"Le raisiné".

Ce substantif masculin peut avoir différentes significations en fonction du niveau de langue :

Élaboration de raisiné

  • dans le langage courant, il désigne ainsi : une confiture élaborée à partir de jus de raisin, de sucre, parfois de vin doux, auquel on ajoute souvent des fruits (poires, coings en particulier).

Le raisiné nécessite des raisins très mûrs et très sucrés provenant de coteaux ensoleillés.

Raisiné de Montpellier

Le raisiné se fait généralement avec du raisin noir, mais le "raisiné bourguignon" et le "raisiné de Montpellier" se font avec du raisin blanc.

  • et dans le registre argotique : le sang.

Un doigt avec une goutte de sang

J'ai évoqué dans un autre article "Du raisiné sur les bafouilles", un superbe récit complet en six planches réalisé en 1956 par Morris et Goscinny, que j'ai personnellement découvert en 1980 et qui m'a permis d'apprendre la signification de ce mot.

Source : www.cnrtl et wikipedia.org

Doit-on dire "La tequila" ou "Le tequila" ?

Bouteilles de tequila
Réponse
L’un ou l’autre, car le mot espagnol « el tequila » est masculin !

Au Mexique : champ d'agave bleu destiné à la production de tequila

Cette boisson alcoolisée est produite au Mexique à partir de l'agave bleu, la plante également à l'origine de la fabrication du "Mezcal".

Panneau de bienvenue dans la localité mexicaine de Tequila (Janisco)

L'appellation d'origine "Tequila" requiert une production dans la localité du même nom et dans le seul état de Jalisco ou dans quelques municipalités des États mexicains de Nayarit, Michoacan, Guanajuato, et Tamaulipas.

Les cinq zones de production de la tequila
Les cinq zones de production de la tequila

"Paris ne s'est pas fait en un jour", "Paris ne s'est pas faite en un jour", "Rome ne s'est pas fait en un jour" ou "Rome ne s'est pas faite en un jour".

Ces différentes expressions proverbiales signifient qu'"Il faut du temps pour accomplir un projet important".

Elles s'apparentent par le sens à l'expression proverbiale "Petit à petit, l'oiseau fait son nid".

Mais celle-ci s’emploie plutôt à propos d'un processus en en cours, alors que "Paris ne s'est pas fait en un jour", "Paris ne s'est pas faite en un jour", "Rome ne s'est pas fait en un jour" ou "Rome ne s'est pas faite en un jour" sont davantage utilisées pour quelque chose de terminé.

La double particularité de la ville d'Achères (78).

Carte de situation du village de Faucon-de-Barcelonnette (04)de la ville d'Achères (78)

Achères (78) est une paisible localité de la banlieue parisienne, située dans les Yvelines, à 36 km de Paris (75) face à Conflans Sainte-Honorine (75), la ville où j'ai vécu de 8 à 25 ans.

Elle présente une double particularité, résultant de son emplacement, sur une plaine rigoureusement plate, située sur les bords de la rive gauche de la Seine :

La ligne droite d'Achères (78)

  • d'une part en effet, cela lui a valu d'être le théâtre des 6 premiers records du monde de vitesse automobile sur route, du 18 décembre 1898 (63,15 km/h) au 29 avril 1899, lorsque le français Camille Jenatzy, au volant de la "Jamais contente" dépassa pour la première fois les 100 km/h en atteignant la prodigieuse vitesse, pour l'époque, de 105,88 km/h.

La "Jamais contente"

Station d'épuration des eaux d'Achères (78)

  • et, d'autre part, la ville a ainsi pu créer, dès 1940, et développer une gigantesque station d'épuration des eaux usées, appelée aujourd'hui "Seine Aval", qui est la plus importante d’Europe, et la seconde au monde après celle de Chicago (Illinois) (États-Unis d'Amérique). Elle traite les déchets des huit millions d’habitants des départements de Hauts-de-seine (92), Seine Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94) et Paris (75), répartis sur 180 communes d'Île-de-France, soit 140 000 tonnes de boues brutes déshydratées par an.

"L'ypérite", "Le gaz moutarde" ou "La moutarde au souffre".

Il s'agit d'un composé chimique cytotoxique et vésicant ayant la capacité de former de grandes vésicules sur la peau exposée.

Il peut être létal mais sa première fonction est d'être très fortement incapacitant.

