On ne dit pas : "Remercier au monde entier d'être venu sur ces Jeux" !

Ainsi qu'à lamentablement pu le déclarer, le 8 août 2021, le cuisinier français Thierry Marx, commentant la cérémonie de clôture des Jeux olympiques de Tokyo 2020, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "Remercier LE monde entier d'être venu À ces Jeux" !

Parce que, même s'il n'est pas un professionnel du verbe mais des fourneaux, il avait eu tout le loisir de préparer ce commentaire depuis des mois, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Y a trois noms qui fait rêver l'Qatar" !

Le journaliste sportif français Giovanni Castaldi

Comme a pu le déclarer, le 5 août 2021, le journaliste sportif français Giovanni Castaldi, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais bien évidemment : "IL Y a trois noms qui FONT réver lE Qatar" !

Pour cette phrase ni faite ni à faire, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Check-over" ?

Le journaliste sportif français Julien Brun

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Julien Brun, durant ses commentaires de la rencontre Suède-Ukraine, des huitièmes de finale de l'Euro 2020 de football, sur la chaîne de télévision française TF1.

Et pas simplement; en français : "Validé !" !

Parce qu'il use et abuse des anglicismes de ce type, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Le PSG c'est the place to be" ?

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 14 juillet 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Et pas, par exemple, en français : "Le PSG c'est L'ENDROIT OÙ IL FAUT ÊTRE", "Le PSG c'est LE CLUB OÙ IL FAUT SIGNER", "Le PSG c'est LE CLUB QU'IL FAUT REJOINDRE" ou "Le PSG c'est LE CLUB EN VOGUE" !

Parce qu'il accumule les anglicismes dans cette émission que je suis très régulièrement, je lui décerne mon label "Fâchés avec le français"

On ne dit pas : "La montagne de glace vers lequel se rapproche le Titanic" !

Le Titanic fonçant vers l'iceberg qui causa sa perte

Comme j'ai pu l'entendre dans le commentaire du documentaire français "Le naufrage du Titanic", réalisé en 2018 par Benoît Masocco et Simon Viguié, et diffusé le 19 juillet 2021 sur la chaîne de télévision française RMC Story.

Mais : "La montagne de glace vers LAQUELLE se DIRIGE le Titanic" !

Ou : "La montagne de glace DONT se rapproche le Titanic" !

Pour cette phrase inadmissible, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "La valeur actuelle de Pogba est la plus basse que tu peux toucher depuis sa carrière" !

L'ancien conseiller sportif français Gilles Favard

 

Comme l'a déclaré, le 20 juillet 2021 l'ancien conseiller sportif du FC Nantes, Gilles Favard, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir, sur la chaîne de télévision française L'équipe.

Mais : "La valeur actuelle de Pogba est la plus basse depuis LE DÉBUT DE sa carrière" !

Pour cet infâme charabi et parce que ce monsieur est coutumier de ce type d'énormités, je lui attribue, sans hésitation aucune, mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Griezman, c'est pas un truc dans laquelle il s'épanouit" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 14 juillet 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais à tout le moins : "Griezman, c'est pas un truc dans LEQUEL il s'épanouit" !

Et idéalement : "Griezman NE s'épanouit pas LÀ-DEDANS" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière ainsi que les anglicismes, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Les Portugais i'z'ont cette faculté à faire déjouer les bonnes équipes" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 27 juin 2021, l'entraîneur français Régis Brouard, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Les Portugais ont cette APTITUDE à faire déjouer les bonnes équipes" !

Ou : "Les Portugais ont cette faculté DE faire déjouer les bonnes équipes" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi dire : "Un nouveau toss" ?

Le journaliste sportif français Julien Brun

Comme a pu le déclarer, le 29 juin 2021, le journaliste sportif français Julien Brun, durant ses commentaires de la rencontre Suède-Ukraine, des huitièmes de finale de l'Euro 2020 de football, sur la chaîne de télévision française TF1.

Et pas simplement; en français : "Un nouveau TIRAGE AU SORT À PILE OU FACE" ?

Je conviens bien évidemment que cela est beaucoup plus long. Mais nous sommes en France et parlons français, que diable !

Parce qu'il use et abuse des anglicismes de ce type, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Un espèce de revival" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme a pu le déclarer, le 14 juillet 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais, à tout le moins : "UnE espèce de revival" !

Et en français, dans le contexte : "UnE espèce de RENAISSANCE"

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière ainsi que les anglicismes, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

!

On ne dit pas : "J'connais pas le background avec ce truc là" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Comme a pu le déclarer, le 11 juillet 2021, le journaliste sportif français Dave Appadoo, dans l'émission vespérale d'Olivier Ménard, "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française "L'Équipe".

Mais : "JE NE connais pas leS DESSOUS DE ceTTE AFFAIRE" !

Je suis véritablement abasourdi d'entendre désormais quotidiennement des phrases aussi mal construites dans la bouche de journalistes expérimentés, là où de telles formules n'auraient pu être utilisées il y a encore 20 ans que par des personnes d'origine étrangère ou issues d'un milieu très populaire, ayant du cesser leurs études à 16 ans et n'ayant jamais l'occasion de s'exprimer autrement qu'entre elles seules.

Parce que Dave Appadoo est coutumier du fait et accumule anglicismes et fautes de grammaire lors de ses interventions dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".