantable pléonasme.

Parce qu'il ne sait pas s'exprimer correctement, accumulant les fautes lors de chacune de ses interventions, dans cette émission que je suis régulièrement, ayant notamment tendance - comme ici - à s'écouter parler et à essayer de manier un registre de langage qu'il ne maîtrise pas, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Sébastien, notre insider" ?

Le journaliste sportif français Olivier Ménard

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Olivier Ménard, dans son émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Sébastien, notre HOMME DANS LA PLACE" !

Parce ce qu'il use et abuse des anglicismes dans cette émission, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "On a retrouvé un style un peu à l'italienne de l'époque" !

L'ancien joueur de football international français Johan Micoud

Comme l'a déclaré, le 6 juillet 2021, l'ancien joueur de football international français Johan Micoud, dans l'émission vespérale "L'Équipe du Soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "On a retrouvé un style RAPELLANT L'ITALIE D'AUTREFOIS" !

Je n'en peux plus de cette utilisation stupide du mot "époque", qui n'a jamais signifié "autrefois", ainsi que j'ai déjà eu l'occasion de le dénoncer dans ce blogue.

Pour cette raison et parce Johan Micoud est de toutes façons rigoureusement incapable de s'exprimer correctement, dans cette émission, que je suis très régulièrement, je lui attribue mon label de médiocrité "Fâchés avec le français" !

On ne dit pas : "Je suis très ravi de reprendre mes quartiers d'été" !

L'animateur de radio français Christophe Marceaux

Comme a pu le déclarer, le 5 juillet 2021,  l'animateur français Christophe Marceaux, sur la radio française Rire et Chansons.

Mais simplement :  "Je SUIS RAVI de reprendre mes quartiers d'été" !

Ou : "Je suis très CONTENT de reprendre mes quartiers d'été" ou "Je suis très HEUREUX de reprendre mes quartiers d'été" !

L'adjectif "Ravi" signifiant déjà "Très content" ou "Très heureux", la formule "Très ravi" n'est évidemment qu'un épouvantable pléonasme.

Pour cette raison, et parce qu'il a eu dix mois, depuis l'été 2020, pour préparer cette phrase, je lui décerne monlabel de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Le silence de Karim Benzem, qui n'a pas encore scoré depuis son retour en équipe de France" ?

L'animateur de radio et de télévision français Grégory Ascher

Comme a pu le déclarer, le 21 juin 2021, le journaliste sportif français Grégory Ascher, dans l’émission "L’Équipe d'Estelle", qu'il présentait, sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Et pas : "Le silence de Karim Benzem, qui n'a pas encore MARQUÉ depuis son retour en équipe de France" ?

Pour l'ensemble de ses anglicismes, qu'il n'a eu de cesse d'accumuler dans cette émission, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "On attend un autre français, voire même deux autres, trois autres" !

La journaliste sportive française Pauline Sanzey

Comme a pu le déclarer, le 3 juillet 2021, la journaliste sportive française Pauline Sanzey, dans l’émission "L’Équipe Arena", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais simplement : "On attend un autre français, VOIRE DEUX autres, trois autres" !

"Voire même" n'est en effet qu'un affreux pléonasme.

Pour cette raison, et parce qu'il me semble impossible qu'on ne lui ait pas appris cela en école de journalimse, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".