Il a été particulièrement utilisé comme arme chimique visant à infliger de graves brûlures chimiques des yeux, de la peau et des muqueuses, y compris à travers les vêtements et à travers le caoutchouc naturel des bottes et masques, durant la Première Guerre mondiale et lors de plusieurs conflits coloniaux, puis, plus récemment, lors de la guerre Iran-Iraq.

Sous sa forme pure et à température ambiante, c'est un liquide visqueux incolore et inodore qui provoque, après un certain temps (de quelques minutes à quelques heures), des cloques sur la peau. Il attaque également les yeux et les poumons.

Bras affceté par le gaz moutarde

Ses différents surnoms viennent du fait :

  • qu'il fut pour la première fois utilisé au combat, en septembre 1917, près de la ville d'Ypres (Ieper) , en Belgique,

Carte de situation de la ville d'Ypres (Belgique)

  • et qu'une forme impure de ce gaz avait une odeur qui ressemblait à celle de la moutarde, de l'ail ou du raifort.

Les allemands l'appellent "Kampfstoff LOST" ou "Gaz LOST", du noms de deux chimistes allemands.

Source : wikipedia.org

"La bataille d'Alep".

La bataille d'Alep

Il s'agit d'une bataille ayant eu lieu de 2012 à 2016, lors de la guerre civile syrienne, à Alep, ancienne capitale économique et deuxième ville de Syrie.

Elle débute le 19 juillet 2012 par une offensive des rebelles qui s'emparent rapidement des quartiers Est, mais échouent à emporter toute la ville. Pendant quatre ans, Alep se retrouve divisée entre sa partie Ouest, tenue par le régime, et sa partie Est, contrôlée par l'opposition. Les combats se déplacent en périphérie, chaque camp cherchant à encercler l'autre, les rebelles y parvenant brièvement à l'automne 2013.

De multiples factions prennent part à la bataille :

  • le camp loyaliste se compose :
    • de l'armée syrienne,
    • de milices pro-gouvernementales, avec principalement les Forces de défense nationale, le Liwa al-Quds et les Brigades du Baas,
    • et de l'Iran, qui engage le Corps des Gardiens de la révolution islamique, son armée régulière et surtout plusieurs milices islamistes chiites irakiennes, libanaises et afghanes ; essentiellement le Hezbollah, le Harakat Hezbollah al-Nujaba et la Brigade des Fatimides,
  • tandis que le camp rebelle rassemble :
    • une multitude de brigades, pour la plupart affiliées à l'Armée syrienne libre - la plus importante à Alep étant, jusqu'en 2014, le Liwa al-Tawhid -,
    • de groupes islamistes sunnites indépendants comme Ahrar al-Cham,
    • ou de groupes islamistes salafistes djihadistes comme le Front al-Nosra.

En 2015, la plupart des groupes de l'opposition se rassemblent au sein de la coalition Fatah Halab.

Localisation de la ville syrienne d'Alep

Apparu en 2013 à Alep, l'État islamique combat d'abord aux côtés de la rébellion avant d'entrer en conflit avec elle début 2014. Chassé d'Alep en janvier 2014 par les rebelles, l'État islamique poursuit cependant les combats aux abords de la ville.

Les Kurdes des YPG (Ekineyen Parastina Gel, ou Unités de protection du peuple), qui tiennent un quartier au Nord d'Alep, suivent leurs propres objectifs et s'allient tantôt avec le régime et tantôt avec les rebelles.

Fin 2015, l'intervention militaire de la Russie finit par faire pencher la balance en faveur du camp loyaliste. Alep-Est est définitivement encerclée en septembre 2016 et, en novembre 2016, les défenses rebelles s'effondrent. Acculés dans une ultime poche de résistance, les rebelles capitulent le 13 décembre 2016. Au terme d'un accord, les derniers insurgés et civils assiégés sont évacués vers le gouvernorat d'Idleb entre le 15 et le 22 décembre 2016.

La bataille d'Alep est la plus importante et la plus sanglante de la guerre civile syrienne. Elle cause la mort d'au moins 21 500 civils, essentiellement dans des bombardements commis par les deux camps, mais d'une ampleur supérieure côté loyaliste. Les frappes menées par le régime syrien et la Russie ont en effet visé intentionnellement les populations civiles, les hôpitaux et la Défense civile syrienne, avec notamment l'utilisation de barils explosifs largués par hélicoptère, d'armes à sous-munitions et d'armes chimiques.

