On ne dit pas : "Une équipe qui avait vertu à jouer la Ligue des champions" !

Le journaliste sportif français Dave Appadoo

Mais : "Une équipe qui avait VOCATION à jouer la Ligue des champions" !

Parce que Dave Appadoo accumule anglicismes et fautes en tout genre lors de ses interventions dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Moi, j'chuis l'père à Mbappé, j'peux dire" !

L'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, cofondateur de la marque de vêtement "Eden park"

Comme l'a lamentablement déclaré, le 20 avril 2021, l'ancien joueur de rugby à XV et consultant sportif français Éric Blanc, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe

Mais : "SI J'ÉTAIS lE père DE Mbappé, jE POURRAIS dire" !

Pour cette misérable bouillie verbale et parce que ce monsieur est incapable de s'exprimer correctement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On n'écrit pas : "Ce variant pourrait augmenté de 18 à 24% la transmissibilité" !

L'émission "La matinale", avec Clélie Mathias et Romain Desarbres, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews (© CNews)

Ainsi que j'ai malheureusement pu le lire, le 30 avril 2021, sur un encart de l'émission "La matinale", sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais bien évidemment : "Ce variant pourrait augmentER de 18 à 24% la transmissibilité" !

Pour ce type de faute, hélas bien trop fréquent sur cette chaîne, je décerne à CNews mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Logotype de la chaîne de télévision française d'information en continu CNews (© CNews)

 

On ne dit pas : "Au contraire de cui-là de Cavani" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 29 avril 2021, l'entraîneur de football français Régis Brouard, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "CONTRAIREMENT À cELui de Cavani" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

"Original Smoky Chicken VS Super Smoky Chicken" et "Chez Subway il y a deux teams : ceux qui ont faim choisissent le Smoky Chicken original et ceux qui ont très très faim préfèrent le Super Smoky Chicken. Téléchargez la SubApp" !

Voilà ce que l'on peut lire et entendre dans la publicité télévisée française pour Subway diffusée sur nos écrans en avril 2021 !

Cette chaîne de restauration rapide états-unienne sous franchise, vendant principalement des sandwichs et des salades a été fondée en 1965.

Et elle est aujourd'hui la première au monde, devant McDonald's, avec plus de 45 000 établissement ouverts dans plus de 100 pays.

De quoi, manifestement se croire en terrain conquis et considérer que le consommateur français se doit de comprendre et parler l'anglais !

Parce que cet impérialisme linguistique me rend malade, je décerne à cette enseigne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'qui leur empêche pas d'avoir" !

Le journaliste sportif français Nabil Djellit

Comme a pu le déclarer, le 21 avril 2021, le journaliste sportif français Nabil Djellit, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais, bien évidemment : "CE qui NE LES empêche pas d'avoir" !

 

On ne dit pas : "C'est la priorité numéro une du ministre de l'intérieur" !

L'émission "Soir Info Week-end", de Barbara Klein, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews

Comme a pu lamentablement le déclarer un journaliste de l'émission dominicale "Soir Info Week-end", de Barbara Klein, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais bien évidemment : "C'est la priorité numéro UN du ministre de l'intérieur" !

L'accord de l'adjectif numéral cardinal "Un" se fait en effet avec le substantif masculin "Numéro"... et non avec le substantif féminin "Priorité".

Parce que ce monsieur aurait dû poursuivre ses études au moins jusqu'au primaire, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Je viens de traverser Paris, en venant de mes Sud-Yvelines" !

L'homme politique français, LR, Gérard Larcher, président du Sénat (© PHOTOPQR/LE BIEN PUBLIC/Philippe BRUCHOT)

Comme l'a pitoyablement déclaré, le 11 avril 2021, le sénateur LR (Les Républicains), Gérard Larcher, dans l'émission d'Amélie Carrouë "En toute franchise", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais simplement : "Je viens de traverser Paris, en venant DU Sud DES Yvelines" !

Pour ce charabia et parce que j'ai personnellement trouvé globalement lamentable la façon dont s'exprimait l'actuel président du Sénat une quinzaine de minutes durant - au point de l'épingler quatre fois dans ce blogue - je lui accorde sans hésiter mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

Localisation de la ville de Rambouillet, au Sud des Yvelines (78), dont Gérard Larcher, l'actuel président du Sénat, a été le maire de 2007 à 2014
Localisation de la ville de Rambouillet, au Sud des Yvelines (78), dont Gérard Larcher, l'actuel président du Sénat, a été le maire de 2007 à 2014

 

On ne dit pas : "Là, vous faites de la couture" !

La journaliste française Sonia Mabrouk, présentatrice de l'émission quotidienne "Midi News", sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews

Comme a malheureusement pu le déclarer la journaliste française Sonia Mabrouk, le 17 mars 2021, dans son émission Midi News, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais, bien évidemment : "Là, vous faites dANS la DENTELLE" !

Parce qu'elle a accumulé ce jour là, en a peine vingt minutes, pas moins de sept tournures de phrases, sinon fautives, du moins - pour moi - indigne d'une professionnelle du verbe expérimentée comme elle peut l'être, je lui décerne donc mon label de médiocrité

Comme a pu le déclarer la journaliste française Sonia Mabrouk, le 17 mars 2021, dans son émission Midi News, sur la chaîne de télévision française d'information en continu CNews.

Mais : "Là, vous faites de la DENTELLE" !

Parce qu'elle a accumulé ce jour là, en a peine vingt minutes, pas moins de sept tournures de phrases, sinon fautives, du moins - pour moi - indigne d'une professionnelle du verbe expérimentée comme elle peut l'être, je lui décerne donc mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

.

On ne dit pas : "C'est un artiste qui a été très connu d'son époque" !

La commissaire-priseur française Delphine Fremeaux-Lejeune, experte dans l'émission "Affaire conclue", sur la chaîne de télévision publique française France 2 (© Bestimage, Guillaume gaffiot)

Comme l'a déclaré, le 09 avril 2021, la commissaire-priseur française Delphine Fremeaux-Lejeune, dans l'émission "Affaire conclue", présentée par Sophie Davant, sur la chaîne de télévision publique française France 2.

Mais : "C'est un artiste qui a été très connu dE SON VIVANT" !

Parce qu'elle accumule les formules incorrectes de ce type lors de chacune de ses interventions dans cette émission, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne pas : "Des choix de plus en plus tergiversant" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 16 avril 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "Des choix de plus en plus DIFFICILES" !

L'adjectif "Tergiversant" n'a en effet jamais existé que dans son imagination, et pas en français, où seul existe le verbe "Tergiverser".

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

.

On ne dit pas : "Nous lui avons apporté réponse" !

L'homme politique français, LR, Gérard Larcher, président du Sénat (© Alain Guizard Bestimage / Gala)

Comme l'a pitoyablement déclaré, le 11 avril 2021, le sénateur LR (Les Républicains), Gérard Larcher, dans l'émission d'Amélie Carrouë "En toute franchise", sur la chaîne de télévision française d'information en continu LCI.

Mais simplement : "Nous lui avons RÉPONDU" !

Pour ce petit bijou de charabia politique et parce que j'ai personnellement trouvé globalement lamentable la façon dont s'exprimait l'actuel président du Sénat une quinzaine de minutes durant - au point de l'épingler quatre fois dans ce blogue - je lui accorde sans hésiter mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".