On ne dit pas : "On s'posait toujours des interrogations" !

Le journaliste sportif français Hervé Penot

Comme a pu le déclarer, le 11 juin 2021, le journaliste sportif français Hervé Penot, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "On sE posait toujours des QUESTIONS" !

Pour cette phrase invraisemblable, indigne d'une journaliste expérimenté tel que lui, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Les prêts participatifs dont on a pu évoquer, là, sur l'sujet" !

L'économiste français Mathieu Plane

Comme l'a déclaré, le 1er juin 2021, l'économiste français Mathieu Plane, dans l'émission d'Axel de Tarlé "L'info s'éclaire", sur la chaîne de télévision publique française d'information en continu "franceinfo.

Mais : "Les prêts participatifs QUE L'ON a pu évoquer À CE sujet" !

Pour cet affreux charabia, je lui décerne monlabel de médiocrité "Fâchés avec le français".

Pourquoi écrire : "L'eye-liner est le must-have des produits de make-up" ?

La journaliste française Auriane Hamon

Ainsi que l'on peut le lire dans un article d'Auriane Hamon, paru le 29 septembre 2011, dans le magazine féminin français Marie Claire.

Et pas : "LE CRAYON POUR LES YEUX est UN PRODUIT DE MAQUILLAGE INDISPENSABLE" !

Ou : "LE TRACEUR POUR LES YEUX est UN PRODUIT DE MAQUILLAGE INDISPENSABLE" !

Puisque "Eye-liner" constitue une ellipse de "Eyeliner pencil" (littéralement "crayon ligneur pour les yeux").

Un "Crayon pour les yeux" ou "Traceur pour les yeux" ("Eye-liner" ou "Eyeliner") et son utilisation
Un "Crayon pour les yeux" ou "Traceur pour les yeux" ("Eye-liner" ou "Eyeliner") et son utilisation

Mais naturellement cela nécessite de réapprendre à parler le français !

Pour cette phrase inepte, je décerne à cette dame mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

 

 

Pourquoi dire : "Prendre le lead en tant que coach" ?

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, le 25 mai 2021, l'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l'émission vespérale "L'Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Et pas simplement : "S'IMPOSER en tant qu'ENTRAÎNEUR" !

Pour ses anglicismes, ses fautes de grammaire et ses phrases souvent construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'était pas si pire" !

Le journaliste sportif français Grégory Schneider

Comme a pu le déclarer, le 25 mai 2021, le journaliste sportif français Grégory Schneider, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "C'était pas pire", "C'était pas si GRAVE", "C'était pas si MAUVAIS" ou "C'était pas si NUL"!

Pour cette formule absolument insupportable dans la bouche d'un professionnel aussi expérimenté, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Pour connaître comment l'équipe va être prête" !

Le journaliste sportif français Smaïl Bouabdellah

Comme a pu le déclarer, le 1er juin 2021, le journaliste sportif français Smaïl Bouabdellah, dans l’émission "L’Équipe Smaïl", qu'il présente, sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "Pour SAVOIR comment l'équipe va être prête" !

Pour cette phrase indigne d'un professionnel du verbe, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "I' faut presque un joueur spécifique à ça" !

L'entraîneur de football français Régis Brouard

Comme a pu le déclarer, le 1er juin 2021, l'entraîneur de football français Régis Brouard , dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais : "IL faut presque un joueur spécifique POUR ça" !

Parce qu'il accumule malheureusement les phrases de ce type dans cette émission que je suis régulièrement, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Vous n'entendrez pas dans nos cordes vocales d'enflammades ce soir" !

Le journaliste sportif français Grégoire Margotton

Comme a pu stupidement le déclarer, le 2 juin 2021, le journaliste sportif français Grégoire Margotton, durant son commentaire de la rencontre amicale de football France - Pays de Galles, sur la chaîne de télévision française TF1.

Mais : "Vous nE NOUS entendrez pas NOUS ENFLAMMER ce soir" !

Pour cette déclaration inepte, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Ma cliente, son pare-brise a fissuré" !

Logotype de l'enseigne française Carglass

Comme je l'ai entendu avec consternation dans une publicité Carglass diffusée le 30 mai 2021 sur la radio française Rire & Chansons.

Mais : "LE pare-brise DE ma cliente S'EST fissuré" !

Pour cette phrase parfaitement inadmissible, je leur décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Comme de par hasard" !

L'ancien joueur international de football franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak

Comme a pu le déclarer, à deux reprises, le 29 juin 2021, l'ancien joueur de football international franco-polonais, devenu consultant, Ludovic Obraniak, dans l’émission vespérale d’Estelle Denis "L’Équipe d'Estelle", sur la chaîne de télévision française L’Équipe.

Mais simplement : "Comme par hasard" !

Pour ses anglicismes, ses fautes de grammaire et ses phrases souvent construites en dépit du bon sens, je lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "C'est un espèce de revival" !

L’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri

Comme l’a déclaré, le 30 mai 2021, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, dans l’émission vespérale "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais : "C'est unE espèce de RENOUVEAU" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute et d'anglicisme, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".

On ne dit pas : "Depuis beaucoup de temps" !

L'ancien athlète français devenu consultant sportif Bouabdellah Tahri dit Bob Tahri

Comme l’a déclaré, l’ancien athlète et consultant sportif français Bob Tahri, le 14 mai 2021, dans l’émission vespérale d’Olivier Ménard "L’Équipe du soir", sur la chaîne de télévision française L'Équipe.

Mais simplement : "Depuis LONGTEMPS" !

Parce qu'il est parfaitement incapable de s'exprimer dans un français correct et accumule ce type de faute grossière, je lui lui décerne mon label de médiocrité "Fâchés avec le français".