Source : wikipedia.org

"Université d'Orsay".

Uniersité d'Orsay

Dénommée "Paris-Sud" ou "Paris-XI" et créée le 1ᵉʳ janvier 1971 à Orsay (91), une ville de la banlieue Sud de Paris (75), cette université est située sur les départements de l'Essonne (91), des Hauts-de-Seine (92) et du Val-de-Marne (94).

Elle comporte pas moins de 78 laboratoires de recherche, cinq unités de formation et de recherche, trois IUT et une école d'ingénieur (membre du réseau Polytech).

L'université fait partie du regroupement d'établissements d'enseignement supérieur "Paris-Saclay" et est située sur les communes suivantes : Antony (92), Bures-sur-Yvette (91), Cachan (94), Châtenay-Malabry (92), Fontenay-aux-Roses (92), Gif-sur-Yvette (91), Le Kremlin-Bicêtre (94), Orsay (91), Le Plessis-Robinson (94) et Sceaux (92).

"Le savon d'Alep".

Savon d'Alep

Il s'agit d'un savon originaire de la ville d'Alep (Syrie), fabriqué à partir d'huile d'olive, et contenant de l'huile de baies de laurier, de l'eau et de la soude végétale.

Le savon d'Alep traditionnel se présente toujours sous la forme d'un pain cubique marron à l'extérieur et vert à l'intérieur, sur lequel sont inscrits le nom du fabricant, le lieu de fabrication, ainsi que la qualité du savon.

Carte de situation de la ville syrienne d'Alep

"Le marbre de Carrare".

Mabre de Carrare

Il s'agit d'un type de marbre universellement connu, extrait des carrières des Alpes apuanes, au Nord-Ouest de la Toscane (Italie), sur le territoire de Carrare.

Sa blancheur sans trop de veinage en fait, depuis l'antiquité romaine, l'un des marbres les plus prisés.

Mais on parlait à l'époque de "Marbre de Luni", du nom de la ville portuaire de Ligurie - aujourd'hui "Ortonovo" - d'où les romains l'exportaient.

Carte de situation de Carrare

Source : wikipedia.org

"Le savon de Marseille".

Savon de Marseille

Il s'agit d'un type de savon résultant de la saponification d'un mélange d'huiles, généralement végétales, par de la soude. Particulièrement efficace par son pouvoir nettoyant, ce produit utilisé pour l’hygiène du corps peut être fabriqué de façon industrielle ou artisanale.

L'appellation "Savon de Marseille" n’est pas une AOC : elle correspond seulement à un procédé de fabrication codifié garantissant une teneur minimale d’acides gras.

D'autres matières grasses que l'huile d'olive peuvent être utilisées dans ce procédé, y compris du suif, d'origine animale.

Le premier savonnier est recensé dans la région de Marseille (13) en 1370 et la formule de ce savon a été réglementée au XVIIe siècle sous le règne du roi Louis XIV, lorsque en 1688, Colbert passe un édit limitant l'utilisation du nom "Savon de Marseille" aux savons fabriqués à l'huile d'olive dans la région de Marseille (13). Et historiquement, une teneur de 72 % en masse d’acides gras était garantie dans le savon de Marseille traditionnel, uniquement préparé à partir d'huile d'olive.

La région de Marseille (13) compte 90 savonneries au XIXe siècle et connaît son apogée en 1913 avec 180 000 tonnes produites. Après 1950, l'essor des détergents de synthèse précipite son déclin. Et aujourd'hui ce sont la Chine et la Turquie qui sont les plus gros fabricants de savon de Marseille...

Source : wikipedia.org

"La Tour de Babel" et "Une tour de Babel".

  • La Tour de Babel est d'abord une tour mythique dont l'histoire nous est contée dans la Bible (XI, 1-9), dans le chapitre 11 du livre de la Genèse.

Selon le récit biblique, la Tour de Babel serait un immense monument que les hommes tentèrent de construire à Babel (nom hébreu de Babylone) dans le but de l'escalader et d'atteindre le ciel.

  • Mais, par extension, une tour de Babel est :
    • un lieu où règne le bruit et la confusion et où les gens ne se comprennent pas.
    • Ou un lieu multiculturel où de nombreuses langues sont parlées.

Source : www.linternaute.fr